Aller au contenu


Photo

Le montage et la mise-en-scène pour les nuls


  • Please log in to reply
490 réponses sur ce sujet

#201 RogerMoore

RogerMoore

    I'm funky

  • The Devil's Rejects
  • 3992 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pantin

Posté 28 June 2007 - 06:19 AM

CITATION(L @ 28 6 2007 - 03:02) <{POST_SNAPBACK}>


Dans tous ces cas, elle sert à appuyer la perte de repère d'un personnage, sa déconnexion du monde qui l'entoure



CITATION(Felix Leiter @ 28 6 2007 - 03:07) <{POST_SNAPBACK}>
et la fuite, forcément.
(souvent mal utilisé ces derniers temps - comme là avec Jason Statham - , juste pour le fun)


Pourquoi mal utilisé dans Crank ? Le personnage est empoisonné, shooté à la coke et à l'adrénaline pure, il est dans le gaz pendant tout le film, court comme un dératé pour éviter de crever, donc je ne vois pas pourquoi le bodycam serait hors propos par rapport à Requiem for a dream par exemple. En plus, c'est particulièrement en phase avec le parti-pris de mise en scène. Ensuite, on aime ou aime pas ce type de "gadget", mais ça c'est une autre histoire...

Bonjour.
Viva Las Vegas.

#202 macfly

macfly

    Ghoulies

  • Members
  • 226 Messages :
  • Location:Paris

Posté 28 June 2007 - 11:22 AM

Sinon, je ne sais pas si ça a un nom, mais y'a une variante (l'origine ?) de ce truc dans les films de Martin Scorsese et Spike Lee. On suit l'acteur qui avance tout seul (sans marcher, ce qui donne un effet vraiment bizarre) en plan sérré. J'imagine qu'ils doivent tout connement poser caméra et acteur sur un charriot.

#203 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 28 June 2007 - 11:51 AM

Chez Spike Lee je vois mais chez Scorsese je je vois pas, t'as un exemple précis en tête ?

#204 Corenaïr

Corenaïr

    Barton Sink

  • Members
  • 787 Messages :
  • Location:Sur mon bureau, en train de subir le syndrome de la page blanche

Posté 28 June 2007 - 12:23 PM

Aprés avoir maté la scène où de Niro met une raclée à Waingro dans Heat, je me suis demandé comment on fait les plans en vue à la première personne (ça doit pas être dur) où on voit le personnage interragir avec son environnement (comme le coup de crosse à travers la figure) (ça, ça doit être assez tendu : la caméra peut pas être sur la tête : les bras paraitraient trop bas)


#205 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 28 June 2007 - 12:32 PM

CITATION(Corenaïr @ 28 6 2007 - 13:23) <{POST_SNAPBACK}>
Aprés avoir maté la scène où de Niro met une raclée à Waingro dans Heat, je me suis demandé comment on fait les plans en vue à la première personne (ça doit pas être dur) où on voit le personnage interragir avec son environnement (comme le coup de crosse à travers la figure) (ça, ça doit être assez tendu : la caméra peut pas être sur la tête : les bras paraitraient trop bas)


Je crois (je suis pas sûr hein, je me base uniquement sur l'impression que j'ai eu en voyant la scène) que De Niro portait une petite caméra numérique (en tout cas c'est l'effet que ça me fait, et ça m'étonnerait pas de la part de Mann, il a fait la même chose sur Ali).

#206 macfly

macfly

    Ghoulies

  • Members
  • 226 Messages :
  • Location:Paris

Posté 28 June 2007 - 13:37 PM

CITATION(Elego @ 28 6 2007 - 12:51) <{POST_SNAPBACK}>
Chez Spike Lee je vois mais chez Scorsese je je vois pas, t'as un exemple précis en tête ?

Harvey Keitel qui déambule bourré (?) dans le bar de Mean Streets, je crois.

Edit : J'ai halluciné, autant pour moi...
Mmm... Scorsese serait-il l'inventeur de la bodycam ?

#207 KUBIAK

KUBIAK

    Wookie

  • Members
  • 2140 Messages :

Posté 28 June 2007 - 21:24 PM

CITATION(L @ 28 6 2007 - 03:02) <{POST_SNAPBACK}>
Bodycam



pour faire très court, c'est un peu comme un steadycam à l'envers.
Zbigniew Rybczynski l'a experimentée à donf sur le film de serial killer Schizophrenia
revue récemment dans Cranck (photo)
On la retrouve prochainement (et brièvement) dans L'Ennemi intime de Florent Emilio-Siri
Dans tous ces cas, elle sert à appuyer la perte de repère d'un personnage, sa déconnexion du monde qui l'entoure


Merci pour la réponse . smile.gif

#208 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 29 June 2007 - 06:47 AM

Elle est aussi utilisée dans Ricky Bobby quand Will Ferrel (Ricky Bobby donc) court sur la piste en criant "je suis en feu ! je suis en feu !" icon_mrgreen.gif

#209 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4731 Messages :

Posté 29 June 2007 - 07:44 AM

EXCELLENT TOPIC...
hier apres midi j'ai lut les 14 pages... j'espère que mon patron ne m'a pas vu... rolleyes.gif

#210 astroboy

astroboy

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4166 Messages :
  • Location:perdu dans le multivers

Posté 29 June 2007 - 12:25 PM

Une petite question pour les experts. Dans Blow Out, pendant la scène ou John Travolta reconstitue la scène de l'accident dans son labo en mixant l'image et le son, la caméra ne fait que tourner dans la pièce. Est ce que c'est un plan séquence ou bien, est ce que ça porte un nom précis?
Image IPB
Hey ! Who turned off the lights ?

#211 Bret Gimson

Bret Gimson

    Impôt de Satan

  • Members
  • 8711 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Be Strong Be Wrong

Posté 29 June 2007 - 12:32 PM

Oui, ça s'appelle un travelling latéral circonvolutif centripète (un TLCC)

PLISSKEN-Interforum3.jpg
Zen fascists will control you
100% natural
You will jog for the master race
And always wear the happy face


#212 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 29 June 2007 - 12:53 PM

Y a un travelling ? C'est pas juste un panoramique ?

#213 astroboy

astroboy

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4166 Messages :
  • Location:perdu dans le multivers

Posté 29 June 2007 - 13:04 PM

Je sais trop comment l'expliquer, imagine toi au milieu d'une pièce en tournant sur toi même pour imaginer l'effet.
Bordel, elle est où l'Amical quand on a besoin d'elle! sad.gif
Image IPB
Hey ! Who turned off the lights ?

#214 Bret Gimson

Bret Gimson

    Impôt de Satan

  • Members
  • 8711 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Be Strong Be Wrong

Posté 29 June 2007 - 13:05 PM

Dans la mesure où la caméra tourne autour de son sujet, son axe se déplace, il y'a donc un travelling.

PLISSKEN-Interforum3.jpg
Zen fascists will control you
100% natural
You will jog for the master race
And always wear the happy face


#215 Flying Totoro*

Flying Totoro*
  • Guests

Posté 29 June 2007 - 13:06 PM

[quasiHS]

Une interview de Walter Murch où il ne parle que peu de montage son et image mais architecture, astronomie et mathématique, ou plus particullièrement de ses recherches sur le panthéon, d'heliocentrisme et de Copernique !

Si seulement on pouvait en avoir plus des mecs comme ça...
[/quasiHS]

#216 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 29 June 2007 - 13:07 PM

CITATION(Bret Gimson @ 29 6 2007 - 14:05) <{POST_SNAPBACK}>
Dans la mesure où la caméra tourne autour de son sujet, son axe se déplace, il y'a donc un travelling.


Ah bon ? J'ai souvenir justement que la caméra reste au milieu de la pièce et qu'elle ne fait que panoter sur la pièce. Faut que je vérifie.

#217 astroboy

astroboy

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4166 Messages :
  • Location:perdu dans le multivers

Posté 29 June 2007 - 13:17 PM

CITATION(Bret Gimson @ 29 6 2007 - 14:05) <{POST_SNAPBACK}>
Dans la mesure où la caméra tourne autour de son sujet, son axe se déplace, il y'a donc un travelling.

Description du travelling selon wiki : "Le travelling est un déplacement de la caméra au cours de la prise de vues. L'objectif d'un travelling est soit de suivre un sujet en mouvement, soit de s'en rapprocher ou de s'en éloigne"
Hors le problème dans cette séquence est que la caméra ne suit pas un sujet précis, c'est pour ça je pose la question (mais peut être que je me trompe).
Image IPB
Hey ! Who turned off the lights ?

#218 Flying Totoro*

Flying Totoro*
  • Guests

Posté 29 June 2007 - 13:20 PM

CITATION(astroboy @ 29 6 2007 - 14:17) <{POST_SNAPBACK}>
Description du travelling selon wiki : "Le travelling est un déplacement de la caméra au cours de la prise de vues. L'objectif d'un travelling est soit de suivre un sujet en mouvement, soit de s'en rapprocher ou de s'en éloigne"
Hors le problème dans cette séquence est que la caméra ne suit pas un sujet précis, c'est pour ça je pose la question (mais peut être que je me trompe).


J'ai pas le plan dont vous parlez en tête mais si tu veux savoir si c'est un travelling ou pas, c'est ça le critère smile.gif

#219 astroboy

astroboy

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4166 Messages :
  • Location:perdu dans le multivers

Posté 29 June 2007 - 13:39 PM

Ouais, je voulais savoir si c'était un travelling, un plan séquence, ou si ça a un nom précis. J'ai trouvé un fan clip sur youtube :

EDIT : Attention, c'est un fan clip, il n'y a aucune coupe dans la séquence originale, c'est juste que j'ai rien trouvé de mieux pour illuster la scène dont je parlais.
Image IPB
Hey ! Who turned off the lights ?

#220 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 29 June 2007 - 13:53 PM

CITATION(astroboy @ 29 6 2007 - 14:39) <{POST_SNAPBACK}>
Ouais, je voulais savoir si c'était un travelling, un plan séquence, ou si ça a un nom précis. J'ai trouvé un fan-clip de cette scène sur youtube :


Le plan séquence on en a déjà parlé, et c'est lorsque une séquence (une unité de temps et de lieu, pour faire simple, on en change dés que la narration fait un bond dans l'espace et/ou le temps) ne comprend qu'un seul plan, ce qui n'est pas le cas ici (il y a 2 plans de coupe qui interviennent très tot). On pourrait croire qu'il s'agit d'un master shot (un plan principal qui fait toute la séquence) entrecoupé d'inserts, mais connaissant De Palma rien n'est moins sur, le bonhomme adore "tricher" et si ca se trouve il y a un mélange de plusieurs prises dans la "caméra rotative" (avec des placements, des focales différentes à chaque fois)...
La caméra se déplace dans la piéce (elle n'est pas sur un axe fixe), se rapproche des objets, etc... c'est donc un travelling. Mais comme je le disais, chaque mouvement est peut être indépendant donc en réalité il y a peut être plusieurs travellings mélangés avec des panos -je n'ai pas tout regardé en détail-.

Pour un nom plus précis que travelling, je n'en vois pas forcément mais je ne suis pas un dico. Souvent pour une dénomination plus variée on reprend le nom du type de matériel utilisé (shaky-cam, steadycam, a l'épaule, dioptrie, etc...)

EDIT: après avoir regardé d'un peu plus près, je dirais au jugé que durant la premiére minute ce sont des travellings (caméra porté ou steady) et ensuite un/des panos circulaires. Il suffit de voir qu'au début la caméra se rapproche du bureau et qu'ensuite on n'est plus à la même distance. A mon avis l'utilisation des plans de coupe n'a pas qu'une signification narrative...

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.





1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)