Mad Movies: Incassable - M. Night Shyamalan (2000) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (9 Pages)
  • +
  • « Première
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Incassable - M. Night Shyamalan (2000)

#91 L'utilisateur est hors-ligne   Gatsu 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 372
  • Inscrit(e) : 06-mai 07
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 02 mars 2012 - 23:36

Revu hier en dvd (upscaling pas terrible d'ailleurs)
Allez, en général je suis un poil sévère avec les films "récents". J'ai dû mal à mettre la note maximum ou de les qualifier de chef d'oeuvre, estimant qu'il faut le recule nécessaire, etc...
Là c'est bon, une décennie est passée, et surtout: le plaisir de voir le film est resté intact.
Par conséquent...

6/6 CASH !!!!

Et cette scène putain...



La perfection, vraiment.

#92 L'utilisateur est hors-ligne   Gfouin 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 033
  • Inscrit(e) : 16-avril 08
  • Location:974

Posté 03 mars 2012 - 08:18

pareil

seul regret: le carton de fin qui anéantit la thèse superhéroïque

mais comme vous n'en parlez pas, je suppose qu'il n'est pas sur toutes les versions

tant mieux d'ailleurs: il faut une fin ouverte pour ce film

( Ah oui. quand il sort de la piscine.j'aime bien aussi la scène ou il découvre ses capacités en soulevant des poids de plus en plus importants)

Le meilleur Shyamalan, sans problème. Beau, mélancolique, majestueux

#93 L'utilisateur est hors-ligne   Carnage 

  • Pompeur
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 901
  • Inscrit(e) : 17-juin 05
  • Profil:Homme

Posté 04 mars 2012 - 19:06

Voir le messageGfouin, le 03 mars 2012 - 08:18 , dit :

( Ah oui. quand il sort de la piscine.j'aime bien aussi la scène ou il découvre ses capacités en soulevant des poids de plus en plus importants)


Y'a une scène coupée où il soulève des poids encore + lourds dans un gymnase devant les yeux médusés de ceux qui s'y trouvent (j'adore leur tronche :))


Image IPB

#94 L'utilisateur est hors-ligne   Ikki 

  • Lézard tordu
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 799
  • Inscrit(e) : 20-avril 08
  • Profil:Homme
  • Location:France d'en bas

Posté 04 mars 2012 - 21:36

Voir le messageGfouin, le 03 mars 2012 - 08:18 , dit :

Le meilleur Shyamalan, sans problème.


En même temps vu sa filmo poupou... :ninja:

#95 L'utilisateur est hors-ligne   BB_Vertigo 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 280
  • Inscrit(e) : 08-février 12
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere in the night

Posté 05 mars 2012 - 11:28

Voir le messageIkki, le 04 mars 2012 - 21:36 , dit :

Voir le messageGfouin, le 03 mars 2012 - 08:18 , dit :

Le meilleur Shyamalan, sans problème.


En même temps vu sa filmo poupou... :ninja:

Oui, et c'est bien dommage de voir un réalisateur qui a réussi un film aussi casse-gueule qu'Incassable (et quel film!) s'enfoncer toujours plus dans la médiocrité. :sweat:
Image IPB

#96 L'utilisateur est hors-ligne   Gatsu 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 372
  • Inscrit(e) : 06-mai 07
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 05 mars 2012 - 15:15

Je trouve pas Incassable spécialement casse gueule comme film...
En tout cas il me semble l'être beaucoup moins que ces derniers opus, où là effectivement il s'est plus ou moins cassé les dents.

#97 L'utilisateur est hors-ligne   Lord-Of-Babylon 

  • Cosmique Troupier
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 20 821
  • Inscrit(e) : 02-novembre 02
  • Location:Ailleurs

Posté 05 mars 2012 - 15:48

Citation

Je trouve pas Incassable spécialement casse gueule comme film...


Il n'y a qu'a voir les exemples récents de films "réaliste" de super-héros cherchant à démonter les mécanismes du genre pour s'apercevoir à quel point Incassable a une optique très casse-gueule et s'en sort de manière extrêmement brillante.
Sometimes you want to go
Where everybody knows your name,
and they're always glad you came.
You wanna be where you can see,
our troubles are all the same
You wanna be where everybody knows
Your name.

#98 L'utilisateur est hors-ligne   Frère Médard 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 20
  • Inscrit(e) : 16-décembre 11
  • Profil:Homme

Posté 05 mars 2012 - 17:52

C'est suite aux avis dithyrambiques que j'ai pu lire sur ce forum que j'ai reservé une partie de ma retraite spirituelle au visionnage de ce film. Et quel film!
D'une retenue et d'une modestie peu habituelle à ce genre si spécial qu'est la mise à l'écran du super-héros. Il vient s'imposer comme une exception, un fil tendu entre le thriller fantastique et le drame, aussi fragile qu'il est délicat.

Quoi qu'il en soit merci à vous.

PS:Quant à la notation, je n'ai pas pour habitude de quantifier les émotions. Si je conçois l'utilité de ce genre de méthode dans la critique journalistique à des fins de lisibilité (afin de satisfaire un lecteur avide et pressé)je la trouve stérile et en contradiction avec le fondement idéologique du forum: le débat.
Empty Ballroom.

#99 L'utilisateur est hors-ligne   Gatsu 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 372
  • Inscrit(e) : 06-mai 07
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 05 mars 2012 - 18:19

Voir le messageLord-Of-Babylon, le 05 mars 2012 - 15:48 , dit :

Citation

Je trouve pas Incassable spécialement casse gueule comme film...


Il n'y a qu'a voir les exemples récents de films "réaliste" de super-héros cherchant à démonter les mécanismes du genre pour s'apercevoir à quel point Incassable a une optique très casse-gueule et s'en sort de manière extrêmement brillante.


Même en ayant ces exemples en tête je trouve pas ça spécialement casse gueule.
Faire quelque chose d'irréaliste, un "comic book en live" est un pari plus risqué selon moi.

#100 L'utilisateur est hors-ligne   BB_Vertigo 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 280
  • Inscrit(e) : 08-février 12
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere in the night

Posté 05 mars 2012 - 20:30

Aborder le genre super-héroïque avec une histoire minimaliste et un style épuré, rendre le tout crédible, émouvant et exhaltant à la fois: oui, j'appelle ça casse-gueule.

Mais à chacun sa définition de ce terme...
Image IPB

#101 L'utilisateur est hors-ligne   molasar 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 281
  • Inscrit(e) : 02-septembre 02
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 31 août 2012 - 23:25

Très bon papier de Frédéric Bonnaud sur "Incassable" et "Sixième sens" paru à l'époque dans les Inrocks:

http://www.lesinrock...e-eux-11219129/


Voir le messageNono MATTEI, le 28 juin 2006 - 01:56 , dit :

6/6
C'est l'histoire toute simple de deux personnes qui cherchent à exister.
"<i>Vous savez quel est le plus effrayant? Ne pas savoir quel est notre place en ce monde... C'est un sentiment effroyable</i>"
On a tous été Elijah, on voudrait tous devenir David Dunn. C'est en sachant cela que Shyamalan à pu rendre le méchant de l'histoire émouvant, voir boulversant dans le final.


tout pareil, les dernières paroles de Jackson me donnent des frissons..quelle beauté tragique...et la musique de JNH derrière. :o
un film magnifique, le plus beau Shyamalan, meilleur film de super héros, bien sûr!


Voir le messagePépé Bob, le 04 août 2006 - 23:42 , dit :

Au cinéma, à l’époque, aucun carton d’explication sur ce qui arrivait aux personnages. Ils s’éloignaient simplement l’un de l’autre. Arrêt sur image d’Elijah qui avait trouvé un but à sa vie, précédé de David qui replongeait dans sa tristesse quotidienne…
On ne savait pas ce qui allait se passer ensuite.
C’était génial jusqu’à la sortie dvd.


c'est vraiment attristant ces cartons explicatifs, ça bousille vraiment la puissance du final...on s'en fout de savoir que le "méchant" a été mis hors d'état de nuire, la beauté de la dernière scène c'est l'idée que les deux personnages ont enfin trouvé leur place...cette fin ouverte était tellement plus forte.

#102 L'utilisateur est hors-ligne   JuLpM 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 724
  • Inscrit(e) : 17-février 08

Posté 19 septembre 2012 - 19:12

Vous avoir lu m'a beaucoup donne envie de le revoir.
C'est fait ce soir, avec ma copine qui a aime aussi.

Cela dit la qualite de la copie albanaise m'a partiellement gache le revisionnage.
Faudra donc une 3eme vision pour completement reapprecie le bousin.

Mais c'est vraiment un film magnifique sur une vision realiste des 'super' heros et le fait que les comics ne soient qu'une exageration de ce que l'homme est vraiment (l'intuition).

Les personnages s'imbriquent parfaitement (l'agente sportive du train du debut qui trouve sa repercussion a travers le fils de David, le metier d'Audrey qui provoquera la rencontre entre elle et Elijah, ...), le scenario est une totale reussite, les acteurs sont tres touchants (la reaction de David lors de la revelation finale, la reaction du fils face au journal que lui tend son pere, Bruce Willis tout en finesse pendant tout le film) et la realisation a la seconde vision est d'une maitrise quasi totale (les jeux de miroirs, les symboles dissimules tout au long du film, ...).

J'ai pas grand chose a rajouter a ce qui a ete dit, si ce n'est merci car ca m'a pas mal montre de choses que je n'avais pas vu a la premiere vision.

Un 6/6 amplement merite.

Et un revisionnage prochain avec une meilleure copie :)

#103 L'utilisateur est hors-ligne   sam 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 816
  • Inscrit(e) : 12-novembre 03
  • Location:sous la douche....

Posté 19 septembre 2012 - 19:22

Vous pouvez le regarder sans le son et vous comprendrez tout !! Tout passe par l'image, un chef d'oeuvre pour moi.

#104 L'utilisateur est hors-ligne   Carnage 

  • Pompeur
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 901
  • Inscrit(e) : 17-juin 05
  • Profil:Homme

Posté 19 septembre 2012 - 20:30

Et la musique bordel, 2 thèmes absolument énormes en 1 seul film (certain n'en ont même pas 1 :))
Image IPB

#105 L'utilisateur est hors-ligne   sam 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 816
  • Inscrit(e) : 12-novembre 03
  • Location:sous la douche....

Posté 19 septembre 2012 - 20:34

Voir le messageCarnage, le 19 septembre 2012 - 20:30 , dit :

Et la musique bordel, 2 thèmes absolument énormes en 1 seul film (certain n'en ont même pas 1 :))


Pas faux ! Donc à revoir avec la musique et les bruitages mais sans dialogues :P

Partager ce sujet :


  • (9 Pages)
  • +
  • « Première
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)