Aller au contenu


Photo

Jacques Audiard - Cinéaste Mad ?


  • Please log in to reply
63 réponses sur ce sujet

#61 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4420 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 03 November 2012 - 11:13 AM

Le film m'a mis un uppercut en plein coeur. J'ai trouvé le matthias schoenaerts hallucinnant. Une énergie primale très troublante. Visuellement et narrativement, le métrage ne correspond en rien à ce qui me plait d'habitude, mais je ne sais quelle magie d'Audiard m'a totalement engouffré dedans. Et le final m'a brisé le moral.

gdkLxe.gif


#62 Johann Kraus

Johann Kraus

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5232 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 03 November 2012 - 14:38 PM

Comme mes camarades du dessus, le film restera l'un des meilleurs de l'année.
On peut une nouvelle fois souligner la grande maîtrise formelle d’Audiard qui parvient à érotiser avec une superbe sensibilité le handicap (les effets spéciaux sont à ce titre parfaits).
Formidable réalisation donc, doublée dune direction d’acteurs géniale. Les deux personnages principaux sont d’une puissance et d’une complexité rares. Schoenaerts insaisissable entre bestialité et vulnérabilité mais surtout une Marion Cotillard dont la beauté et le charisme sont très déroutants.
Excellent film dont la seule fausse note est un dernier quart d’heure tirant un peu sur la corde. Peut être passera-t-il mieux à la revoyure…

Image IPB


#63 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4737 Messages :

Posté 23 December 2012 - 15:28 PM

De rouille et d'os.

Quel film, quel uppercut dans la gueule, je suis sur d'y avoir laisser des dents. Beau film, magistralement raconté et des acteurs au top.
Audiard maîtrise vraiment son art.
5.5/6.

#64 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9354 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 October 2014 - 11:52 AM

Jacques Audiard commencera la semaine prochaine le tournage de son nouveau film, intitulé "Erran".

 

En raison de profonde culture du secret de la société de production Why Not, seules des informations très parcellaires ont filtré sur le film qui serait centré sur un combattant tamoul sri-lankais, réfugié politique en France où il travaille comme gardien d'immeubles dans une cité "chaude" de banlieue parisienne. Ecrit par le cinéaste qui a dévoilé que l'une de ses sources d'inspiration a été Les lettres persanes de Montesquieu (1721), le scénario traiterait du choc culturel et du regard porté par ce réfugié sur la société française contemporaine.

 






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)