Aller au contenu


Photo

Le cinéma coréen - Seoul powa


  • Please log in to reply
957 réponses sur ce sujet

#501 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 12:03 PM

C'est normal... Il figurerait dans un top 15.

Le problème des tops 10, c'est que j'ai toujours envie d'en mettre 25, mais que je dois faire des sacrifices.

#502 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16773 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 12:09 PM

je t'aide, si tu veux, là faut virer Old Boy.

#503 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 12:12 PM

Je pense avoir les mêmes réserves que toi, mais par respect pour l'interprétation démentielle de Choi Min-sik : non.
Et à vrai dire, je préfère Sympathy for Mr Vengeance à JSA.

#504 Nakadai

Nakadai

    Wookie

  • Members
  • 2889 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 13:22 PM

un top 10 c'est à chaque fois compliqué, doit-on se montrer objectif ou être dans la subjectivité la plus totale ?


allé j'me lance (passke j'ai que ça à fout')

(et au passage je copie sur Mark ^^ pas d'ordre si ce n'est chronologique)

- Nowhere to Hide (1999)

- Oasis (2002)

- Save The Green Planet (2003)

- Old Boy (2003)

- Samaria (2004)

- The President's last bang (2005)

- The Chaser (2007)

- Mother (2009)

- I Saw the Devil (2010)

- The Murderer (2011)



les recalés (parce qu'il n'en faut que 10) : JSA, Sympathy For Mr Vengeance, Thirst, Memories of Murder, The Host, A Dirty Carnival, Peppermint Candy, Die Bad, Breathless, The Good, The Bad and The Ugly (que je dois être un des seuls à aimer à ce point -à une ou deux fautes de gouts près-)…

et mention spéciale à un court métrage de Nam Ki-woong qui m'a scotché durant ses 30 min, Kangchul.

Je n'ai jamais tort, c'est la vérité qui se trompe.


#505 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 13:32 PM

Je n'ai jamais osé regarder Oasis... Ce n'est pas faute d'apprécier Lee Chang-dong, mais le sujet m'a l'air douloureux.

A part Nowhere to Hide, ton top ten a de la gueule !

#506 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16773 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 13:38 PM

Nowhere to Hide c'est pas loin d'être un des pires film coréen que j'ai vu :closedeyes:

Mon top 10 :

Image IPB
Image IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPB



#507 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 13:43 PM

Je me rappelle avoir adoré Public Enemy, puis j'ai vu la suite, qui a malheureusement abîmé ce souvenir...

A tel point que je n'ai jamais osé regarder le 3. Quelqu'un a un avis sur la conclusion de cette trilogie ?

#508 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 21 January 2012 - 13:56 PM

Moi ça donnerait surement un truc comme ça sachant que ça pourrait changer dès demain...

Oui y'en a plus que 10 mais j'vous le mets quand même.


THE HOST de Bong Joon ho
MOTHER de Bong Joon ho
MEMORIES OF MURDER de Bong Joon ho
DIE BAD de Ryoo Seung wan
I SAW THE DEVIL de Kim Jee won
SEX IS ZERO de Yun Je gyun
THE MURDERER de Na Hong jin,
ANTARTIC JOURNAL de Im Pil seong
FRIEND de Kwak Kyung Taek.
A DIRTY CARNIVAL de Yu Ha
LADY VENGEANCE de Park Chan Wook
SECRET SUNSHINE de Lee Chan dong

Image IPB Image IPB Image IPB
Image IPB Image IPB Image IPB
Image IPB Image IPB Image IPB
Image IPB Image IPB Image IPB


Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB


#509 JeetoziX

JeetoziX

    Wookie

  • Members
  • 3551 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:gicle-sur-yvette

Posté 21 January 2012 - 14:23 PM

Image IPB
Image IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPB


Posted Image

#510 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 14:32 PM

SEX IS ZERO de Yun Je gyun


Oh, le joli plaisir coupable !

J'avoue, il m'a bien fait marrer.

Spoiler


#511 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 21 January 2012 - 15:33 PM


SEX IS ZERO de Yun Je gyun


Oh, le joli plaisir coupable !

J'avoue, il m'a bien fait marrer.

Spoiler

Pour moi c'est plus qu'un plaisir coupable, c'est un vrai bon film, une des comédies les plus drôles que j'ai vu et un des drames les plus tristes. J'ai vraiment pleurer de rire et de tristesse pendant ce film.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB


#512 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 15:41 PM

Il faut reconnaître que le film est une rareté dans le sens où il s'agit d'un teen movie intelligent. Je ne lui connais qu'un équivalent aux Etats-Unis, dont il s'est peut-être inspiré : The Last American Virgin de Boaz Davidson (qui est le remake de son propre film Eskimo Limon, que je n'ai pas vu).

En tout cas,
Spoiler


Et puis il y a Ha Ji-won... C'est d'ailleurs parce qu'elle ne figure pas au casting de la suite que je ne l'ai jamais regardée.

#513 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 21 January 2012 - 15:47 PM

Je connais pas The Last American Virgin. Mais sinon dans le style mélocomédie coréenne un peu moins bon mais quand même très bien y'a Spinkick aussi, un film que j'aime beaucoup parce que très drole et pas mal doux amer au final.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB


#514 Nakadai

Nakadai

    Wookie

  • Members
  • 2889 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 16:04 PM

là j'me rend compte que je suis largué en comédie/drame/romance à la coréenne (en même temps, c'est pas forcément ma came à la base), mais j'ai pris des notes dans ce que vous citez histoire d'initier ma femme au cinéma coréen, parce que jusqu'à présent elle a du mal (je suis un peu con aussi, j'ai commencé par lui montrer Old Boy, suivi de Oasis et enchainé avec Sympathy for Mr V… depuis, si elle reconnait que c'est du cinoche de qualité -techniquement- c'est le coté "bonjour la déprime" qui lui est rédhibitoire…).

quant à Nowhere to Hide, je le reconnais sans honte, c'est du pur plaisir coupable, j'ai vu le film 3 fois (ouais j'suis maso des fois -remember Sector 7 ^^-) et à chaque vision je me poile, ou je repère un effet de mise en scène sympa, enfin, l'affection que j'ai pour cette croute est assez inexplicable :sweat:

sinon, j'aurai pu citer Bedevilled que j'ai revu récemment à la hausse, sans cette fin interminable (un des problèmes récurrents du cinoche coréen, selon moi) le film aurait pu être une vraie claque… toujours est-il qu'il s'agit d'un premier film prometteur…

Je n'ai jamais tort, c'est la vérité qui se trompe.


#515 Mccoy

Mccoy

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10134 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 21 January 2012 - 16:06 PM

Nowhere to Hide c'est pas loin d'être un des pires film coréen que j'ai vu :closedeyes:

Mon top 10 :

Image IPB
Image IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPB

Donc A Bittersweet life number one?
Bogoss B)
Sinon la même chose mais en enlevant les trois derniers et en changeant JSA et I Saw the devil de place.
Image IPB

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "

#516 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16773 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 16:15 PM

Ouep Bittersweet prems.

#517 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 January 2012 - 16:28 PM

là j'me rend compte que je suis largué en comédie/drame/romance à la coréenne (en même temps, c'est pas forcément ma came à la base), mais j'ai pris des notes dans ce que vous citez histoire d'initier ma femme au cinéma coréen, parce que jusqu'à présent elle a du mal (je suis un peu con aussi, j'ai commencé par lui montrer Old Boy, suivi de Oasis et enchainé avec Sympathy for Mr V… depuis, si elle reconnait que c'est du cinoche de qualité -techniquement- c'est le coté "bonjour la déprime" qui lui est rédhibitoire…).


Tu devrais lui faire voir Locataires de Kim Ki-duk... ou si tu veux vraiment du léger, My Sassy Girl (je ne l'aime plus trop celui-là, mais quand je l'ai découvert il m'avait mis de bonne humeur).

sinon, j'aurai pu citer Bedevilled que j'ai revu récemment à la hausse, sans cette fin interminable (un des problèmes récurrents du cinoche coréen, selon moi) le film aurait pu être une vraie claque… toujours est-il qu'il s'agit d'un premier film prometteur…


Il faut avouer que les sud-coréens ont un problème avec la longueur des films. Plus de 2 heures, quand c'est un chef-d'oeuvre, aucun problème. Mais la plupart du temps, que c'est long (un point commun avec les Japonais).

#518 Corvis

Corvis

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12914 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 22 January 2012 - 04:38 AM

Je me rappelle avoir adoré Public Enemy, puis j'ai vu la suite, qui a malheureusement abîmé ce souvenir...

A tel point que je n'ai jamais osé regarder le 3. Quelqu'un a un avis sur la conclusion de cette trilogie ?


Y'a eu 3 Public Enemy ? :blink:
Mais comment il pouvait y avoir des suites ?
Sinon, je suis pas assez calé en Sud Coréen (j'en ai pas assez vu encore, je pense), mais de ce que j'ai vu, ça ressemblerait au top de Scalp, sauf qu'on m'avait trop mis The Chaser sur un pied d'estale du coup j'ai été déçu en le découvrant, et je calerais Man from Nowhere (va chier Tony Scott), et Hello Ghost, qui j'avoue m'a fait chialé comme une pucelle (merci le NIFFF) :)

#519 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 January 2012 - 09:39 AM


Je me rappelle avoir adoré Public Enemy, puis j'ai vu la suite, qui a malheureusement abîmé ce souvenir...

A tel point que je n'ai jamais osé regarder le 3. Quelqu'un a un avis sur la conclusion de cette trilogie ?


Y'a eu 3 Public Enemy ? :blink:
Mais comment il pouvait y avoir des suites ?


Le 2 n'est pas vraiment une suite... On y retrouve les mêmes acteurs, mais dans des rôles différents. Et c'est loooooooooooong et chiiiiiiiiiiiiiiiant.

J'ignore tout du 3 par contre.

Et "The Man From Nowhere" a déçu mes attentes (trop classique).

#520 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 24 January 2012 - 12:50 PM

BA:BO (Miracle of a Giving Fool) de Kim Jeong-kwon (2008).


Image IPB


L'histoire : Ji-ho, une jeune pianiste souffrant de trac, revient dans le village de son enfance après plusieurs années passées en Europe. Son chemin croise celui de Seung-ryong, l'idiot du village qui était amoureux d'elle, enfant. Celui-ci doit veiller sur sa jeune soeur qui le méprise...

Il est intéressant de constater que la plupart de ceux qui ont posté, ces dernières pages, le Top 10 de leurs films sud-coréens préférés, ont cité en grande majorité des polars/films noirs (moi compris). Il faut dire que ce cinéma a surtout fait parler de lui grâce à ce genre depuis les premiers Park Chan-wook, voire Shiri, jusqu'à des réussites récentes comme J'ai rencontré le Diable. Les meilleurs (et même les moins bons) sortent assez rapidement en France (même en salles !)... Pourtant, le cinéma made in Seoul ne se limite pas à ce genre et j'essaie, dans la mesure du possible, d'autres styles, pour mesurer la diversité de cette production.

Parfois, c'est avec succès, comme Maundy Thursday de Song Hae-seong.

Et d'autres fois, je tombe sur des trucs comme ce BA:BO. Un film que j'avais envie d'apprécier au départ : bien sûr, parce que la simple présence de Ha Ji-won me fait fondre, mais aussi parce que Cha Tae-Hyun incarne un personnage différent de ses rôles habituels, lui qui, depuis My Sassy Girl, joue toujours de la même façon (dans les films que j'ai vus, du moins : Sad Movie, Speedy Scandal ou Hello Ghost).

Mais voilà, cet acteur surjoue ici de manière insupportable (j'ai pensé à Ben Stiller dans Tonnerre sous les tropiques, le côté humoristique en moins) et ce film a tout de l'abominable tire-larmes : j'avais l'impression que le scénariste et le metteur en scène exerçaient une pression maximale sur mes glandes lacrymales, sans aucune subtilité, ce qui, avec moi, ne fonctionne jamais.

Rien ne nous est épargné : l'accident de Seung-ryong qui emporte son père en même temps que ses facultés mentales, l'histoire de son meilleur ami qui essaie d'arracher une fille des griffes de son souteneur et les quiproquos qui en résultent, la crise d'adolescence de la soeur qui ne supporte pas son frère idiot... Toute une galerie de personnages censés émouvoir mais qui, à l'arrivée, exaspèrent plus que de raison.

Alors bien sûr, il reste Ha Ji-won. Elle joue avec ce naturel si touchant ce personnage assez mal écrit et sauve les meubles dès qu'elle apparaît à l'écran, mais ses apparitions se raréfient au fur et à mesure de l'avancée de ce récit bien mal équilibré.

Putain, je vais me remater Phone.

Note : 1/6 (Ha Ji-won, je t'aime et veux te présenter à mes parents)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)