Aller au contenu


Photo

Land of the zombies - Critique de 28 SEMAINES PLUS TARD


33 réponses sur ce sujet

#21 steph83

steph83

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 18 September 2007 - 22:28 PM

Le film est tout simplement excellent ! rolleyes.gif bien meilleur que 28 jours plus tard, qui a mon avis était trop minimaliste !
C'est vrai que la situation s'est méchamment dégradé !!! Ca fait froid dans le dos tout ça non unsure.gif ??? imaginez ce probléme avec la grippe avière !!!! blink.gif

biggrin.gif Robert Carlyle est très bon comme d'habitude (voir "Vorace" !) biggrin.gif


Vivement 28 mois plus tard ! wub.gif

#22 guiyomus

guiyomus

    Wookie

  • Members
  • 2019 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ardèche

Posté 18 September 2007 - 23:41 PM

En ce qui concerne Land of the dead, je suis d'accord sur le fait que la charge politique est pas tres fine, enfin pas autant que dans ses precedents opus, mais je pense que romero cette fois s'est plus attardé sur ces personnages preferés depuis Day of the dead (voir depuis le debut), a savoir les zombies!
Je ne pense pas vous apprendre quelque chose, mais chaque episode de la quadrylogie marque une evolution chez nos amis les zombies, en tout cas a partir de Dawn of the dead où l'on decouvre des zombies possédant toujours leurs vieilles habitudes de consommateurs, puis dans Day of the dead un savant pas si fou que ca parvient a rééduquer un zombie (ce bon vieux Bub! icon_mrgreen.gif ) et dans Land of the dead il nous montre carrement un leader zombie, avec des sentiments et capable de transmettre aux autres son "savoir" et de les guider, et qui devient tout naturellement le personnage principal du film (au revoir Simon Baker-Denny avec sa tete de playboy du dimanche et son charisme de beignet!) et donc big daddy zombie succede a Ben (Night of the living dead), Peter (Dawn of the dead) et John (Day of the dead) dans le role du heros afro-americain (fait encore tres rare dans le cinoche de genre americain), et c'est en cela que ce film est interessant!
Romero fait passer son land of the dead pour un film d'horreur classique avec le playboy de service qui sauve le monde et se tape la gonzesse a la fin (asia argento que j'ai trouvé assez enervante par moment) mais derriere ca il glisse son veritable heros, Big daddy qui lui s'en va lutter contre le vrai mal, incarné dans le film par le pouvoir et donc Dennis Hopper!
Donc au final oui il y a quelques deceptions dans ce film ( le casting, quelques symboliques qui auraient merité d'etre un peu plus discretes) mais il conserve quand meme les éléments qui ont fait la force des ses ainés et Georges lui conserve (selon moi) son statut de leader des zombies, le vrai, l'unique Big Daddy Zombie! bluesbro.gif

5/6

(c'est marrant de faire une critique avec 2 ans de retard icon_mrgreen.gif )

ps: j'ai vu ce film au ciné (dans un multiplex en plus) en avant 1ere, en double programme avec Shaun of the dead, dans une salle pleine, mais a part ca selon les Weinstein on a aucune culture du double-features... dry.gif

#23 Thalicox

Thalicox

    JarJar

  • Members
  • 24 Messages :
  • Location:Dans un pain au chocolat tout chaud

Posté 19 September 2007 - 09:35 AM

Très bon film, une des meilleurs suite qui puissent existée. Prennant, horrifique, bien joué, bien filmé, un vrai régale.

Sans spoiler j'espere qu'un 3eme sera réalisé mais je doute de la possibilité et du choix du réalisateur concernant celui-ci. (pour ce qu'il ont vu, je pense que vous avez compris.)

#24 Jesus Gris

Jesus Gris

    Leprechaun

  • Members
  • 991 Messages :
  • Location:Montpellier

Posté 20 September 2007 - 10:15 AM

Grosse claque, meilleur film de zombie depuis... longtemps (j'adore Land of the dead, je kiffe L'armée des morts, mais ils font pas le poid AMHA). Et surtout, le film clot une des plus grandes trilogies modernes, commencées en 2005 par Spielberg avec sa Guerre des Mondes et suivie par Les fils de l'homme de Cuaron. Même description d'une situation de crise par le biais d'un point de vue quasi-unique, même linéarité, mêmes enjeux dramatiques cruels qui donnent à l'histoire des allures de drame intime avant d'être spectaculaire, mêmes renvois constants aux drames du XXème siècle, même portée mythologique... Bien sûr en therme de mise en scène, le film est loin d'égaler les films de Spielby et Cuaron, mais putain, des scènes comme celles du baiser et de l'étreinte finale entre le père et le fils, des scènes aussi apocalyptiques, cruelles et significatives que celles de l'enfermement des civils, leur exécution, le lâcher de napalm, etc. et bin putain, on en voit pas tous les jours!

Je peux pas en dire plus pour le moment, encore sous le choc: 5/6 (le point en moins pour la mise en scène parfois pas vraiment maitrisée).
Image IPB
"Christophe Colomb est un film qui resteras dans les annales" Sanjuro

#25 guiyomus

guiyomus

    Wookie

  • Members
  • 2019 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ardèche

Posté 20 September 2007 - 12:35 PM

bien Buddy Jesus le rapprochement avec la guerre des mondes et children of men. De plus sur les trois 2 se passent a Londres et sont réalisés par un espagnol et un mexicain, troublant icon_mrgreen.gif
en tout cas on aura le 4em episode de l'apocalypse avec Doomsday (rhhaaa qu'est ce que je l'attend celui la)

#26 Jacques Facial

Jacques Facial

    JarJar

  • Members
  • 56 Messages :

Posté 22 September 2007 - 22:02 PM

dry.gif Finalement, comme 28 jours, cette suite est inégale ...le très bon (l'ouverture, le baiser, les snipers qui observe les gens vivre) côtoie le pire (la fuite du gamin par les conduits d'aération, le pathos de l'enragé, la scène de l'hélico, la scène des gaz). Le film reste efficace mais sur sa deuxième partie, le suspens disparait pour aboutir à des scènes sans grande personnalité et un final sans surpise que l'on devine de toute façon dès l'inspection de l'oeil du gamin à Londres. Les scénaristes ont totalement raté la rencontre finale entre le père et ses enfants je trouve. Et puis je sais pas cet enragé qui poursuit ses enfants, j'ai trouvé ça vraiment débile, pas du tout en phase avec l'esprit du premier volet dans lequel, les contaminés frappaient aveuglément point barre. Pour finir, si la mise en scène reste efficace, certains passages sont illisibles, je veux bien que la caméra bouge mais quand même faut pas exagérer ahahahah wallbash.gif

#27 Exarkun

Exarkun

    Ghoulies

  • Members
  • 191 Messages :
  • Location:Dans ton cul

Posté 23 September 2007 - 19:28 PM

Cà y est je l'ai vu cet aprèm' ! Et je ne suis pas déçu, quel film !

A mon humble avis, ni moins bien ni mieux que le Boyle, juste...différent.

L'intro met le ton, argneuse, méchante et terriblement éprouvante pour nous spectateur. La séquence des snipers observant les civils dans leurs appart est très réussi, la scène de l'hélico est GENIALE (elle enterre la version de Rodriguez, mais c'était pas difficile), la musique est terriblement efficace et très bien employé, c'est bourré de bonnes idées et qu'importe les raccourcis scénaristiques, le meilleur l'emporte.
Autre point positif pour moi, la charge politique, moi qui suis de plus en plus "anti-américain-bush", quel bonheur !

Une bonne clque. icon_twisted.gif

#28 nazems

nazems

    JarJar

  • Members
  • 5 Messages :

Posté 23 September 2007 - 22:29 PM

A la masse les gars !!!

Osez faire un rapprochement entre "Les Fils de l'homme" d'Alfonso Cuaron et "28 semaines plus tard" de Juan Carlos Fresnadillo, je n'en reviens pas...
Je suis en train de lire la critique de Cédric Delelée (numéro spécial 200), et je le trouve totalement à côté de la plaque. Je constate malheureusement que la plupart d'entre vous ont encore manqué d'objectivité, préférant s'aligner aveuglément au jugement de notre mag préféré. C'est pas parce que Mad dit que c'est bien, que ça l'est forcément les mecs... Y'a toujours la page 27, et c'est un véritable soulagement de savoir que la séquelle de "28 jours plus tard" ne fait pas l'unanimité.
Alors, c'est quoi ??? Un film d'anticipation horrifique à la William Shakespeare ??? En tout cas, c'est raté, aussi bien sur le fond que sur la forme.
Le scénario est linéaire et sans relief. C'est du vent ! L'appropriation de certaines thématiques développées dans le chef-d'oeuvre du réalisateur d' "Azkaban" (le meilleur "Harry Potter") est très mal exploitée. Leur développement est tellement superficiel qu'il est sans aucun intérêt. Consternant !!!
La mise en scène... Synonyme de consternante : accablante.
1- Si un scénar est pourri, je veux dire pas très bien écrit, du moins insuffisant, ben, y'a pas de mystère. le metteur en scène peut rien faire
2- Bon, le caméra-épaule, style documentaire, ça va un moment, mais faudrait penser à bien travailler son découpage technique. C'est devenu la solution de facilité, genre : "Ok, dans cette séquence, ça bouge dans tous les sens. Faut que le spectateur s'y croit. Pas de problème, on cadre comme une baltringue, puis on monte avec des putains de jump cuts partout"
J'avais pas trop kiffé le Danny Boyle, mais franchement, il est carrément meilleur.
D'après Delelée, "28 semaines..." est une grenade à fragmentation qui vous explose le coeur et la rétine. Je dirais que c'est un gros pétard mouillé. Maintenant, s'il pense la même chose du Cuaron, je dis : "Ben, ouais gars, ça c'est une véritable claque ! C'est ambitieux et profond. Une tuerie..."
Dernière chose. Une trilogie serait malvenue, voilà...

M.

#29 Bloodbaffe

Bloodbaffe

    Ghoulies

  • Members
  • 180 Messages :

Posté 26 September 2007 - 15:55 PM

Marc Toullec dans le magazine cine live résume des plus simplement ce que je pense de ce film, absomument magnifique et pas que violent ou gore ou apocalyptique, qu'est 28 WEEKS LATER , si on le considère en tant que "zombie flick" :

"le meilleur film de morts vivants depuis Day of the Dead", pas mieux, pas moins, d'accord a 200%! (parce que revue dernièrement et ce desespoir palpable se palce au dessus des quelques défauts, là aussi...!!!


6/6



M : ne va pas voir RE 3!!! LOL
"Shoot him in the head!...I do...How many times?"

#30 Colonel

Colonel

    Ghoulies

  • Members
  • 133 Messages :

Posté 29 September 2007 - 10:27 AM

Des zombies qui galopent comme des gazelles, ça n'a jamais été crédible une seconde. Cela s'apparente plutôt aux films genre "Contamination" justement (ça vous rappelle qqchose ?), ou les films présentant des gens atteints par un virus quelconque, "Contact mortel" par ex, ou le dernier Rodriguez: les malades déchaînés poursuivent les "sains" afin de le faire partager leurs microbes... Il y a erreur sur le produit depuis le premier film, ne vous y trompez pas. Le zombie est et restera toujours la figure de la mort en mouvement, figure provoquant l'effroi par sa lenteur (relative cependant, on l'a vu avec le dernier chef-d'oeuvre de Roméro Land of the Dead), symbolisant la peur collective de mourir, et une certaine décadence générale, ou du moins sa thématique.

Si ces films de virus étaient "vendus" comme tels, et non des tentatives ridicules d'usurpation (vous rappelez-vous qu'il existe des écoles de marketing ?? se préoccupant malheureusement de cinéma ?), peut-être cela vaudrait-il la peine de se pencher dessus. A trop vouloir en toute chose mélanger les genres et les styles, on perd de sa saveur et de son authenticité.



#31 THX 1138

THX 1138

    JarJar

  • Members
  • 21 Messages :

Posté 29 September 2007 - 16:57 PM

Comment peut-on, bouder son plaisir lorsqu'une tuerie comme 28WL sort en salle. Ce film arrive au même niveau que l'armée des morts mais en plus suptile et surtout plus réaliste. Ici le carnage se situe au niveau de Londres et non plus d'un supermarché. On part d'un huis clos hyper tendu à des plans aériens montrant sans cesse l'étendu du chaos qui se propage.
De plus ce qui est à souligner et qui rend encore plus crédible cette sensation de désastre incontôlable c'est l'absence de héros, déjà relevée à moindre ampleur dans le 1er.
Tout le monde y passe et cette approche désoriente complètement le spectateur car on est en mode quasi immersif et on a personne a qui s'identifier.
Pas d'humour à 2 balles non plus pour faire chuter la pression et reprendre son souffle. 28WL c'est en apnée qu'on se le prend dans la poire.
Ce que Juan Carlos Fresnadillo nous balance pendant plus d'une heure aucun autres zombies movies ne l'avait montré ou alors pas plus de 10 minutes.
Terreur, gore, survival, catastrophe, actions, sfx, le brassage est large et jouissif.

Réduir 28WL à une polémique sur les zombies qui se trainent et les zombies qui sprintent c'est comme regarder les pieds de la Bellucci alors qu'elle a les loches à l'air.
Moi je dis à toute cette bande de fétichistes du zombie qui n'ont pas su apprécier 28WL à sa juste valeur, si vous n'arrivez plus à bander prenez du viagra

#32 guiyomus

guiyomus

    Wookie

  • Members
  • 2019 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ardèche

Posté 30 September 2007 - 14:04 PM

@colonel

je crois bien que sur aucune jaquettes ou affiches de 28DL ou 28WL, il n'y a ecrit les mots "zombies" ou "morts-vivants" et donc a partir de la on ne peut pas dire qu'ils sont vendus en tant que films de zombies!

#33 Draike

Draike

    JarJar

  • Members
  • 58 Messages :
  • Location:Hyeres Les palmiers

Posté 04 October 2007 - 20:58 PM

J'avais beaucoup aimé le n° 1 alors imaginons le meilleur pour ce n°2 que j'irai vir dès ce WE histoire de me défouler un grand coup. Je suis fan de zombies alors vive les morts qui bougent

#34 paillasse71

paillasse71

    Critters

  • Members
  • 419 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Santa Mondega

Posté 05 October 2007 - 16:12 PM

La grosse claque de l'année! Que dis-je le film de l'année (enfin bon pour l'instant... mais ca va etre dur de faire mieux!!!). Béni soit Fresnadillo qui nous pond ici un des plus grands film de zomblards et d'horreur depuis Romero! Tout y est: un scénario classique mais totalement imprévisible, des acteurs formidables (c'est simple, Carlyle peut tout jouer...), un décor de jeu exceptionnel et à grande échelle, de l'humour très très noir (la scène de l'hélico entre autre bien cradingue mais excellentissime), des scènes cultes (la scène d'entrée notamment ), aucun temps mort et une scène finale jouissive...

Bref, j'ai pris mon pied pendant ces 2 heures! Merci Mr Fresnadillo and Viva Espana!!!!!

28/6 (pas moins!)



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)