Aller au contenu


Photo

Le montage et la mise-en-scène pour les nuls


  • Please log in to reply
490 réponses sur ce sujet

#141 tonton

tonton

    DJ Zero

  • Members
  • 10058 Messages :

Posté 09 May 2007 - 09:24 AM

bon ben kea, tu m'as définitivement motivé pour découvrir Mizo, j'ai 2-3 dividi en stock (dont la pluie vague après le déluge), je va me matter ça rapidos.
Image IPB

#142 Slimdods

Slimdods

    Sliimy

  • Members
  • 3980 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 09 May 2007 - 09:59 AM

Euh petite question .

Je remarque en regardant certains films que la perspective est souvent exagérée sur certains plans ( une sorte de petit effet de distorsion ninja.gif !
Est ce un éffet de montage où une caméra spéciale qui est utilisé? ( ps : je ne parle pas de la focale...)
Merci rolleyes.gif

#143 L'archiviste*

L'archiviste*
  • Guests

Posté 09 May 2007 - 11:35 AM

L'exagération de la perspective, c'est soit à l'aide d'un grand angle (ciné HK, bessonades, pitofisme), soit par l'effet d'une perspective forcée à même le plateau (Citizen Kane, La Foule).
Mais ca peut difficilement être imputé à du montage par contre.


CITATION(kea @ 04 5 2007 - 20:55) <{POST_SNAPBACK}>
"les contes de la lune vague après la pluie" qui est tout simplement l'un des meilleurs films du monde. (en toute objectivité, hein... smile.gif )
Tu peux smiley tant que tu veux, mais quand j'étais chtit, il y avait dans le livre Guiness de chez mère-grand une liste officielle des dix meilleurs films du monde (dûe à je ne sais quel comité d'experts) et Les Contes de la lune vague après la pluie en faisait bel et bien partie.

#144 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9900 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Sono

Posté 09 May 2007 - 12:16 PM

CITATION(L @ 09 5 2007 - 12:35) <{POST_SNAPBACK}>
L'exagération de la perspective, c'est soit à l'aide d'un grand angle (ciné HK, bessonades, pitofisme)


Il ne faut pas, non plus, généraliser le ciné HK à des films uniquement tournés en courtes focales. C'est clair que l'utilisation de telles focales est généralement de mise lorsqu'il s'agit de filmer des combats en plans larges (Il était une fois en Chine, Drunken master 2, etc...) et, ainsi, accroître la lisibilté des séquences d'action. Ca me fait penser que GroLuc, contrairement, à Tsui Hark ou Liu Chia-Liang, se sert généralement le grand angle pour filmer les dialogues et n'utilise que très peu des possibilités offertes par ces objectifs pour cadrer les séquences d'action (en général bourrées de gros plans)... Là, on voit les réalisateurs qui ont tout compris !(bon c'est une question de goût, mais je n'accroche pas du tout aux partis pris de mise en scène du père Besson)

(Ouch, j'ai légèrement dévié du point de départ ninja.gif )

Sinon, je voulais dire que certains cinéastes HK tels que Ringo Lam (ça dépend des films en fait !), John Woo (on ne peut pas dire que ce dernier ne varie pas les focales) ou Kirk Wong ne sont pas du genre à abuser du le grand angle.
Un film comme Gunmen est quasi intégralement tourné en longues focales. Dans le même ordre d'idées, Ringo Lam sur Full alert (à mon souvenir) à pas mal recours aux longues focales pour donner au spectateur l'impression que le cadre urbain écrase, etouffe les divers protagonistes.

...Pour finir, certains réalisateurs de Wu-xia pian de la Shaw utilisent aussi des perspectives forçées à même le décor (là je pense en particulier à la scène d'ouverture de Holy flame of the martial world...Film qui, d'ailleurs, ne lésine pas sur le grand angle !)

Bon, tout ça, je me doute que L'archiviste le sait bien (et sûrement mieux que moi d'ailleurs !) mais je voulais tout de même faire une petite réctification face à des propos forcément réducteurs lorsque l'on parle d'une cinématographie dans son ensemble.
Mais je ne nie pas que de nombreux films d'exploitation HK (les "WongJingeries", entre autres !) utilisent le grand angle à tort et à travers avec un soin esthétique guère éloigné de Besson et ses acolytes.

Voila
Image IPB

#145 L'archiviste*

L'archiviste*
  • Guests

Posté 09 May 2007 - 19:30 PM

icon_mrgreen.gif

#146 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9900 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Sono

Posté 09 May 2007 - 20:09 PM

CITATION(L @ 09 5 2007 - 20:30) <{POST_SNAPBACK}>
icon_mrgreen.gif


Devrais je interpréter ce monsieur vert aux grandes dents par "tiens, on a mordu à l'hameçon" ?

(je suis un boeuf...)

icon_mrgreen.gif

Voila
Image IPB

#147 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 09 May 2007 - 20:16 PM

Je plussoie avec Sanju. Clair que pour de la focale courte faut plutot se tourner vers le ciné HK d'exploitations, les cat III , les polars old school la ya de la focale court et du grand angle a gogo.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB


#148 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 09 May 2007 - 20:42 PM

Jeunet l'utilise beaucoup aussi, ou De Palma (mais bon, lui il utilise tout donc bon...).

#149 macfly

macfly

    Ghoulies

  • Members
  • 226 Messages :
  • Location:Paris

Posté 11 May 2007 - 16:30 PM

Pour citer un exemple encore tout frais, Les fils de l'Homme est un film quasi-intégralement tourné avec des focales courtes. Ce qui s'explique très bien par le parti-pris "reportage", limite nouvelle vague de l'oeuvre. Même dans les scènes de dialogues (qu'on est habitué à voir en focales moyennes, dans la plupart des productions actuelles), Cuaron ne se départ pas de ce choix. Si bien qu'on a l'impression que tout le film a été tourné avec la même optique... comme si le cadreur n'avait pas eu le temps d'en changer ! Comme si la caméra et le cadreur faisaient partie de l'histoire ! ninja.gif

#150 L'archiviste*

L'archiviste*
  • Guests

Posté 11 May 2007 - 20:23 PM

Pour Les Fils de l'Homme, reporte-toi au commentaire de Zizek dans les bonus. Il explique assez bien le parti-pris du film de raconter son sujet par les "à-côtés", autour du personnage. La plupart des éléments socio-politiques que l'on découvre de cet univers se font alors que la caméra suit le personnage (peu de cuts pour mettre en évidence un truc, bien au milieu du plan). Ce qui implique presque automatiquement le choix d'une courte focale systématique pour nous inviter à regarder en bord de cadre.

#151 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 12 May 2007 - 20:25 PM

Quelqu'un aurait-il des info, sites, textes, dissert' ou autres sur la mise en scène de De Palma ?

#152 macfly

macfly

    Ghoulies

  • Members
  • 226 Messages :
  • Location:Paris

Posté 13 May 2007 - 13:10 PM

CITATION(L @ 11 5 2007 - 21:23) <{POST_SNAPBACK}>
La plupart des éléments socio-politiques que l'on découvre de cet univers se font alors que la caméra suit le personnage (peu de cuts pour mettre en évidence un truc, bien au milieu du plan). Ce qui implique presque automatiquement le choix d'une courte focale systématique pour nous inviter à regarder en bord de cadre.

Très intéressant, j'avais pas vu ça comme ça. Thanks.

CITATION(Elego @ 12 5 2007 - 21:25) <{POST_SNAPBACK}>
Quelqu'un aurait-il des info, sites, textes, dissert' ou autres sur la mise en scène de De Palma ?

Y'a ça.
C'est dommage, le type n'a mis que le résumé de son mémoire en ligne, mais il explique bien qu'il faut chercher l'explication des choix de mise en scène de De Palma dans ce qu'il reproduit et dans les changements qu'il y apporte.

Tiens justement, j'ai une petite colle à vous poser, un mystère que je cherche à eclaircir depuis longtemps :
Dans Psychose, pendant la scène du meurtre d'Arbogast (et quelle scène, bordel), nous pouvons voir un plan "de haut", juste au moment ou la mère lui saute dessus avec son couteau.
Un peu plus tard dans le film, Norman Bates monte voir sa mère pour la descendre à la cave. Pendant qu'il est dans la chambre, la caméra fait, dans le même plan, un mouvement (et quel mouvement, putain) lui permettant de passer du rez-de-chaussée au premier étage, reprenant sa position "de haut" qu'elle avait quelques scène plus tôt.
Question : Pourquoi Hitchcock, qui n'est pas du genre à faire un mouvement de caméra juste pour faire joli, revient-il sur ce plan, et pourquoi ce mouvement de grue ? Et pourquoi la musique est-elle ascendante pendant que la caméra monte ? Pourquoi un fondu au noir sur le dialogue de la mère à la fin ? ect ect...

Vous avez deux heures. smile.gif

#153 Batman Begins

Batman Begins

    Agnès Jaoui

  • Members
  • 9221 Messages :
  • Location:Sous la robe austère de la justice.

Posté 13 May 2007 - 13:15 PM

CITATION(Elego @ 12 5 2007 - 21:25) <{POST_SNAPBACK}>
Quelqu'un aurait-il des info, sites, textes, dissert' ou autres sur la mise en scène de De Palma ?

Par ici :
http://briandepalma.online.fr/

#154 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 15668 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 13 May 2007 - 13:28 PM

Si c'est pour transformer ce topic en rade cradingue suintant le mauvais goût, non merci. mad.gif

@macfly : faudrait que je revois la scène pour pouvoir ne serait-ce que réfléchir à la question. Ca m'intrigue.

871921bicotbicot.jpg


#155 macfly

macfly

    Ghoulies

  • Members
  • 226 Messages :
  • Location:Paris

Posté 13 May 2007 - 13:36 PM

CITATION(Dirty Flichty @ 13 5 2007 - 14:28) <{POST_SNAPBACK}>
Faudrait que je revois la scène pour pouvoir ne serait-ce que réfléchir à la question. Ca m'intrigue.

C'est là : scène 1 et scène 2

#156 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 13 May 2007 - 13:39 PM

Merci pour les liens sur De Palma, très intéressants (si vous en avez d'autres, je suis toujours preneur wink.gif ).

Pour Psychose, j'avoue que j'ai beau chercher je trouve pas... Y a quelque chose c'est évident, d'autant qu'à l'écran ça marche formidablement bien, mais là je sèche (c'est frustrant d'ailleurs mad.gif )

#157 Brom Bones

Brom Bones

    Critters

  • Members
  • 487 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Tarrytown, New York

Posté 13 May 2007 - 20:22 PM

Question ardue, MacFly, qui en appelle sans doute une autre : Hitchcock nous offre-t-il une nouvelle plongée extrême au moment où Vera Miles descend à la cave avant de tomber sur le cadavre de maman Bates (je suppose que les balises spoiler sont inutiles sur ce coup) ?
Si c'est le cas (j'ai pas le film à la maison donc impossible de vérifier dans l'immédiat), ce plan annoncerait du coup l'apparition imminente du "personnage".
En poursuivant plus loin (et peut-être même un peu trop), je me demande si Hitchcock, grand déconneur devant l'Eternel, ne fait pas en fait mumuse avec le concept de "surmoi" (qui semble bien correspondre à Maman Crane dans la psyché dévastée de son fiston), en lui conférant une application visuelle littérale.

Qu'en dites-vous ?













Ou alors c'était juste plus pratique pour cacher la tronche de Perkins sous la moumoute. ninja.gif

Taken, taken by the headless horseman ! Taken back to hell ...

#158 L'archiviste*

L'archiviste*
  • Guests

Posté 14 May 2007 - 08:18 AM

CITATION(macfly @ 13 5 2007 - 14:10) <{POST_SNAPBACK}>
Tiens justement, j'ai une petite colle à vous poser, un mystère que je cherche à eclaircir depuis longtemps :
Dans Psychose, pendant la scène du meurtre d'Arbogast (et quelle scène, bordel), nous pouvons voir un plan "de haut", juste au moment ou la mère lui saute dessus avec son couteau.
Un peu plus tard dans le film, Norman Bates monte voir sa mère pour la descendre à la cave. Pendant qu'il est dans la chambre, la caméra fait, dans le même plan, un mouvement (et quel mouvement, putain) lui permettant de passer du rez-de-chaussée au premier étage, reprenant sa position "de haut" qu'elle avait quelques scène plus tôt.
Question : Pourquoi Hitchcock, qui n'est pas du genre à faire un mouvement de caméra juste pour faire joli, revient-il sur ce plan, et pourquoi ce mouvement de grue ? Et pourquoi la musique est-elle ascendante pendant que la caméra monte ? Pourquoi un fondu au noir sur le dialogue de la mère à la fin ? ect ect...

Vous avez deux heures. smile.gif

La réponse est dans le Mad Movies n°41, page 42
article mémorable de Yves Marie LeBescond
(qui, lui, parlait de mise en scène dans ses analyses de mise en scène)

Jul se fera un plaisir de vous recopier la page sweat.gif


CITATION(Brom Bones @ 13 5 2007 - 21:22) <{POST_SNAPBACK}>
Ou alors c'était juste plus pratique pour cacher la tronche de Perkins sous la moumoute. ninja.gif

déjà oui

#159 Yawp Solo

Yawp Solo

    Gremlins

  • Members
  • 1220 Messages :
  • Location:prononce beetlejuice 3 fois et tu verras...

Posté 14 May 2007 - 10:33 AM

J'ai une petite question suite à la discussion sur l'utilisation de grand angle et perspective forcée,c'est quoi exactement une perspective forcée?Parceque depuis le temps que j'en entend parler et ben je sais toujours pas précisément à quoi ça correspond meme si je pense avoir une vague idée.

#160 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 14 May 2007 - 10:48 AM

La perspective forcée c'est de créer une perspective plus importante que celle qui existe réellement, en jouant sur le taille des objets et des réperes visuels.
Il y a un très bon gag dans un ZAZ qui en est l'illustration parfaite (Dans Top Secret, je crois), avec un plan ou on apercoit un téléphone au premier plan (qui occupe une grosse part du cadre) et un personnage au fond qui vient décrocher: on découvre à ce moment la que le téléphone est énorme: en jouant sur la taille de celui-ci on a donné un effet de profondeur supplémentaire qui est crée entre le rapport entre la taille du téléphone et du personnage en arriére plan (Notre cerveau "extrapole" la perspective à partir de ces références).

EDIT: Jackson à semble t'il utilisé cet effet dans LOTR, en placant les acteurs jouant les nains et hobbits un peu plus loin que les humains, pour les faire apparaitre plus petits qu'ils n'étaient en réalité.
L'effet à aussi été utilisé pour rendre plus imposante des miniatures de monstres (en les collant au premier plan)

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)