Aller au contenu


Photo

Jacques Audiard - Cinéaste Mad ?


  • Please log in to reply
63 réponses sur ce sujet

#1 Jean Carpentier

Jean Carpentier

    Critters

  • Members
  • 299 Messages :
  • Location:Lipopete Bar

Posté 12 February 2007 - 15:29 PM

Pour ma part, le débat n'est pas forcément de juger le talent du bonhomme (pour moi Regarde les hommes tomber est une bombe!!!) mais plutôt de voir s'il a sa place dans le coeur des madeux...après tout sieur Audiard travaille pas mal dans le polar, non?



#2 Hutch

Hutch

    Jean-Pierre Bacri

  • Members
  • 11680 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 February 2007 - 15:31 PM

CITATION(Jean Carpentier @ 12 2 2007 - 02:29) <{POST_SNAPBACK}>
Pour ma part, le débat n'est pas forcément de juger le talent du bonhomme (pour moi Regarde les hommes tomber est une bombe!!!) mais plutôt de voir s'il a sa place dans le coeur des madeux...


oui

CITATION(Jean Carpentier @ 12 2 2007 - 02:29) <{POST_SNAPBACK}>
après tout sieur Audiard travaille pas mal dans le polar, non?


oui

(c'est bien ces questions précises, j'aime, on sait tout de suite de quoi on parle)
post entièrement réalisé en 4/5

#3 oeil de faucon

oeil de faucon

    Gremlins

  • Members
  • 1498 Messages :

Posté 12 February 2007 - 16:27 PM

oui aussi

#4 Martin Quatermass

Martin Quatermass

    Gremlins

  • Members
  • 1343 Messages :

Posté 12 February 2007 - 16:29 PM

Pareil : Oui. J'ai hâte de voir son prochain film.
I drive

#5 dam

dam

    mad

  • Members
  • 23373 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 12 February 2007 - 17:15 PM

biggrin.gif
(pardon)

#6 ouaisbiensur

ouaisbiensur

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6557 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 12 February 2007 - 18:21 PM

Quelqu'un ici a vu Fingers ? Perso pas vu et je me demandais si Audiard amenait vraiment quelque chose de plus dans son film
Quand je fais l'hélicoptère, un ouragan s'abat sur Manille - Megaloman

#7 DarK ChoueTTe

DarK ChoueTTe

    Faut que j'aille dormir

  • The Devil's Rejects
  • 21037 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:A flying blue box

Posté 12 February 2007 - 19:20 PM

CITATION(Martin Quatermass @ 12 2 2007 - 16:29) <{POST_SNAPBACK}>
Pareil : Oui. J'ai hâte de voir son prochain film.

+ oui
L'un des cinéastes français les plus intéressants que je connaisse, tout simplement (et encore plus vu la pénurie de pairs intéressants ces dernières années).

Il a un film sur le feu là ?

KP4Kcs7.jpg


#8 simidor

simidor

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4407 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Université de l'Invisible

Posté 12 February 2007 - 19:56 PM

oui.
Image IPB
'Everywhere I go. Blues is all around'

#9 jigsaw

jigsaw

    Gremlins

  • Members
  • 1687 Messages :
  • Location:à la dérive

Posté 12 February 2007 - 20:43 PM

CITATION(simidor @ 12 2 2007 - 19:56) <{POST_SNAPBACK}>
oui.


Quelle précision.

#10 quarx

quarx

    Gremlins

  • Members
  • 1539 Messages :
  • Location:la 4e dimension sur la droite

Posté 12 February 2007 - 20:44 PM

CITATION(ouaisbiensur @ 12 2 2007 - 18:21) <{POST_SNAPBACK}>
Quelqu'un ici a vu Fingers ?

Non.

#11 Martin Quatermass

Martin Quatermass

    Gremlins

  • Members
  • 1343 Messages :

Posté 13 February 2007 - 20:00 PM

CITATION(DarK ChoueTTe @ 12 2 2007 - 19:20) <{POST_SNAPBACK}>
L'un des cinéastes français les plus intéressants que je connaisse, tout simplement (et encore plus vu la pénurie de pairs intéressants ces dernières années).

Il a un film sur le feu là ?


Ouais un projet sur la montée en puissance d'un jeune de banlieue qui fini par prendre le pouvoir. Je résume très vite le pitch mais ça peut être assez puissant de faire un film sur un contexte "à chaud".
I drive

#12 francesco

francesco

    Madnaute

  • Members
  • 4809 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Buffalora / Sunnydale / Amon Hen / Paper Street / Champs du Pelennor / Cleveland

Posté 13 February 2007 - 20:27 PM

CITATION(Martin Quatermass @ 13 2 2007 - 20:00) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(DarK ChoueTTe @ 12 2 2007 - 19:20) <{POST_SNAPBACK}>
Il a un film sur le feu là ?

Ouais un projet sur la montée en puissance d'un jeune de banlieue qui fini par prendre le pouvoir

Un mec de quelle banlieue ? Neuilly mellow.gif ?

"Toutes les femmes de ta vie / En moi réunies / Ton âme soeur, ton égérie / Parfois ta meilleure ennemie.
Toutes les femmes de ta vie / Glamour ou sexy / L'héroïne de tes envies / Je suis toutes les femmes, tu vois, toutes les femmes de ta vie." (L5)


#13 steve locker

steve locker

    Leprechaun

  • Members
  • 819 Messages :
  • Location:sur la planête Mad

Posté 15 February 2007 - 22:33 PM

CITATION(Jean Carpentier @ 12 2 2007 - 15:29) <{POST_SNAPBACK}>
pour moi Regarde les hommes tomber est une bombe!!!


mais oui !
CITATION
mais plutôt de voir s'il a sa place dans le coeur des madeux
"madnautes" ou "madmovien" plutôt, mais je chipote...
Je ne me permettrais pas de répondre à la place de mes compatriotes, mais si je pouvais le faire tel un bon vieux dictateur Gabonnais ou Pékinois, alors oui. Aimez Audiard, c'est un ordre !


CITATION
...après tout sieur Audiard travaille pas mal dans le polar, non?



Euh........ PAS VRAIMENT, mais entre autres, oui...

#14 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9261 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 16 February 2007 - 13:29 PM

CITATION(Martin Quatermass @ 13 2 2007 - 20:00) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(DarK ChoueTTe @ 12 2 2007 - 19:20) <{POST_SNAPBACK}>
L'un des cinéastes français les plus intéressants que je connaisse, tout simplement (et encore plus vu la pénurie de pairs intéressants ces dernières années).

Il a un film sur le feu là ?


Ouais un projet sur la montée en puissance d'un jeune de banlieue qui fini par prendre le pouvoir. Je résume très vite le pitch mais ça peut être assez puissant de faire un film sur un contexte "à chaud".


Ce projet a son sujet en preview : http://www.mad-movie...p...&hl=audiard
Maintenant, je sais pas si ce projet avance et s'il a trouvé des financements malgré le thème qui peut rebuter les financiers de tout poil...

#15 DarK ChoueTTe

DarK ChoueTTe

    Faut que j'aille dormir

  • The Devil's Rejects
  • 21037 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:A flying blue box

Posté 16 February 2007 - 16:35 PM

Oui j'imagine...en tout cas c'ets bien audacieux comme projet.
Reste à voir la façon dont il va traiter ça, cad dans un style épuré et réaliste comme d'hab ou s'il a envie de donner un peu plus dans du grandiloquent...
Quoiqu'il en soit je lui octroye toute confiance au vu de ses précédents films, pour en pas faire de démago facile.
S'il s'attaque à des thèmes aussi tendus, c'est qu'il a quelque chose de précis en tête.

KP4Kcs7.jpg


#16 Cosmodog

Cosmodog

    JarJar

  • Members
  • 18 Messages :
  • Location:Niche cosmique

Posté 24 February 2007 - 18:36 PM

"Sur mes lèvres" est un des 10 meilleurs polars de tous les temps !!

#17 jigsaw

jigsaw

    Gremlins

  • Members
  • 1687 Messages :
  • Location:à la dérive

Posté 20 August 2007 - 22:55 PM

Je viens de me matter Un Héros trés discret.

Interessante cette histoire d'un fils de famille ne trouvant d'intêret dans l'existence que par l'imposture et le mensonge mais pas toujours trés passionante. Disons qu'il y'a deux coups de mou dans le film qui sont heureusement bien relançés (quand Albert commence à se jouer de la famille de l'hotel, le match de tennis) ça reste interessant dans l'ensemble. Formellement, Audiard s'en sort plutot bien malgré des effets de style malvenus (les séquences des violonistes sauf à la fin, la vieille qui court au ralenti sur fond noir). En tout cas j'ai senti que Audiard se cherchait (ou essayait d'experimenter mais bon c'est son 1er que je vois donc je ne saurais pas juger). La direction d'acteurs est top, y'a rien a dire (Kasso et Dupontel en tête).

L'ensemble n'est pas trés maitrisé (tant sur le fond que sur la forme) mais se laisse regarder.
Un p'tit film sympa quoi.

Et j'adore cette fin où Albert finit son speech et différents protagonistes donnent leurs avis et opinion sur ce personnage hors du commun (avec la musique derriére:))

3,5/6

#18 jigsaw

jigsaw

    Gremlins

  • Members
  • 1687 Messages :
  • Location:à la dérive

Posté 03 December 2007 - 20:17 PM

Découvert Sur mes lévres

Grosse claque.

Une magnifique histoire d'amour entre deux loosers que tout oppose. Cassel a la classe (comme d'hab) dans son rôle de voyou et Devos compose une secrétaire à la fois fragile, forte et trés attachante. Le duo fonctionne à merveille et Audiard nous les rend super attachant à travers leurs premiers pas (à la teuf, la présentation du logis de Cassel) et leur relation complexe. Le scénar est bien ficelé et Audiard nous fait grave monter la pression lors d'un dernier acte tendu et bien sec renforçé par ces cadrages serrés d'ailleurs présents durant tout le film et enfermant ces deux laissés pour compte dans leur quotidien déprimant.

Mais hélas une faute de goût noircit ce tableau et je la sentais tout au long du film : Le perso du vieux assez artificiel et dont la fonction lors du final s'avére vraiment inutile. Le final est assez beau comme ça je trouve. Evidemment ça ne gâche pas vraiment mais c'est une chtite erreur assez naze^^

Mais c'est une broutille. Le film est beau, fort et magnifique (j'ai eu les yeux humidifiés à un moment pour vous dire).

5/6

#19 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22589 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 03 December 2007 - 20:23 PM

CITATION(jigsaw @ 03 12 2007 - 20:17) <{POST_SNAPBACK}>
Mais hélas une faute de goût noircit ce tableau et je la sentais tout au long du film : Le perso du vieux assez artificiel et dont la fonction lors du final s'avére vraiment inutile. Le final est assez beau comme ça je trouve. Evidemment ça ne gâche pas vraiment mais c'est une chtite erreur assez naze^^



Oui pareil que toi seule grosse faute de gout avec ce perso qui alourdit inutilement (et encore on a échappé dans les scènes coupées le perso de Oliavia Bonamy devait avoir une plus grande importance sur l'intrigue) sinon on frisait la perfection.

#20 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 28 August 2008 - 11:40 AM

Je peux comprendre que le perso du controleur judiciaire alourdisse un peu le film et reste assez périphérique mais il sert d'introduction à l'enjeu de conclusion (finalement très simple: vont ils faire crac-crac?) et j'aiaussi bien aimé les plans du gars en marcel sur son canapé (même si en l'écrivant, c'est finalement n truc un peu éculée de la poésie beauf du cinoche français). La grande qualité du film c'est d'arriver à s'éparpiller sur un canevas très "film français tel que l'imagine les geeks" avec ce perso, celui de Bonamy, la misére affective de la standardiste, les combines de l'immobilier, la réinsertion sociale des prisonniers, etc... touten se resserant progressivement sur son intrigue de polar qui fout la pression. Cet équilibre est magique et Audiard ne le retrouvera pas totalement sur De Battre...

C'est très bien écrit, tant dans les dialogues que dans les situations (les débuts de Cassel au bureau, c'est super juste, pour peu qu'on à déjà donné dans cette branche), très bien joué (Cassel n'en fait pas trop dans le faux prolo ce coup ci, j'aime bien Gourmet aussi). L'argument du film est réellement utilisé, c'est le moteur de l'intrigue et la clé de la plus belle séquence (voulue comme telle): ça dénote d'un vrai travail de scénarisation qu'on ne trouve plus si souvent malheureusement.

Ce serait parfait si la lumière était plus affirmée dans le premier acte: Audiard à travaillé cet aspect mais dans un premier temps (les scènes de bureau) ça reste un peu plat. C'est dommage parce que par ailleurs c'est techniquement plutot bien torché (les raccords avec les plans à halo noir sont très réussis, il y en a un qui assure la transition entre l'appart de Devos et son taf qui est excellent avec un changement de lumière du jaune vers le bleu) malgré un ou deux ralentis dispensables.

En tout cas la deuxième vision lors du passage TV tout récent à confirmé mon excellete première impression (un poil lent/long à la revoyure, peut être).

EDIT
Quand à savoir si c'est un cinéaste Mad, à mon avis la question est caduque car il est un peu au délà des clivages: ces films sont à la fois très français tout en incorporant des trames de polar qui ne sont pas traités par dessus la jambe. C'est avant tout un bon cinéaste qui se sert d'argument "de genre" (dans Sur Mes Lèvres ou De Battre...) pour les tordre afin de raconter ce qu'il désire tout en gardant un "fil rouge" fort qui structure et capte l'attention du spectateur.

Les cinéastes français "Mad" feraient d'ailleurs bien de s'en inspirer...

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)