Mad Movies: Céline - Mad Movies

Aller au contenu

  • (6 Pages)
  • +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Céline

#76 pirate*

  • Groupe : Guests

Posté 14 mars 2008 - 21:41

CITATION(Starsky @ 13 3 2008 - 17:07) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION
Céline n'était pas nazi, antisémite parce que de son temps (c'est à dire qu'il avait ici un niveau de réflexion digne de son époque et qui d'ailleurs n'a pas beaucoup changé


Moui, c'est un peu facile de le mettre dans le tas comme si de rien n'était. Il était laaaargement au dessus de la moyenne française, surtout l'âge avançant...

Je n'ai pas du tout envie de le dédouanner, mais il était beaucoup plus primaire, à l'égal de pas mal de monde en France, que d'autres intellectuel qui ont à mon sens plus théorisé sur le sujet et construit le délire. Céline quand il gueulait Youtre ! Ca sentait le café et la pissotière... c'est dire si j'excuse...

#77 L'utilisateur est hors-ligne   jigsaw 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 687
  • Inscrit(e) : 17-février 06
  • Location:à la dérive

Posté 16 juillet 2009 - 18:08

J'en suis à ma 3éme lecture de Mort à Crédit est force est d'avouer que ce bouquin est le top de l'écriture célinienne. J'aime beaucoup Voyage... mais il faut avouer que le style n'y est pas aussi épanoui et decomplexée que dans Mort...

Je le conseillerais même à Big qui trouve le Voyage... trop premier degré, Mort... bien que misanthrope et même parfois trés desesperé (seule solution pour s'en sortir : s'engager dans l'armée) est gorgé d'humour que ce soit dans des scénes érotiques, les hallucinations fiévreuses oniriques, les beuveries... Bref malgré le fond toujours sombre, le livre de par son style trés vif (rien à voir avec Voyage... je trouve) démontre bien que l'auteur n'est pas seulement un grincheux mais qu'il sait pas mal se fendre la poire. La lecture est bien plus dynamique que Voyage... (plus calme en comparaison).

Mort à Crédit s'apparente à un véritable tour de manége rendant toutes les situations épiques d'une certaine maniére via une prise de distance lucide et rigolarde vis à vis des innombrables galéres s'abattant sur la tronche de Ferdinand (le passage délirant où Ferdinand s'adonne aux joies du sexe au lieu de ramener les courses pour sa mére en est la preuve).

#78 L'utilisateur est hors-ligne   contagion 

  • J'ai débuté les JV avec Pokemon
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 905
  • Inscrit(e) : 21-juillet 06
  • Profil:Homme
  • Location:Locked in the cage

Posté 16 juillet 2009 - 18:29

A noter l'excellente biographie parue ces jours-ci chez Folio, de Yves Buin, qui remet bien en perspective l'oeuvre du bonhomme à l'aune de sa vie. On y découvre un Céline beaucoup moins sombre que ne le laisserait supposer ses bouquins, lequels déploient une vision fantasmatique de noirceur de son existence. Des parents aimants, un bref passage à la guerre où il se distingue par sa bravoure (!), une jeunesse londonienne bohème et trépidante, des femmes à foisons (dont une partouze avec Mata-Hari !!), une médecine pratiquée sur le tard et dévolue au petit peuple des banlieues. Les passages passionnants sur le Céline pamphlétaire de Bagatelle pour un Massacre ne dédouanent pas le bonhomme, au contraire, mais remettent bien en perspective sa frénésie antisémite quasi pathologique ( du reste, dans son dernier ouvrage pamphlétaire, Les Beaux Drap, il charcle vertement l'occupant allemand également ). Bref, rien de bien neuf, l'homme se montre toujours plus complexe que la légende qu'il véhicule. Le seul poncif sur lequel on pourra s'accorder, c'est que c'est définitivement l'un des plus grands stylisticiens de l'histoire de lettres françaises, aux punchlines toujours inégalées..
Posted Image

#79 L'utilisateur est hors-ligne   jigsaw 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 687
  • Inscrit(e) : 17-février 06
  • Location:à la dérive

Posté 25 août 2009 - 11:59

Féerie Pour une Autre Fois 1 et 2

Autant le volet 1 est excellent et constitue un énorme délire fiévreux de Céline qui se raconte et se la raconte mais qui demeure drole et délirant, touffu mais toujours compréhensible via un style qui accroche à chaque page.

La 2éme partie c'est pas trop ça. Le récit d'un bombardement sur Paris qui s'éternise (déja que le sujet me botte moyen) et que Céline se montre incapable de dynamiser sur la durée. Ca se répéte, c'est lourd et surtout Céline ne compte QUE sur son style. Il a raison c'est l'une de ses qualités d'écrivain mais faudrait raconter quelque chose d'interessant avec quand même...

J'ai abandonné et c'est con car la 1ére partie augurait du meilleur pour la suite.

#80 L'utilisateur est hors-ligne   Denver 

  • Far Away
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 363
  • Inscrit(e) : 19-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon dans le coeur, Paris dans le cul.

Posté 18 novembre 2010 - 13:00

Pour quelqu'un qui n'a jamais lu Céline, à part quelques extraits au lycée il y a des années, par quoi commencer ?
Image IPB
On cherche des dates ! Paris, Province, Europe...
http://crackityflynnmusic.bandcamp.com
http://crackityflynn.bigcartel.com/

#81 L'utilisateur est hors-ligne   Docteur Fu Manchu 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 485
  • Inscrit(e) : 02-octobre 10
  • Profil:Homme

Posté 19 novembre 2010 - 16:02

Voir le messageDenver, le 18 novembre 2010 - 13:00 , dit :

Pour quelqu'un qui n'a jamais lu Céline, à part quelques extraits au lycée il y a des années, par quoi commencer ?


Lire Céline de manière chronologique me semble une bonne chose, surtout que l'on perçoit encore mieux l'évolution stylistique du bonhomme à mesure de ses romans.
Je pense cependant que Mort à crédit est décisif pour savoir si l'on veut continuer ou non dans la prose célinienne.

Plus simplement, commence par Le voyage qui est (objectivement parlant) le plus grand livre de la littérature française, en plus d'être son ouvrage le plus "accessible".
Image IPB

#82 L'utilisateur est hors-ligne   Moody 

  • Moodpecker
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 14 047
  • Inscrit(e) : 01-novembre 05
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 19 novembre 2010 - 21:10

Voir le messageDocteur Fu Manchu, le 19 novembre 2010 - 16:02 , dit :

le plus grand livre de la littérature française


C'est Le Comte de Monte Cristo. (purement subjectif que c'est mon choix qu'est pas forcément le votre mais que j'ai envie de le dire)
Image IPB
"I'm nuclear, I'm wild, I'm breaking up inside, A heart of broken glass, Defiled, Deep inside, The abandoning child"

#83 L'utilisateur est hors-ligne   Denver 

  • Far Away
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 363
  • Inscrit(e) : 19-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon dans le coeur, Paris dans le cul.

Posté 22 novembre 2010 - 13:37

Voir le messageDocteur Fu Manchu, le 19 novembre 2010 - 16:02 , dit :

Voir le messageDenver, le 18 novembre 2010 - 13:00 , dit :

Pour quelqu'un qui n'a jamais lu Céline, à part quelques extraits au lycée il y a des années, par quoi commencer ?


Lire Céline de manière chronologique me semble une bonne chose, surtout que l'on perçoit encore mieux l'évolution stylistique du bonhomme à mesure de ses romans.
Je pense cependant que Mort à crédit est décisif pour savoir si l'on veut continuer ou non dans la prose célinienne.

Plus simplement, commence par Le voyage qui est (objectivement parlant) le plus grand livre de la littérature française, en plus d'être son ouvrage le plus "accessible".


Très bien, j'irai me choper ça cette semaine !
Merci :)
Image IPB
On cherche des dates ! Paris, Province, Europe...
http://crackityflynnmusic.bandcamp.com
http://crackityflynn.bigcartel.com/

#84 L'utilisateur est hors-ligne   tonton 

  • DJ Zero
  • Groupe : Members
  • Messages : 10 042
  • Inscrit(e) : 20-février 03

  Posté 22 novembre 2010 - 14:27

Pas mieux que Docteur Fu Manchu, l'ordre chronologique est le meilleur choix.
(T'es pas un peu jeune, Denvy, pour lire ça?)
Image IPB

#85 L'utilisateur est hors-ligne   Denver 

  • Far Away
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 363
  • Inscrit(e) : 19-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon dans le coeur, Paris dans le cul.

Posté 22 novembre 2010 - 16:25

J'en ai marre qu'on m'embête à l'école.
Image IPB
On cherche des dates ! Paris, Province, Europe...
http://crackityflynnmusic.bandcamp.com
http://crackityflynn.bigcartel.com/

#86 L'utilisateur est hors-ligne   Sigurd 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 535
  • Inscrit(e) : 06-juillet 08
  • Profil:Homme
  • Location:Aux frontières du réel

Posté 15 janvier 2011 - 14:12

Pour tous les amoureux de Céline, je vous conseille l'excellent ouvrage de Philippe Muray :

Image IPB

#87 L'utilisateur est hors-ligne   Denver 

  • Far Away
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 363
  • Inscrit(e) : 19-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon dans le coeur, Paris dans le cul.

Posté 26 mai 2011 - 10:50

Image IPB

Mon premier Céline, j'ai pas été déçu.
Beaucoup m'ont dit que j'aurais du commencer par "Mort à Crédit", mais bon, en l'état la lecture de celui-ci m'a énormément plus.

J'ai eu du mal avec les 100 premières pages, j'ai fait une pause (chose que je ne fais jamais), ne réussissant pas à rentrer dedans. Et puis quelques semaines plus tard, je reprends et j'ai pu finir d'une traite. Je ne pourrais pas dire si c'est moi qui n'ai pas réussi à rentrer dans le récit où si c'est le début du livre qui est moins bon / accessible, mais au final je regrette un peu ces difficultés.

Au final, l'oeuvre est vraiment immense, à la hauteur de sa réputation.
Même si je trouve le propos moins extrême que certains le disent, il n'en reste pas moins un nihilisme assez fou, un talent pour décrire la misère humaine en poussant le réalisme assez loin, sans jamais tomber dans le mauvais goût.
Le pire, c'est que c'est aussi souvent drôle, affreusement drôle. Céline avait un vrai talent pour rendre une scène horrible absurde, sans jamais user de trop grosses ficelles, c'est très fort, surtout vu le genre.

Ne me reste plus qu'à enchainer sur un autre Céline, j'espère apprécier autant.
Image IPB
On cherche des dates ! Paris, Province, Europe...
http://crackityflynnmusic.bandcamp.com
http://crackityflynn.bigcartel.com/

#88 L'utilisateur est hors-ligne   tonton 

  • DJ Zero
  • Groupe : Members
  • Messages : 10 042
  • Inscrit(e) : 20-février 03

Posté 26 mai 2011 - 16:35

Voir le messageDenver, le 26 mai 2011 - 10:50 , dit :

J'ai eu du mal avec les 100 premières pages, j'ai fait une pause (chose que je ne fais jamais), ne réussissant pas à rentrer dedans. Et puis quelques semaines plus tard, je reprends et j'ai pu finir d'une traite. Je ne pourrais pas dire si c'est moi qui n'ai pas réussi à rentrer dans le récit où si c'est le début du livre qui est moins bon / accessible, mais au final je regrette un peu ces difficultés.

Je crois que c'est assez commun. J'avais pas mal bloqué aussi sur les 100 premières pages (je m'y suis pris à 3 fois avant d'aller plus loin). Et ce début n'est pas moins bon, ni moins accessible (tu devrais maintenant essayer de le relire, juste pour voir), il est tout simplement très dense (comme la suite) et c'est pas évident de s'y laisser embarquer.
Il faut que tu continues sur Mort à Crédit (hors d'oeuvre absolu).
Image IPB

#89 L'utilisateur est hors-ligne   Denver 

  • Far Away
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 363
  • Inscrit(e) : 19-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon dans le coeur, Paris dans le cul.

Posté 30 mai 2011 - 10:56

Ouais c'est prévu, tout le monde me le conseille, donc je vais aller me le choper cette semaine :)
Image IPB
On cherche des dates ! Paris, Province, Europe...
http://crackityflynnmusic.bandcamp.com
http://crackityflynn.bigcartel.com/

Partager ce sujet :


  • (6 Pages)
  • +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)