Mad Movies: Dracula - Francis Ford Coppola (1992) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (15 Pages)
  • +
  • « Première
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Dracula - Francis Ford Coppola (1992)

#151 L'utilisateur est hors-ligne   Yawp Solo 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 217
  • Inscrit(e) : 02-décembre 03
  • Location:prononce beetlejuice 3 fois et tu verras...

Posté 28 février 2012 - 13:03

Pour ma part ce film fait parti des classiques du cinéma contemporain (enfin c'est vrai qu'il a 20 ans et l'ayant découvert au ciné, ça me donne un sacré coup de vieux également) et la seule chose que je lui reprocherais c'est la tiédeur (fadeur?) du personnage de Jonathan Harker. Pour l'histoire d'amour qui semble vous choquer tant, elle est certes absente du roman mais elle ajoute une touche de désespoir et de mélancolie au film. Et Dracula étoffe son statut de monstre animal quasi-monolithique en gagnant un peu d'humanité et d'ambiguité, tout en gardant son côté cruel et implaquable. Je comprend que ça puisse irriter quelques puristes mais on est quand même très loin des bluettes vampiriques qu'on nous balace dans tous les sens depuis quelques temps.
En tout cas quand j'imagine Dracula, j'ai autant l'image de Gary Oldman que celles de Christopher Lee ou Bela Lugosi qui me viennent à l'esprit (et pas du tout Frank Langela ou d'autres par ex)

#152 L'utilisateur est hors-ligne   Celluloïd 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 046
  • Inscrit(e) : 31-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 28 février 2012 - 14:12

J'ai du le revoir il y a un an ou deux pour la dernière fois, et ce qui m'a frappé, c'est de constater à quel point le film vieillit bien.
Tous ces effets optiques old school utilisés par Coppola pour coller à une certaine esthétique du cinématographe de l'époque, c'est non seulement très malin, particulièrement immersif, mais ça prend surtout du cachet avec les années, alors que des CGIs bancals (ils en étaient encore aux prémisses à l'époque) auraient donné une durée de vie de 5 ou 10 ans au bousin avant de le transformer en simili nanar moderne. C'est ce parti pris esthétique osé qui fait la principale force de l’œuvre de mon point de vue.
Après j'ai toujours trouvé que Keanu Reeves était un acteur absolument épouvantable (dans ce film comme dans les autres), du coup c'est vrai qu'on se porte bien mieux lorsqu'il n'est pas à l'image, mais un Oldman magnétique vient quand même largement compenser tout ça (on l'oublie trop souvent : ça demeure une de ses meilleures prestas, il a TOUT compris au perso en en faisant un grand romantique tourmenté plus qu'un monstre sanguinaire), plus une tripoté de très bons seconds couteaux, Waits et Hopkins en tête. Et pi la mère Ryder n'avait jamais été aussi belle (elle donne quand même très faim dans ce film).
Nan vraiment, pour moi c'est le dernier grand film de Coppola à ce jour (je n'ai toujours pas vu "Tetro" cela dit), un choc esthétique effarant (il me rappelle beaucoup "Apocalypse Now" dans sa démarche visuelle, plus que tout autre bousin du maître, même si tout le monde hurle à chaque fois que je dis ça :mrgreen: , mais m'en fous j'assume -_- ) couplé à une lecture maline et lucide d'un mythe plus que surexploité.
Et le fait de le voir si bien vieillir me fait penser que je n'ai pas encore fini de le revoir à la hausse.
Mais en l'état c'est du 5,5/6, et mon Coppola préféré derrière "Apocalypse Now" et les deux premiers "Parrain" (avec 20 minutes de plus et sans Reeves au casting, faudrait rajouter un demi point quoi) (paske oui, je trouve la narration et le montage parfois un peu trop speed, j'aurais aimé qu'il prenne plus son temps)
Image IPB

#153 L'utilisateur est hors-ligne   Edward Lionheart 

  • J'adore Resident Evil 5
  • Groupe : Members
  • Messages : 13 260
  • Inscrit(e) : 01-mai 09
  • Profil:Homme
  • Location:Back in Hammer Land

Posté 28 février 2012 - 14:34

Voir le messageCelluloïd, le 28 février 2012 - 14:12 , dit :

il a TOUT compris au perso en en faisant un grand romantique tourmenté plus qu'un monstre sanguinaire),


Au perso dans le cadre du film de Coppola ou dans l'absolu ? Parce que bon , même si le roman présente principalement Dracula à travers le regard des autres personnages , ce qui biaise un peu les interprétations , il ne m'a jamais paru très romantique et encore moins tourmenté . Ca c'est bon pour les vampires de bas-étage ... :closedeyes:
Bon sinon je ne peux que plussoyer tes remarques sur les effets visuels du film , et c'est justement la tentation du " tout numérique " qui risque de décrédibiliser toute tentative d'adaptation future du roman de Brahm Stoker ...
Image IPB

#154 L'utilisateur est hors-ligne   Celluloïd 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 046
  • Inscrit(e) : 31-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 28 février 2012 - 14:56

Un peu des deux en fait.
Bon, un peu plus dans l'optique qu'en avait Coppola bien sûr, vu qu'il a toujours "vendu" son film ainsi, comme un conte romantique et macabre.
Mais même si je suis d'accord avec ta vision du perso de Stocker (bon j'ai pas relu le livre depuis des années cela dit), pour moi si Dracula est devenu ce monstre sanguinaire c'est bel et bien parce qu'il est un éternel romantique tourmenté, justement.
Les deux sont indissociables pour moi, et se "contenter" de froncer les sourcil et sortant les canines m'a toujours paru un peu réducteur par rapport à l'idée que je pouvais me faire du bonhomme lorsque j'ai lu le bouquin (après je ne dis pas que c'est la tienne Ed, je schématise un max bien sûr), qui est finalement assez proche de celle de Coppola, ceci expliquant cela.
Dans l'absolu, l'ignominie d'un individu naît toujours d'une blessure, pour moi il n'y a pas de "monstres", mais juste des gens foncièrement malheureuxR, et voilà quoi, je trouve qu'Oldman a bien capté et synthétisé cet état de fait, même si l'on parle ici d'un personnage de pure fiction (enfin presque, "inspiré librement de" plutôt).
Image IPB

#155 L'utilisateur est hors-ligne   Palamède Charlus 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 675
  • Inscrit(e) : 09-décembre 10
  • Profil:Homme
  • Location:Du côté de Guermantes

Posté 28 février 2012 - 21:57

Voir le messageLord-Of-Babylon, le 27 février 2012 - 15:51 , dit :

Je crois aussi avoir de nouveau maudit Anne Rice.



Je n'ai pas ressenti l'influence d'Anne Rice dans la vision de Coppola, mais plutôt celle des romantiques anglais du XIXème siècle comme Byron par exemple ( qui a inspiré le vampire du récit de Polidori ).

Revu récemment, et toujours aussi impressionnant ! Et cette musique : une des BOF les plus marquantes à mes oreilles. La séquence résumant le voyage sur le Demeter démonte !

#156 L'utilisateur est hors-ligne   Peachy 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 124
  • Inscrit(e) : 19-avril 13
  • Profil:Homme
  • Location:Kafiristan

Posté 14 février 2014 - 12:22

Vu hier et aller la bonne claquasse dans ma face que ça faisait longtemps que j'avais pas pris ça Image IPB

Coppola revisite le mythe de Dracula et essayant de rester au plus près du texte original et c'est une putain de franche réussite, autant foutrement érotique que romantique, autant magnifique qu'effrayant.

Graphiquement tout d'abord, c'est juste 1 plan = 1 idée, le tout fait à l'ancienne, sans ordinateur ni rien, un travail d'orfèvre.
On se retrouve donc avec un film enchainement les scènes cultes à tour de bras (l'arrivée en Transylvanie, Reeves et les femmes vampires, l'arrivée de Dracula à Londres, l'intro, la fin, tout le film quoi Image IPB)
Oh cette putain de scène du tombeau de la vampire rouquine tout en blanc, c'est juste du cinéma à l'état pur Image IPB
L'interprétation de Oldman est juste colossale, autant effrayant qu'amoureux transi.
Le reste de la distribution est quand même un ton en dessous (même si je suis toujours aussi fan des cabotineries de Hopkins et du minois de Ryder).

La B.O. est une des plus belle jamais entendue, l'envoutement est total.

Bref, j'ai un peu eu l'impression de voir un film de Michael Powell pour la Hammer, avec un scénario de Mankiewicz pour le romantisme.
On est clairement plus dans le grand film, mais dans le chef d'oeuvre intemporel, un film où la plastique complètement folle fait écho à une magnifique histoire, le genre de film à regarder si l'on perd un peu foi dans la magie du cinéma Image IPB

6/6

Image IPB

Image IPB

#157 L'utilisateur est hors-ligne   muf 

  • 'Muff said !
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 935
  • Inscrit(e) : 11-décembre 03
  • Profil:Homme

  Posté 14 février 2014 - 15:08

Voir le messagePeachy, le 14 février 2014 - 12:22 , dit :

Bref, j'ai un peu eu l'impression de voir un film de Michael Powell pour la Hammer, avec un scénario de Mankiewicz pour le romantisme.


Ou un clip de Mylène Farmer pendant les 3/4 du film :/

(même si j'aime beaucoup la première demie heure, jusqu'à ce que l'action se déplace à Londres en fait)

#158 L'utilisateur est hors-ligne   Doc Sidious 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 622
  • Inscrit(e) : 23-janvier 11
  • Profil:Homme
  • Location:Heaven and Hell

Posté 14 février 2014 - 15:13

Voir le messagemuf, le 14 février 2014 - 15:08 , dit :

Ou un clip de Mylène Farmer pendant les 3/4 du film


Tu as confondu avec Le Pacte des Loups (AMHA)
Image IPB

#159 L'utilisateur est hors-ligne   tonton 

  • DJ Zero
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 703
  • Inscrit(e) : 20-février 03

  Posté 14 février 2014 - 15:18

Poutain, Mylène, je reverrai plus jamais le film de la même manière !!!
(Cela dit, j'avais pas non plus très envie de le revoir.)
Image IPB

#160 L'utilisateur est hors-ligne   Destroyer 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 630
  • Inscrit(e) : 19-avril 11

Posté 14 février 2014 - 15:25

Un de mes films favoris, je m'en lasse pas

(+ 100 avec Peachy)

#161 L'utilisateur est hors-ligne   Peachy 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 124
  • Inscrit(e) : 19-avril 13
  • Profil:Homme
  • Location:Kafiristan

Posté 14 février 2014 - 15:29

Voir le messagemuf, le 14 février 2014 - 15:08 , dit :

Ou un clip de Mylène Farmer pendant les 3/4 du film :/


Tout ça parce qu'il y a une rousse dedans, mais que fait la LICRA Image IPB

Image IPB

Image IPB

#162 L'utilisateur est hors-ligne   tonton 

  • DJ Zero
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 703
  • Inscrit(e) : 20-février 03

  Posté 14 février 2014 - 15:57

Elle file un mauvais coton.
(?)
Image IPB

#163 L'utilisateur est hors-ligne   Peachy 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 124
  • Inscrit(e) : 19-avril 13
  • Profil:Homme
  • Location:Kafiristan

Posté 14 février 2014 - 16:08

Image IPB
Image IPB

#164 L'utilisateur est hors-ligne   seri Z 

  • Leguman
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 957
  • Inscrit(e) : 02-février 10
  • Profil:Homme

Posté 14 février 2014 - 16:12

Depuis sa sortie j'essaie de le voir tous les 10 ans (oui je l'ai revu 2 fois donc) et à chaque fois c'est la même, ce film me sort par les yeux. Je le trouve idiot, inutilement hystérique (Anthony Hopkins qui joue comme s'il était dans une parodie), c'est esthétiquement assez hideux et totalement vain. J'ai jamais aimé ce film et j'ai toujours trouvé ses coquetteries visuelles aussi nulles qu'inutiles (les transitions, c'est "au secours" sur l'échelle du kitchouille).
Après bon, j'ai franchement jamais compris pourquoi il en avait rajouté à ce point dans le genre "ah ah c'est trop gothique attention c'est un film d'horreur aaaah c'est horrible regardez", je pense par exemple au plan du terrrrrible château !
Bref, une boursouflure assez moche, mal foutue. Un gloubiboulga indigeste à sa sortie devenu un nanard de première aujourd'hui ! :D

Reste un passage en VF qui me fout un frisson à chaque fois, peut être parce que c'est l'intro d'un skeud d'Assassin...

Et puis généralement, après, je me lave le cerveau et les yeux en me refoutant Nosferatu d'Herzog...

Citation

Tu as confondu avec Le Pacte des Loups (AMHA)


On a vite fait la confusion aussi...
Image IPB

#165 L'utilisateur est hors-ligne   Destroyer 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 630
  • Inscrit(e) : 19-avril 11

Posté 14 février 2014 - 16:15

:o

Partager ce sujet :


  • (15 Pages)
  • +
  • « Première
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)