Aller au contenu


Photo

Walter Hill - Sa bio'


  • Please log in to reply
216 réponses sur ce sujet

#41 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22587 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 09 June 2007 - 00:04 AM

Bon suite aux avis élogieux du topic enfin vu The Driver et sacré bonne claque.


Une ambiance nocturne oppressante et hypnotique, une épure visuelle et narrative d'où est oté tout le superflu (dans la bande annonce on voit un baiser entre Adjani et Ryan'O'Neal coupé par Hill) le tout sur un ton sec et glacial d'une efficacité redoutable. Ca annonce en effet énormément le cinéma de Michael Mann on pense beaucoup à Collateral (pour l'ambiance nocturne et urbaine) et au Solitaire (pour le côté professionnel obsessionel du Driver). Ryan O'Neal lorgne largement vers le Delon du "Samourai" (sans doute une influence de Hill aussi pour ce film) un expert mutique et rigoureux dans son domaine, Bruce Dern en flic odieux est excellent et Adjani par sa presence et son charisme fascine avec un personnage glacial et distant, le fait que tout ce petit monde ne soit jamais nommé par son renforçant le côté abstrait du film tout coomme les dialogues se résumant au strict minimum (on pourrait regarder le film sans le son et tout comprendre sans problème). Les deux poursuites en voitures qui ouvrent et termine le film sont tout simplement monstrueuse, très longue, bien intense parfaitement lisible de bout en bout et jouant une nouvelle fois sur minimalisme avec une abscence totale de musique. Bon en attendant que je le remattes "Extreme Prejudice" semble détroné pour mon Walter Hill favoris. 6/6

#42 Waco

Waco

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4894 Messages :

Posté 10 June 2007 - 00:33 AM

Ah mais oui, il est mortel son Driver ! Mon Walter Hill préféré à moi aussi avec son osmose parfaite de laconisme ambiant (?) et de sauvageries mécaniques avec ces duels d'anthologie où les colts laissent la place à de rutilantes montures gorgées de super high octane 100% nocives pour la couche d'ozone (paraît-il que c'est pas si vrai que ça mais bon, c'est là un autre débat qui n'a pas sa place ici). Tout est de bon goût ici (même Adjani y est supportable mais faut dire que son rôle l'aide un max puisqu'elle n'ouvre la bouche que 3 ou 4 fois dans tout le film), tout respire la précision, tout sent la froide détermination d'un type droit dans ses bottes qui a l'habitude de mettre les poings sur les i avec les gens qui lui causent un peu trop de travers (il n'aime pas qu'on lui postillonne à la gueule). Voilà. Et une dernière petite chose aussi, l'analogie faite par Fury avec le western est pertinente dans sa totale globalité.

(si il ne fallait voir qu'un seul Hill dans sa vie, je dirais que c'est celui-là et basta !)

#43 Starsky

Starsky

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4674 Messages :
  • Location:Au Cheetah Club, allumant une malb light pour Gina, un Wild à la main

Posté 10 June 2007 - 12:41 PM

C'est dispo en DVD? Dans une édition correcte?
Image IPB
Ah! Faut-il qu'on l'aime, ce putain de pays...

#44 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22651 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 30 November 2007 - 17:47 PM

Les Rues de feu c’est bien, mais pas autant que Les Guerriers de la nuit, qui restera le sommet de la carrière de Hill. La séquence d’ouverture est assez jubilatoire avec le concert d’Helen (Diane Lane toute jeunette) puis l’arrivée du gang de Raven (Willem Dafoe, qui aurait été excellent à l’époque en Joker) qui vient foutre le bordel dans le quartier. Le film est en soit un véritable jukebox années 80 (honnêtement ça fout vraiment la patate) doublé d’un western plongé en plein univers bariolé de comic book (y’a un côté Dick Tracy, Miller bien sûr aussi). Michael Paré (le meilleur pote de Uwe Boll) joue à merveille un héros badass, rouleur de mécanique, qui fait semblant d’en avoir rien à foutre de son ex-copine alors qu’il en a gros sur le cœur ! J’adore ces héros westerniens, qui débarquent, sans qu’on sache leurs passés (après tout, on s’en fout), et qui en une scène emporte l’adhésion du spectateur (la dérouillée des racailles ici). Ah oui, Bill Paxton a vraiment une tête de con, je confirme icon_mrgreen.gif.

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#45 Frathek

Frathek

    JarJar

  • Members
  • 52 Messages :

Posté 30 November 2007 - 18:17 PM

CITATION(Movieboy @ 14 11 2006 - 22:23) <{POST_SNAPBACK}>
et CROSSROADS. Où peut-on trouver ce dernier film, please ?


DVD zone 1, trouvable facilement. Par contre c'est sans sous-titres. Mais y'a des sous-titres anglais pour sourds et malentendants qui trainent sur le net pas net. tongue.gif

#46 jigsaw

jigsaw

    Gremlins

  • Members
  • 1687 Messages :
  • Location:à la dérive

Posté 30 November 2007 - 23:18 PM

Je surkiffe Hardtime.

Un trés beau film qui parle d'un constat social de maniére forte par un scénar simple et efficace (c'est super dense, c'est dingue). Et une simplicité d'éxécution qui fait bien plaisir (pas de gros effets de style, un style posé et des plans bien torchés).

Les combats sont 100% secs et efficaces

C'est trés bien joué (P'tétre le plus beau rôle de Bronson en ronin moderne et Coburn est excellent dans son rôle de flambeur, le reste du cast regorge de bonnes tronches).

Parfois drole (Bronson qui fait un p'tit ménage dans le bar), parfois touchant (sa relation avec Ireland) et ça se termine par un final simple mais magnifique...
Tout simple mais ça tue

Quant à Un Seul Deviendra Invincible je le trouve mineur à coté mais ça reste un B bien torché avec un scénar correct qui péte pas trés haut. Beaucoup moins puissant mais sympatoche et qui remplit son rôle de divertissement à merveille. Et c'est tout aussi bien joué (Snipes s'en sort bien mieux que dans Blade amha^^)

(Et faut ABSOLUMENT que je matte The Driver)

(et le reste aussi)

#47 Mad Mat

Mad Mat

    Gremlins

  • Members
  • 1236 Messages :

Posté 04 December 2007 - 22:18 PM

Meilleure bande-annonce de tous les temps !

Image IPB

#48 dutch

dutch

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9815 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Welcome to the Jungle

Posté 04 December 2007 - 22:32 PM

CITATION(Mad Mat @ 04 12 2007 - 22:18) <{POST_SNAPBACK}>
Meilleure bande-annonce de tous les temps !


pinaise ! blink.gif Honcho powa !!! icon_mrgreen.gif

#49 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3324 Messages :
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 04 December 2007 - 22:57 PM

CITATION(Mad Mat @ 04 12 2007 - 22:18) <{POST_SNAPBACK}>
Meilleure bande-annonce de tous les temps !


Comment qu'ils ont piqué la musique de RAMBO !

#50 dutch

dutch

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9815 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Welcome to the Jungle

Posté 05 December 2007 - 00:40 AM

bah ouais c'était produit par Carolco la même maison de prod que RAMBO wink.gif

#51 ouaisbiensur

ouaisbiensur

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6557 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 05 December 2007 - 01:09 AM

CITATION(Mad Mat @ 04 12 2007 - 22:18) <{POST_SNAPBACK}>
Meilleure bande-annonce de tous les temps !


désolé du HS mais quand on voit les commentaires qui suivent des gens qui aiment tellement le film qu'ils en souhaitent un remake blink.gif . J'essaie mais je comprends pas le principe du J'aime un film de 20 ans donc je veux absolument le revoir avec des filtres bleus et des explosions en plus.
Quand je fais l'hélicoptère, un ouragan s'abat sur Manille - Megaloman

#52 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 25 December 2007 - 14:53 PM

Bon j'ai vu The Warriors, et c'était génial (cf le sujet).

Je prends vraiment la carriére d'Hill à rebours, chaque film étant meilleur que le précédent, ce qui est particuliérement agréable. Il est intéressant de voir qu'au gré des films, Walter Hill resprésente une sorte de carrefour entre plusieurs cinéastes américains majeurs, évoquant respectivement Mann, Carpenter ou Friedkin (et d'autres) tout en gardant une identité propre.
Au moins de ce point de vue, l'année 2007 fut riche pour moi.

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#53 Misterpursoup

Misterpursoup

    Wookie

  • Members
  • 3886 Messages :
  • Location:Shermer Highschool

Posté 02 January 2008 - 01:56 AM

J'ai maté Sans Retour y'a quelques jours, et j'ai trouvé ca vachement bien.
Hill pose une ambiance extrêmement tendue, joue à fond sur le décor du marécage oppressant et les agresseurs mystérieux et inquiétants, et exacerbe la violence et la tension du film en crescendo jusqu'au final dans le village Cajuns,meilleure scène du film à mon avis.
Et j'ai adoré la manière avec laquelle la tension provient autant des attaques des cajuns que des rapports entre les personnages,décrits principalement comme des beaufs violents et totament incompétents et dépassés par ce qui leur arrive, mis à part les deux derniers restants, qui bien que nettement supérieurs aux autres, seront obligés d'écouter leur instincts les plus animals pour survivre,dans la plus pure tradition du survival.
Une autre grande force du film je trouve,c'est son côté lancinant,qui complète parfaitement l'ambiance tendue et paranoiaque,comme si les personnages étaient happés par les marécages, dans un univers étrange dont ils ne connaissent rien,ce qui les mènera à leur perte.
Donc voilà,Sans Retour c'est à mes yeux excellent.
Maintenant j'ai bien envie de me faire les Guerriers de la Nuit.

#54 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22587 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 11 January 2008 - 01:35 AM

vu "Le Gang des Frères James"



Assez bonne version du mythe à la sauce Walter Hill qui a l'excellente idées de faire jouer le gang par de vraies fratries de cinéma : James et Stacy Keach en frères James, David Keit et Robert Carradine en frères Younger, Dennis et Randy Quaid en frères Miller ainsi que Christopher et Nicholas Guest en frères Ford. Quelques petites déception au niveau du traitement, l'aspect mythologique et médiatique sur l'époque est à peine effleuré (avec un perso de journaliste qui ne fait que passer) faisant tomber certains moment à plat comme la mort de Jesse James alors que cela donnait un moment grandiose et funèbre dans le récent "L'assassinant de Jesse James par le lache Robert Ford. Niveau interprétation James Keach est un peu fade également (là encore pas pu m'enpêcher de penser à un Brad pitt autrement plus inquiétant dans la récente version) malgré un charisme certain une sacré gueule tandis que Nicholas Guest fait un bien mauvais Bob Ford.
Pas de vraie intrigue directrice, on suis le quotidien du gang à travers les divers coups, la traque des agent de Pinkerton ainsi que l'évolution personnelle de chacuns à travers les rencontres, les mariages. Hill privilégie l'entité gang plutôt qu'une personnalité propre et ce sont les vieux briscards qui se taillent la part du lion : David Carradine bouffe l'écran à chaque apparition bien goguenard, Stacy Keach malgré un rôle pas assez développé déborde de charisme et Keith Carradine fait un excellent Jim Younger. Au niveau du pur spectacle de western c'est parfaitement emballé par un Walter Hill sous haute influence Peckinpah : le gunfight final où le gang est piégé par les agents de Pinkerton est un quasi remake de l'ouverture de la "Horde Sauvage", ralentis d'une précision redoutable, hémoglobine qui coule à flot, montage nerveux, tout y est pour un grand moment de violence. A défaut de saisir toute la portée du sujet, Hill nous offre un des meilleurs westerns post 70's, denrée qui se faisait assez rare. 5/6

#55 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22651 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 30 March 2008 - 09:27 AM

Vu Un seul deviendra invincible. J'ai vu le second opus dernièrement et il faut avouer que le film de Hill est bien meilleur (sauf pour les combats mais l'intérêt est presque ailleurs). Ving Rhames (son meilleur rôle ?) est génial en boxer arrogant "badass" à mort qui prend tout le monde de haut (l'inverse du perso joué par Wesley Snipes). Hill filme cette histoire de prison comme un film d'action et signe une série B nerveuse qui sent la sueur. Et effectivement, on dirait Ashita no Joe !

Petit recap de la filmo de Hill (par ordre de préférence) :

Les Guerrier de la nuit 5/6
Sans retour 4,5/6
Les Rues de feu 4/6
Les Pilleurs 4/6
Driver 4/6
Un seul deviendra invincible 4/6
Johnny belle gueule 4/6
Double détente 3/6
Supernova 1/6

J'ai encore 48 Heures et Derniers recours sur le feu là.

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#56 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16764 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 30 March 2008 - 14:20 PM

<img src="http://ecx.images-am...4L._AA218_.jpg" border="0" class="linked-image" />

Malheureusement la carriere de Hill est bien derriere lui, capable du meilleur : 48 heures, Sans retour,Les Guerriers de la nuit, comme du pire : Supernova. Il nous livre une ptite serie B honnete, servit par un casting sympa. Snipes en boxeur zen et Rhames en bad motherfucker sont pil poil les acteurs qu'il fallait. Intrigue simpliste, dommaque que la realisation ne soit pas au top entre des effets de style inutile ( on s'en fout de savoir ou se trouve le block C de la prison ) et des combats qui manque malheureusement d'impact, sa suite est nettement meilleur de ce point de vue là. Enfin ça ce laisse regarder, c'est pas prise de tete, c'est torché en 1h25 top chrono donc pas le temps de s'emmerder.

3/6


Les Guerrier de la nuit :pas vu depuis tres longtemps donc pas de note
Sans retour 4,5/6
Les Rues de feu : 4/6
Les Pilleurs : 2,5/6
Johnny belle gueule : pas vu
Double détente : aucun souvenir
Supernova 0.5/6
48 heures : 4/6
gang James : 4/6

je dois bientot recevoir le bagarreur que j'ai hate de decouvrir

#57 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 07 April 2008 - 23:12 PM

On cause de Trespass , pas le meilleur Hill assurément, mais soyons complet...

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#58 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22651 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 08 April 2008 - 18:40 PM

Tiens ce up tombe bien, j'ai vu 48 heures l'autre jour. Vraiment sympa comme tout avec un Eddie Murphy quand il était encore drôle (la scène du bar où il se prend pour un flic est un sacré one man show). Pis le papa de Dexter en tueur psychopathe, trop bien ! icon_mrgreen.gif Bref, un bon petit film qui sait faire la différence entre la comédie et le polar urbain (Hill s'est vachement bien filmer les villes quand même) comme Shane Black et Richard Donner le feront un peu plus tard.

J'ai Last Man Standing sur le feu là...

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#59 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 09 April 2008 - 23:53 PM

On connait la chanson.

Ah ouais c'était vraiment mortel les Impasses qui brûlent. Genre Les Guerriers de la Nuit du Paradise. (Les Guerriers de la Nuit étant déjà un peu Orange Margerin sur les bords) C'est un peu tout ce que Dick Tracy aurait voulu être, le film comic-book "ultime" (et ça a du bien plaire à Miller): des motards qui ont du mal à accepter leur part homosexuelle! Des couleurs magnifiques de Andrew Laszlo (déjà sur The Warriors)! Un héro à bretelles! Rick Moranis dans un rôle sérieux! Une goudou qu'il faut pas faire chier! Des stonbs de loubards!
Alors c'est en effet vachement proche des Warriors, mais il y a des choses intéressantes: l'artificialité de cette "fable Rock & Roll" est très bien gérée et est surprenante de la part de Hill (non pas que ces films soient d'un réalisme à toute épreuve mais le ton à toujours été assez orienté seventies dans la meilleure partie de sa filmo), et les séquences musicales filent bien la patate (comme quoi l'ésthétique de videoclip, quand c'est fait par pas la moitié d'un manche...). Comme d'habitude, on retrouve à la pelle cet ésotérisme de l'image abondamment utilisée dans les années 80 et qu'on visiblement perdu par la suite (la retraite des Bombers, ou Paré sur le point de quitter la salle de concert, ca file le bon frisson). Et comme d'hab chez Hill, l'action est finalement assez light et "bon enfant" mais ça tabasse bien malgré tout, avec de la bonne grosse cascade impressionnantes, des combats d'homme à homme et une pincée de western dans l'air.

La phrase spéciale modo: Do your job... keep the peace.

This film is what it means to be young/6

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#60 Zoran Reznik

Zoran Reznik

    Wookie

  • Members
  • 2670 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paname

Posté 10 April 2008 - 22:48 PM

CITATION(LMD @ 10 4 2008 - 00:53) <{POST_SNAPBACK}>
Et comme d'hab chez Hill, l'action est finalement assez light et "bon enfant" mais ça tabasse bien malgré tout, avec de la bonne grosse cascade impressionnantes, des combats d'homme à homme et une pincée de western dans l'air.


Mmmm... dans Extrême Préjudice ou Sans retour ça poutre sévèrement quand même. Ok Streets of Fire est assez pépère niveau action et dans l'ensemble Hill n'a jamais fait de gore mais de là à taxer son style de "light" je sais pas...


Moi Walter, c'est un de mes réals préférés. Il n'a pas, à mon sens, réalisé de "Grands" films (j'ai pas vu The Warriors) mais restera pour moi un des meilleurs artisans américains, un vrai amoureux/spécialiste du B. Avec lui, t'en as toujours pour ton argent et il se fout jamais de ta gueule.
Exception faite du "cas" Supernova, c'est un des rares types duquel j'ai apprécié tous les films que j'ai pu voir.

Mon top Hill donne :

* Last man standing : 4,5/6
Là ou il a vraiment pris son pied et assumé sa tendance maniériste jusqu'à l'abstraction, comme j'adore Willis et que Hill le filme comme un demi-dieu, c'est l'adhésion totale !
* Extrême préjudice
Un polar-western typiquement 80's brutal et burné comme il en existe peu.
*Les Rues de feu
Une fable urbaine Rock & Roll dopé au comic book à laquelle il ne manque qu'un final digne de ce nom.
* 48 Heures
Le très bon buddy-movie que l'on sait.
* Le Bagarreur, Les Pilleurs, Sans retour & Le Gang des frères James : 4/6
Le premier possède un charme assez désuet, le 2nd manque de thune et les 2 autres de rythme mais tous les 4 ont ce qu'il faut dans le pantalon et résonnent un ptit moment dans la tête.
* Double détente : 3,5/6
entertainment correct mais qui sent fortement la commande quand même. Sa patte y est moins perceptible.
* Wild Bill 3/6
* Supernova : 1,5/6 (l'erreur)


En attendant l'arrivée prochaine des Guerriers de la nuit je ronge mon frein au sujet du zone 2 de Driver ( les poursuites à l'ancienne, y'a que ça de vrai). J'ai rematé Bullitt cette semaine, c'est fabuleux. Juste après j'ai regardé 5 mn du Transporteur 2 sur TF1 et j'ai pleuré devant ma cathodique tellement c'était minable à coté. closedeyes.gif




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)