Aller au contenu


Photo

Dracula - Francis Ford Coppola (1992)


  • Please log in to reply
210 réponses sur ce sujet

#141 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • The Devil's Rejects
  • 21525 Messages :
  • Location:Ailleurs

Posté 27 February 2012 - 17:42 PM

c'est paskeu c’est la réincarnation du pope du début, il poursuit donc Drac depuis toujours !


Je préfère Hugh Jackman
Image IPB

#142 Edward Lionheart

Edward Lionheart

    J'adore Resident Evil 5

  • Members
  • 13693 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Mechelen

Posté 27 February 2012 - 17:54 PM

Il y a quelques années, JPP s’est retiré dans un monastère tibétain car les films fantastiques comme Blade II (le renouveau du craquage du slibard du film d’action, lolilol) ne le faisaient plus bander. Eh bien, c'est la faute à ta génération de bouffeurs de films de merdre !



C'est tellement puant de suffisance que ça doit être intentionnel .
C'est en tout cas à souhaiter ...
Tiens , quitte à citer JPP tellement rangé des voitures qu'il continue toujours son Fantastic Guide et qu'il a écrit un nouveau livre , autant citer ce qu'il dit du film de Coppola dans le guide en question . Ca sera toujours plus intéressant que tout ce qui précède .
Spoiler

d0fg.jpg


#143 Blacklancelot

Blacklancelot

    Wookie

  • Members
  • 3502 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Aquae Sextiae

Posté 27 February 2012 - 19:43 PM

Blacklancelot, d'après les derniers sondages d'opinion on n'est que 20 à 30 % de mécontents sur ce topic : tu opprimes la minorité, t’es donc un fasciste. Tes idées à toi, elles sont dans les poubelles de l'Histoire (paf, dans la gueule).

(Manquer de respect à quelqu'un de manière non sérieuse, c'est un peu une contradiction dans les termes)


Je ne me souviens pas avoir été autant insultant à ton encontre, ça doit être le ton que tu emplois en règle générale. Moi même grand adepte du second degré je vais te laisser le bénéfice du doute, ça va m'éviter de te répondre par une diatribe crispante. ;)

Pour ce qui est de la petite phrase concernant le sérieux de ta vulgarité je ne faisait que reprendre tes propres mots

j'ai mis un code couleur pour être sur que tu puisses visualiser mon propos

Pas sérieux

sérieux

du moins je l'espère

Si j’étais toi, Blacklancelot, je me supprimerais tout de suite avant de continuer à répandre des goûts de chiotte de par le monde. Songe au salut public pour une fois, espèce d'égotiste !

(la formule "(...) mais je ne vise personne", je l'ai piquée à Big)


Cela dit, plus sérieusement : se contenter de répondre "j'aime pas l’opinion d’untel et d'untel mais tous les goûts sont dans la nature" sur un forum ciné, j’ai toujours trouvé ça un peu court.
Mais chacun fait comme il le sent, tous les goûts sont dans la nature.


Et plus sérieusement à mon tour...

J'ai aimé ce film, toi non pas la peine de me traiter de tout les noms ou de vouloir ma mort pour une broutille pareille. Non car pour être totalement sincère, en générale, les seuls que j'autorise à me parler de cette manière sont mes amis qu'ils soient de la toile ou du "monde vrais", tu n'est ni l'un ni l'autre je te demanderais donc avec politesse de modérer tes propos.

ça ma laisse songeur d'ailleurs, car "Lord of B" qui suit ce topic est étrangement permissif sur ce point à ton égard compte tenu des rappels à l'ordre dont j'ai déjà été témoin sur ce forum. Tu dois être un copain j'imagine...
Image IPB

#144 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • The Devil's Rejects
  • 21525 Messages :
  • Location:Ailleurs

Posté 27 February 2012 - 20:26 PM

(un très bon ami même :))

Maintenant je peux très bien lui remonter les bretelles si tu y tiens mais dans un souci d'égalité tu te prendras la même chose pour ton message initial. Quand on joue à ce jeu là, faut pas se plaindre du revers

Donc voila péter un coup tous le monde et parler du film ca nous fera des vacances

love
Image IPB

#145 Blacklancelot

Blacklancelot

    Wookie

  • Members
  • 3502 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Aquae Sextiae

Posté 27 February 2012 - 21:34 PM

Oui c'est vrais, j'admet avoir été un peu virulent dans ce message, le cri du cœur du fanboy de base, j'avoue c'était pas jojo...

Mais le ton n'était pas le même amha, au pire je piquais un peu sur la question de crédibilité, j'ai traité personne de facho ni encouragé quiconque a mettre fin à ses jours, mais bon puisqu'il est question du poto du modo ya rien à ajouter je ferais probablement pareil.

peut être même pire en fait. :)

Pas bien grave tout ça, allez kiss !
Image IPB

#146 Ltd Dammers

Ltd Dammers

    Gremlins

  • Members
  • 1096 Messages :

Posté 27 February 2012 - 21:37 PM

Voui, y'a plein de petits détails comme ça, tirés du roman ou d'autres films. Mais comme d'aucuns le soulignent, ces trucs décousus déboulent souvent d'on ne sait où, mal amenés et peu exploités, succession un peu vaine de références artistiques, littéraires et cinématographiques.

Les combats de Vlad contre les Turcs, ça fait trop Alexandre Nevski !
Dracula se redressant d'un coup dans son cercueil à la verticale ? Exactement comme Max Schreck dans le film de Murnau !
Et les filtres rougeâtres/verdâtres de la photo reproduisent l'oeuvre de Gustave Moreau (zutre, on doit désormais se retaper systématiquement cette lumière immonde dans chaque trip goth romantique, comme l'horripilant From Hell des Hugues bros).
Et les persos de Quincey Morris et Arthur Holmwood enfin adaptés au ciné ! (mais à quoi servent-ils ?).
Et l'utilisation non-sensique d'une vieille caméra d'époque pour filmer Dracu dans une scène de foule londonienne !
Le costume doré de Drac ? Inspiré du Baiser de Klimt !
Et, et, et... n'en jetez plus !


C'est sûr, il y a plein d'hommages/emprunts qui aident pas le film. En revanche, certains moments et ces petites choses que j'avais aimé dans le roman n'étaient pas si dénaturés, apparaissaient au bon moment dans le déroulement de l'histoire. J'ai apprécié (et, au passage, j'ai détesté From Hell en film, le bouquin défonce tout).

#147 le zen

le zen

    Critters

  • Members
  • 422 Messages :

Posté 27 February 2012 - 22:16 PM

Que certains n'aiment pas, je respecte... Mais faut pas non plus devenir hysterique si on manifeste en toute sincérité que l'on a apprécié cette oeuvre ; D'ailleurs, de mémoire, avant d'aller au cinema, j'avais lut une critique très négative à son encontre, et en y allant, je m'attendais pas du tout à ce que j'ai vu à l'écran.

Avec un coup d'oeil dans le retro, je me rend compte que j'ai vu ce film sur grand écran il y a presque exactement.... 20 ans !

Incroyable... Et pourtant je me souviens très bien des sensations que j'avais ressentit en découvrant l'oeuvre, de comment j'avais été touché et quel moment de cinéphile (au sens litteral : amour du cinema) superbe j'avais vécu ;

Il y a des choses qui ne trompent pas, et la nous allons sur un aspect émotionnel bien différent du "j'ai aimé parce que tout le monde il a aimé et que coppola est un génie", mais bien par une expérience cinematographique marquante, et ce à l'échelle de ma vie, puisqu'il me hante encore 20 années plus tard.

En ce sens, et sur MON échelle de valeur (et j'en ai vu un paquet des films), le Dracula de coppola EST assurément un chef d'oeuvre, et OUI son 6/6 est amplement mérité.

Les arguments énumérés cidessus (sur les références ,peut etre, mais quel mal y aurait il à cela ?) je les vois, je les conçois et je peux comprendre que d'autres n'aient pas apprécié de leur côté.

On va pas se battre non ? :mrgreen:

Allez, on pète un coup et on recommence...

#148 Edward Lionheart

Edward Lionheart

    J'adore Resident Evil 5

  • Members
  • 13693 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Mechelen

Posté 27 February 2012 - 22:57 PM

On va pas se battre non ? :mrgreen:


Mais non voyons , ce genre de choses n'arrive jamais ici ... :closedeyes:
Bon sinon jusqu'à maintenant il semble , en bonne logique , que comme tout les films ayant une forte personnalité celui-ci suscite soit un grand enthousiasme , soit tout son contraire mais rarement de réactions intermédiaires . Comme déjà dit plus haut mon seul reproche sérieux tient à l'aspect love-story , concession hélas probablement inévitable faite au grand public . Même en l'état le métrage demeure incomparablement plus sombre et inspiré que les bluettes aux vampires scintillants qui semblent en passe de devenir la nouvelle référence en matière de films de non-morts ... :ninja:

d0fg.jpg


#149 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • The Devil's Rejects
  • 21525 Messages :
  • Location:Ailleurs

Posté 28 February 2012 - 08:40 AM

Bon sinon jusqu'à maintenant il semble , en bonne logique , que comme tout les films ayant une forte personnalité celui-ci suscite soit un grand enthousiasme , soit tout son contraire mais rarement de réactions intermédiaires .


Ben tu vois je t'avoue qu'avant de lire le topic hier je considérais ce Dracula comme typiquement le film qui était tombé dans l'oubli ou qu'on rigolait en le matant du style "putain c'était vraiment gol, dire que que ça à fait son buzz, ca relativise sur les conneries actuelles qu'on veut nous faire prendre pour des chefs d'oeuvre".

J'avoue que voir autant de réaction enthousiasme (qu'il faut relativiser compte du microcosme dans lequel nous sommes) me surprend assez je dois dire.
Image IPB

#150 BB_Vertigo

BB_Vertigo

    Critters

  • Members
  • 281 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere in the night

Posté 28 February 2012 - 09:05 AM

Avec un coup d'oeil dans le retro, je me rend compte que j'ai vu ce film sur grand écran il y a presque exactement.... 20 ans !

ça m'arrive aussi de plus en plus souvent de réaliser que j'ai vu tel ou tel film en salles il y a 20 ans ou plus...

C'est dans ces moments-là qu'on se sent vieillir ;)


Bon sinon jusqu'à maintenant il semble , en bonne logique , que comme tout les films ayant une forte personnalité celui-ci suscite soit un grand enthousiasme , soit tout son contraire mais rarement de réactions intermédiaires .

Eh bien, pour ma part, je me situe dans la catégorie des "Plutôt pour"...

Car si j'apprécie l'esthétisme du film, ses décors, ses costumes, sa musique, ses trouvailles visuelles, ses effets spéciaux mélangeant l'ancien et le moderne, son montage ainsi que sa fidélité au roman, je reste hermétique à son histoire d'amour et je regrette la fadeur de certains personnages.

Devant ce film, je reste un spectateur admiratif de sa splendeur visuelle, mais je ne suis jamais emporté par son histoire ou ses personnages (sauf peut-être lors de la première partie dans le château).

Image IPB


#151 Yawp Solo

Yawp Solo

    Gremlins

  • Members
  • 1220 Messages :
  • Location:prononce beetlejuice 3 fois et tu verras...

Posté 28 February 2012 - 12:03 PM

Pour ma part ce film fait parti des classiques du cinéma contemporain (enfin c'est vrai qu'il a 20 ans et l'ayant découvert au ciné, ça me donne un sacré coup de vieux également) et la seule chose que je lui reprocherais c'est la tiédeur (fadeur?) du personnage de Jonathan Harker. Pour l'histoire d'amour qui semble vous choquer tant, elle est certes absente du roman mais elle ajoute une touche de désespoir et de mélancolie au film. Et Dracula étoffe son statut de monstre animal quasi-monolithique en gagnant un peu d'humanité et d'ambiguité, tout en gardant son côté cruel et implaquable. Je comprend que ça puisse irriter quelques puristes mais on est quand même très loin des bluettes vampiriques qu'on nous balace dans tous les sens depuis quelques temps.
En tout cas quand j'imagine Dracula, j'ai autant l'image de Gary Oldman que celles de Christopher Lee ou Bela Lugosi qui me viennent à l'esprit (et pas du tout Frank Langela ou d'autres par ex)

#152 Celluloïd

Celluloïd

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7303 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 28 February 2012 - 13:12 PM

J'ai du le revoir il y a un an ou deux pour la dernière fois, et ce qui m'a frappé, c'est de constater à quel point le film vieillit bien.
Tous ces effets optiques old school utilisés par Coppola pour coller à une certaine esthétique du cinématographe de l'époque, c'est non seulement très malin, particulièrement immersif, mais ça prend surtout du cachet avec les années, alors que des CGIs bancals (ils en étaient encore aux prémisses à l'époque) auraient donné une durée de vie de 5 ou 10 ans au bousin avant de le transformer en simili nanar moderne. C'est ce parti pris esthétique osé qui fait la principale force de l’œuvre de mon point de vue.
Après j'ai toujours trouvé que Keanu Reeves était un acteur absolument épouvantable (dans ce film comme dans les autres), du coup c'est vrai qu'on se porte bien mieux lorsqu'il n'est pas à l'image, mais un Oldman magnétique vient quand même largement compenser tout ça (on l'oublie trop souvent : ça demeure une de ses meilleures prestas, il a TOUT compris au perso en en faisant un grand romantique tourmenté plus qu'un monstre sanguinaire), plus une tripoté de très bons seconds couteaux, Waits et Hopkins en tête. Et pi la mère Ryder n'avait jamais été aussi belle (elle donne quand même très faim dans ce film).
Nan vraiment, pour moi c'est le dernier grand film de Coppola à ce jour (je n'ai toujours pas vu "Tetro" cela dit), un choc esthétique effarant (il me rappelle beaucoup "Apocalypse Now" dans sa démarche visuelle, plus que tout autre bousin du maître, même si tout le monde hurle à chaque fois que je dis ça :mrgreen: , mais m'en fous j'assume -_- ) couplé à une lecture maline et lucide d'un mythe plus que surexploité.
Et le fait de le voir si bien vieillir me fait penser que je n'ai pas encore fini de le revoir à la hausse.
Mais en l'état c'est du 5,5/6, et mon Coppola préféré derrière "Apocalypse Now" et les deux premiers "Parrain" (avec 20 minutes de plus et sans Reeves au casting, faudrait rajouter un demi point quoi) (paske oui, je trouve la narration et le montage parfois un peu trop speed, j'aurais aimé qu'il prenne plus son temps)

Image IPB


#153 Edward Lionheart

Edward Lionheart

    J'adore Resident Evil 5

  • Members
  • 13693 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Mechelen

Posté 28 February 2012 - 13:34 PM

il a TOUT compris au perso en en faisant un grand romantique tourmenté plus qu'un monstre sanguinaire),


Au perso dans le cadre du film de Coppola ou dans l'absolu ? Parce que bon , même si le roman présente principalement Dracula à travers le regard des autres personnages , ce qui biaise un peu les interprétations , il ne m'a jamais paru très romantique et encore moins tourmenté . Ca c'est bon pour les vampires de bas-étage ... :closedeyes:
Bon sinon je ne peux que plussoyer tes remarques sur les effets visuels du film , et c'est justement la tentation du " tout numérique " qui risque de décrédibiliser toute tentative d'adaptation future du roman de Brahm Stoker ...

d0fg.jpg


#154 Celluloïd

Celluloïd

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7303 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 28 February 2012 - 13:56 PM

Un peu des deux en fait.
Bon, un peu plus dans l'optique qu'en avait Coppola bien sûr, vu qu'il a toujours "vendu" son film ainsi, comme un conte romantique et macabre.
Mais même si je suis d'accord avec ta vision du perso de Stocker (bon j'ai pas relu le livre depuis des années cela dit), pour moi si Dracula est devenu ce monstre sanguinaire c'est bel et bien parce qu'il est un éternel romantique tourmenté, justement.
Les deux sont indissociables pour moi, et se "contenter" de froncer les sourcil et sortant les canines m'a toujours paru un peu réducteur par rapport à l'idée que je pouvais me faire du bonhomme lorsque j'ai lu le bouquin (après je ne dis pas que c'est la tienne Ed, je schématise un max bien sûr), qui est finalement assez proche de celle de Coppola, ceci expliquant cela.
Dans l'absolu, l'ignominie d'un individu naît toujours d'une blessure, pour moi il n'y a pas de "monstres", mais juste des gens foncièrement malheureuxR, et voilà quoi, je trouve qu'Oldman a bien capté et synthétisé cet état de fait, même si l'on parle ici d'un personnage de pure fiction (enfin presque, "inspiré librement de" plutôt).

Image IPB


#155 Palamède Charlus

Palamède Charlus

    Leprechaun

  • Members
  • 694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Du côté de Guermantes

Posté 28 February 2012 - 20:57 PM

Je crois aussi avoir de nouveau maudit Anne Rice.


Je n'ai pas ressenti l'influence d'Anne Rice dans la vision de Coppola, mais plutôt celle des romantiques anglais du XIXème siècle comme Byron par exemple ( qui a inspiré le vampire du récit de Polidori ).

Revu récemment, et toujours aussi impressionnant ! Et cette musique : une des BOF les plus marquantes à mes oreilles. La séquence résumant le voyage sur le Demeter démonte !

#156 Peachy

Peachy

    Gremlins

  • Members
  • 1377 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Kafiristan

Posté 14 February 2014 - 11:22 AM

Vu hier et aller la bonne claquasse dans ma face que ça faisait longtemps que j'avais pas pris ça Image IPB

Coppola revisite le mythe de Dracula et essayant de rester au plus près du texte original et c'est une putain de franche réussite, autant foutrement érotique que romantique, autant magnifique qu'effrayant.

Graphiquement tout d'abord, c'est juste 1 plan = 1 idée, le tout fait à l'ancienne, sans ordinateur ni rien, un travail d'orfèvre.
On se retrouve donc avec un film enchainement les scènes cultes à tour de bras (l'arrivée en Transylvanie, Reeves et les femmes vampires, l'arrivée de Dracula à Londres, l'intro, la fin, tout le film quoi Image IPB)
Oh cette putain de scène du tombeau de la vampire rouquine tout en blanc, c'est juste du cinéma à l'état pur Image IPB
L'interprétation de Oldman est juste colossale, autant effrayant qu'amoureux transi.
Le reste de la distribution est quand même un ton en dessous (même si je suis toujours aussi fan des cabotineries de Hopkins et du minois de Ryder).

La B.O. est une des plus belle jamais entendue, l'envoutement est total.

Bref, j'ai un peu eu l'impression de voir un film de Michael Powell pour la Hammer, avec un scénario de Mankiewicz pour le romantisme.
On est clairement plus dans le grand film, mais dans le chef d'oeuvre intemporel, un film où la plastique complètement folle fait écho à une magnifique histoire, le genre de film à regarder si l'on perd un peu foi dans la magie du cinéma Image IPB

6/6

Image IPB

Image IPB


#157 muf

muf

    'Muff said !

  • Members
  • 9038 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 14 February 2014 - 14:08 PM

Bref, j'ai un peu eu l'impression de voir un film de Michael Powell pour la Hammer, avec un scénario de Mankiewicz pour le romantisme.


Ou un clip de Mylène Farmer pendant les 3/4 du film :/

(même si j'aime beaucoup la première demie heure, jusqu'à ce que l'action se déplace à Londres en fait)

#158 Doc Sidious

Doc Sidious

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 11007 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Heaven & Hell

Posté 14 February 2014 - 14:13 PM

Ou un clip de Mylène Farmer pendant les 3/4 du film


Tu as confondu avec Le Pacte des Loups (AMHA)

tumblr_static_9dc73zyu05s8os808kwsco0cw.


#159 tonton

tonton

    DJ Zero

  • Members
  • 10062 Messages :

Posté 14 February 2014 - 14:18 PM

Poutain, Mylène, je reverrai plus jamais le film de la même manière !!!
(Cela dit, j'avais pas non plus très envie de le revoir.)
Posted Image

#160 Destroyer

Destroyer

    Wookie

  • Members
  • 3976 Messages :

Posté 14 February 2014 - 14:25 PM

Un de mes films favoris, je m'en lasse pas

(+ 100 avec Peachy)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)