Aller au contenu


Photo

Le Solitaire - Michael Mann (1981)


  • Please log in to reply
63 réponses sur ce sujet

#1 molasar

molasar

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4495 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 26 May 2006 - 21:00 PM

Image IPB


Après onze ans passés en prison, Frank, un talentueux voleur de bijoux, décide de se lancer dans un dernier coup avant de se ranger pour de bon avec son ami Jessie.


Un petit topic pour signaler que ce petit bijou du Maitre sera diffusé Vendredi prochain sur TPS Cinextreme à 21h00...à ne pas louper!

http://www.youtube.com/watch?v=keET6waBJHk


#2 jigsaw

jigsaw

    Gremlins

  • Members
  • 1687 Messages :
  • Location:à la dérive

Posté 26 May 2006 - 21:17 PM

Y'aurait pas une diffusion prévue sur Canal Sat?

Ce serait bien....

#3 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22597 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 27 May 2006 - 01:47 AM

1er film premiere perle. Un polar bien sec et nerveux avec un James Caan monstrueux, tour à tour dur à cuir implacable et amoureux un peu maladroit et attachant. Le final est un grand moment, la musique de Tangerine Dream est magique et au final un des meilleurs Michael Mann bien superieur à l'assez surestimé "Manhunter".

#4 molasar

molasar

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4495 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 27 May 2006 - 11:04 AM

CITATION(profondo rosso)
un des meilleurs Michael Mann bien superieur à l'assez surestimé "Manhunter".


j'adore ces deux films mais leurs styles sont quand même assez différents,on ne peut pas vraiment les comparer..."le solitaire" est un film noir tandis que "manhunter" lorgne plus vers le thriller psychologique... :wink:

#5 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22597 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 27 May 2006 - 12:35 PM

CITATION(molasar)
CITATION(profondo rosso)
un des meilleurs Michael Mann bien superieur à l'assez surestimé "Manhunter".


j'adore ces deux films mais leurs styles sont quand même assez différents,on ne peut pas vraiment les comparer..."le solitaire" est un film noir tandis que "manhunter" lorgne plus vers le thriller psychologique... :wink:



oui je sais bien tu as raison les 2 film sont differents mais j'ai comme l'impression que "Manhunter" est bien plus souvent cité parmis les perles de  Michael Mann que "Le Solitaire" alors que je prefere nettement ce dernier mais peut etre que moins de gens le connaisse.

#6 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 10058 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Sono

Posté 27 May 2006 - 13:48 PM

Une petite merveille. Caan est effectivement superbe dans son rôle d' amoureux un peu maladroit (dixit prof') et le gunfight final est bref mais intense.

5/6 (et pourtant c'est le Mann que j'aime le moins !...Pas encore vu La forteresse noire ceci dit)

Voila

tumblr_mzwox8rEFw1sl1e92o1_400.gif


#7 Kurtz

Kurtz

    Leprechaun

  • Members
  • 669 Messages :

Posté 27 May 2006 - 15:35 PM

bon polar, on retrouve déja un personnage de gangser très intéressant (notamment via l'intérêt que Mann porte à sa vie privée) et une ambiance planante assez agréable.

#8 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 10 August 2006 - 14:05 PM

Il est si bien que cela ? j ai vu le DVD a un prix a vomir ....

#9 Bret Gimson

Bret Gimson

    Impôt de Satan

  • Members
  • 8732 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Be Strong Be Wrong

Posté 10 August 2006 - 14:09 PM

Ce film est le film favori du frère d'un de mes amis !

PLISSKEN-Interforum3.jpg
Zen fascists will control you
100% natural
You will jog for the master race
And always wear the happy face


#10 horseloverfat*

horseloverfat*
  • Guests

Posté 10 August 2006 - 14:12 PM

Je crois qu'on vient de franchir un cap dans le commentaire/critique de film. (le cap torn)

#11 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 10058 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Sono

Posté 10 August 2006 - 14:13 PM

CITATION(darklinux @ 10 8 2006 - 15:05) <{POST_SNAPBACK}>
Il est si bien que cela ? j ai vu le DVD a un prix a vomir ....


Oui, par contre le DVD est...a vomir !
(enfin peut être pas à ce point mais c'est vraiment pas top)
Voila cool.gif

tumblr_mzwox8rEFw1sl1e92o1_400.gif


#12 Big John Fallus

Big John Fallus

    Gremlins

  • Members
  • 1661 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Elsass !

Posté 21 August 2006 - 11:39 AM

CITATION(darklinux @ 10 8 2006 - 15:05) <{POST_SNAPBACK}>
Il est si bien que cela ? j ai vu le DVD a un prix a vomir ....



Ben ouais, y'a des sales profiteurs qui font rien qu'à vendre des DVD à des prix exorbitants, sous prétexte qu'on les trouve difficilement sur le marché !
Moi, par exemple je l'ai trouvé à 3 euros et je vais le revendre à 18 (si c'est pas dégueulasse, tout ça !).

J'ai justement maté ce film de Michael Mann la semaine dernière et je dois dire qu'il m'a laissé perplexe...
C'est un film que j'ai trouvé assez avant-gardiste pour l'époque (je pense même qu'il n'a pas dû être apprécié ou compris en son temps, non ?), et qui du coup, n'est ni daté, ni datable (un peu un truc sans âge, koi !) qui se situe entre Manhunter (pour le côté planant de certaines séquences) et Collateral (pour les séquences nocturnes urbaines filmées en extérieurs)

Je n'ai pas trouvé la séquence finale aussi violente qu'on peut le lire sur ce topic, mais j'aime bien la toute fin.

La musique des Tangerine Dream est quant à elle, bien datée, et ce n'est pas le meilleur choix que Mann ait fait, je trouve.

James Caan est vraiment bien et se la pète nettement moins que ds Le Parrain ou ds Rollerball. Les seconds rôles sont bien typés et bien écrits.

Globalement, un bon néo-polar urbain très moderne (il date du début des années '80) qui ne ns entraîne pas là où on l'attend forcément.
Là où ça sent la merde, ça sent l'être. L'homme aurait très bien pu ne pas chier, ne pas ouvrir la poche anale, mais il a choisi de chier (Artaud)

#13 Hutch

Hutch

    Jean-Pierre Bacri

  • Members
  • 11680 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 August 2006 - 12:00 PM

CITATION(Big John Fallus @ 20 8 2006 - 22:39) <{POST_SNAPBACK}>
[J'ai justement maté ce film de Michael Mann la semaine dernière et je dois dire qu'il m'a laissé perplexe...
C'est un film que j'ai trouvé assez avant-gardiste pour l'époque (je pense même qu'il n'a pas dû être apprécié ou compris en son temps, non ?), et qui du coup, n'est ni daté, ni datable (un peu un truc sans âge, koi !) qui se situe entre Manhunter (pour le côté planant de certaines séquences, mais aussi ds très détaillées) et Collateral (pour les séquences nocturnes urbaines filmées en extérieurs)


Ben tu ne trompes pas (j'ai la critique du film dans Métal Hurlant par Dionnet quelque part, je sais pas où mais en gros il dit la même chose que toi.

Bon ya déjà tout Mann dans ce 1er film si on compte pas Comme un Homme libre, qu'on retrouvera ensuite : la victoire amère de l'individu contre le système (le système ne se détruit pas le héros manniene a réussi à le confronter et s'en sort non sans égratinures)
l'accent mis sur le professionalisme des personnages avec la recherche documentaire en amont sur ce type de job (le passé de documentariste de Mann) : intro parfaite
la mécanique huilée du scénar qui ne laisse rien au hasard (tous les personnages sont placés comme des pions sur un échiquier : re l'Individu contre le système)
le héros Mannien qui cherche un ailleurs d'où un choix de décors "mentaux" : enferement des bureaux, des prisons (on voit même Willie Nelson qui laisse de la buée sur une vitre au moment de demander à Caan qu'il le libère), étendue des rues brillantes (et violentes d'où le titre anglais Violent Streeets) comme une sorte de mer de béton où on règle ses comptes, et bien sûrs restaus, bars et boites de nuit où le temps reste en suspens.
choix de fusillades hyperchorégraphiées qui en deviennent surréalistes pour accentuer le fait que ces montées de violences sont la résultante des confrontations d'idéologies (à l'opposée d'actes de violence plus courts, purs et bruts, qui montrent le danger du milieu)
y a aussi le chois de la musique synthétique qui ancre le film dans une époque bien précise comme pour donner le change à la persistance et la pertinence de ce que montrent ses films : l'instinct de survie d'hommes d'action/en action (que ce soit la révolution américaine comme le Miami des années 2000).
post entièrement réalisé en 4/5

#14 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 19 May 2007 - 12:58 PM

Tiens je me rends compte que je n'avais pas vu le sujet à l'époque, donc je me permets de linker mon avis ici...
Thief/Le Solitaire

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#15 Unclekersey

Unclekersey

    Wookie

  • Members
  • 2396 Messages :
  • Location:Trou numéro 10

Posté 28 May 2007 - 10:29 AM

Vu le Z1 commandé il y a quelques temps...

Le premier métrage du père Mann m'a fait penser à des épisodes de Miami Vice en + hard: la musique, le traitements des personnages , l'humanisation des bad guys enfin surtout du bad guy., les scènes de shoot.....
Cette volonté à tout prix de s'en sortir, de faire des choses biens par amour de soi et de l'autre et surtout l'application de la théorie en or : "I'm the last guy you want to mess with "


bref un bien beau film à posséder absolument et un score à réecouter en dépassant la polémique sut Tangerine dreams..

allez hop

5.5/6
Image IPB

#16 Elego

Elego

    Gremlins

  • Members
  • 1685 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 30 May 2007 - 22:01 PM

Un Mann vraiment sympa que ce Solitaire. Je l'avais vu "en passant" pour me faire la filmo du sieur et j'avais vraiment bien aimé. Caan incarne à merveille son personnage à part qui ne connaît pas grand chose à la vraie vie, et on sent déjà le professionalisme de Mann vis-à-vis de son sujet (même mouvement de pistolet que dans Heat et Collateral, la patte des grands icon_mrgreen.gif ).
5/6 (je préfère Manhunter qui à chaque vision me fait complètement planer avec une facilité hallucinante).

#17 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22597 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 18 February 2008 - 02:24 AM

Revu aujourd'hui définitivement mon Mann préféré en tout cas sa meilleure incursion dans le polar. Moins hypertrophié que "Heat", plus profond que "Collateral" et moins froid que "Miami Vice" (films que j'adore surtout les deux premiers mes Mann favoris après ce "Thief). Depuis la dernière vision je me suis mis à la serie "Miami Vice" et c'est fou tout les moments annonciateurs : les dix premières minutes de casse sans paroles magistrales, l'instant de bonheur éphémère et illusoire sur la plage après le casse (qui annonce toutes les scènes de mélancolie suspendue dont il est le specialiste) où le final sec et violent (faut aimer les trucs 80's mais quand la zic de tangerine Dream déboule lors de ces deux séquences surtout la fin quelle puissance !). James Caan fabuleux et le terrible renoncement final afin de s'en tenir à ces principes et n'être enchainé à personne est toujours aussi bouleversant. je l'avais pas rematé depuis longtemps bref ça tue toujours autant ! 6/6

#18 dmonteil

dmonteil

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4067 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 18 February 2008 - 09:36 AM

CITATION(profondo rosso @ 18 2 2008 - 02:24) <{POST_SNAPBACK}>
Moins hypertrophié que "Heat"


Hého c'est toi hypertrophié !






icon_mrgreen.gif

CITATION(profondo rosso @ 18 2 2008 - 02:24) <{POST_SNAPBACK}>
(films que j'adore surtout les deux premiers mes Mann favoris après ce "Thief). Depuis la dernière vision je me suis mis à la serie "Miami Vice" et c'est fou tout les moments annonciateurs : les dix premières minutes de casse sans paroles magistrales, l'instant de bonheur éphémère et illusoire sur la plage après le casse (qui annonce toutes les scènes de mélancolie suspendue dont il est le specialiste) où le final sec et violent (faut aimer les trucs 80's mais quand la zic de tangerine Dream déboule lors de ces deux séquences surtout la fin quelle puissance !). James Caan fabuleux et le terrible renoncement final afin de s'en tenir à ces principes et n'être enchainé à personne est toujours aussi bouleversant. je l'avais pas rematé depuis longtemps bref ça tue toujours autant ! 6/6


C'est clair que c'est impressionnant comme ya quasiement tout Mann dans ce film. Mais comme toi, pas revu depuis très longtemps, et faut absolument que je me le re-matte.

Tu m'as donné envie fumier

LtwsWq.png


#19 molasar

molasar

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4495 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 18 February 2008 - 10:04 AM

CITATION(profondo rosso @ 18 2 2008 - 02:24) <{POST_SNAPBACK}>
James Caan fabuleux et le terrible renoncement final afin de s'en tenir à ces principes et n'être enchainé à personne est toujours aussi bouleversant.


ahhh le plan final avec Frank qui s'évapore dans la nuit... sad.gif

sinon,c'est également mon polar préféré de Mann...avec "Manhunter". wink.gif

#20 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22597 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 18 February 2008 - 12:30 PM

CITATION(dmonteil @ 18 2 2008 - 09:36) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(profondo rosso @ 18 2 2008 - 02:24) <{POST_SNAPBACK}>
Moins hypertrophié que "Heat"


Hého c'est toi hypertrophié !
icon_mrgreen.gif


icon_mrgreen.gif

Oui je disais surtout ça dans le sens pitch tout simple gonflé à un propos et à une durée plus imposante de 3h, c'est loin d'être un défaut mais c'est vrai que j'ai l'impression que l'approche brute sans fioritures du "Solitaire" me touche plus. Enfin bon je viendrais peut être dire le contraire après m'être pris de nouveau l'énorme final de "Heat" icon_mrgreen.gif D'ailleurs le perso de Caan fait tout ce qu'il faut pour éviter la situation dans laquelle il se trouve au final et que c'est ces fameux principes qui font lui couter cher comme De Niro dans le final de Heat. Même principe mais plus directe dans "Le Solitaire".




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)