Mad Movies: Stephen King - Sa vie, son oeuvre - Mad Movies

Aller au contenu

  • (40 Pages)
  • +
  • « Première
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Stephen King - Sa vie, son oeuvre

#226 L'utilisateur est hors-ligne   comedian17 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 790
  • Inscrit(e) : 27-mai 10
  • Profil:Homme

Posté 23 décembre 2011 - 00:11

Voir le messageCorvis, le 22 décembre 2011 - 22:19 , dit :

Voir le messagecomedian17, le 22 décembre 2011 - 20:39 , dit :

Même sur ebay uk , c'est un peu scandaleux a ce prix!

Va falloir que j'aille faire un tour a London pour ramener ca !

Sinon Stephen King va nous refaire sa liste des meilleurs de films de l'année ? Il pond toujours quelques surprises genre Takers, The Town ...Étonnant qu'il n'ait jamais écrit un vrai livre de braquages d'ailleurs


Il a écrit pas mal de nouvelles ou romans sur des gangsters pourtant, The Fifth Quarter, ou celle sur Dillinger... Blaze aussi tourne un peu autour de ça, non ?



C'est un roman noir ,mais pas vraiment un film de braquage comme The Town de Chuck Hogan par exemple qu'il a l'air de beaucoup aimer . Mais Blaze est surprenant , bien que les personnages soit un trop 'fantaqtique" ,il y a quelques passages a la Jim Thomson pas désagréable
Les nouvelles ca me parle pas !!!
Tu peux toujours tonner camarade ....

#227 L'utilisateur est hors-ligne   Corvis 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 877
  • Inscrit(e) : 13-janvier 10
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 23 décembre 2011 - 01:44

Voir le messagecomedian17, le 23 décembre 2011 - 00:11 , dit :

Voir le messageCorvis, le 22 décembre 2011 - 22:19 , dit :

Voir le messagecomedian17, le 22 décembre 2011 - 20:39 , dit :

Même sur ebay uk , c'est un peu scandaleux a ce prix!

Va falloir que j'aille faire un tour a London pour ramener ca !

Sinon Stephen King va nous refaire sa liste des meilleurs de films de l'année ? Il pond toujours quelques surprises genre Takers, The Town ...Étonnant qu'il n'ait jamais écrit un vrai livre de braquages d'ailleurs


Il a écrit pas mal de nouvelles ou romans sur des gangsters pourtant, The Fifth Quarter, ou celle sur Dillinger... Blaze aussi tourne un peu autour de ça, non ?



C'est un roman noir ,mais pas vraiment un film de braquage comme The Town de Chuck Hogan par exemple qu'il a l'air de beaucoup aimer . Mais Blaze est surprenant , bien que les personnages soit un trop 'fantaqtique" ,il y a quelques passages a la Jim Thomson pas désagréable
Les nouvelles ca me parle pas !!!


Y'en a une dans Tout est fatal il me semble, La mort de Jack Hamilton.
Le Cinquième quart c'est dans Rêves et Cauchemars 2.
Dans le genre Chronique criminelle, y'a aussi Le Gala de noces dans Brume.

Mais en fait c'est tout, je pensais qu'il en avait fait d'autres.

#228 L'utilisateur est hors-ligne   Peav' 

  • Site Admin
  • Groupe : Administrators
  • Messages : 27 486
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 23 décembre 2011 - 02:09

Blaze c'est super touchant. Un grand cru plutôt ignoré je trouve.
Image IPB

#229 L'utilisateur est hors-ligne   herbertwest 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 59
  • Inscrit(e) : 03-juillet 04
  • Profil:Homme

Posté 01 janvier 2012 - 21:36

Je ne crois pas que l'information ait été partagée sur ce forum, mais sachez que LA TOUR SOMBRE 4.5 qui sort en février aux USA sous le titre de THE WIND THROUGH THE KEYHOLE, sortira en 2012 en France !


En attendant, le 1er mars sortira NUIT NOIRE, ETOILES MORTES (titre original : FULL DARK, NO STARS)

Image IPB

#230 L'utilisateur est hors-ligne   Big John Fallus 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 635
  • Inscrit(e) : 30-octobre 03
  • Profil:Homme
  • Location:Elsass !

Posté 11 janvier 2012 - 19:25

Voir le messageherbertwest, le 01 janvier 2012 - 21:36 , dit :

Je ne crois pas que l'information ait été partagée sur ce forum, mais sachez que LA TOUR SOMBRE 4.5 qui sort en février aux USA sous le titre de THE WIND THROUGH THE KEYHOLE, sortira en 2012 en France !


En attendant, le 1er mars sortira NUIT NOIRE, ETOILES MORTES (titre original : FULL DARK, NO STARS)

Image IPB

Si ces nouvelles sont du même tonneau frelaté que celles du recueil Juste avant le crépuscule, je passe mon chemin...

Franchement, je sais plus quoi faire avec les écrits récents de King...

Suis en train de lire le premier tome de Dome et je trouve ça laborieux pour l'instant... J'ai l'impression de lire avec autant de plaisir qu'un coureur de fond qui courrait les pieds dans la mélasse...

Il y a 20 ans, j'achetais les éditions "full price" des romans de King dès qu'ils sortaient chez Albin Michel et les dévorais en quelques jours (il m'était impossible d'attendre la sortie des éditions de poche).
Depuis des années, je me borne à les emprunter en bibliothèque ; au mieux, je me fais chier, au pire, je les abandonne bien avant la fin.

Dure la vie, quoi...
Là où ça sent la merde, ça sent l'être. L'homme aurait très bien pu ne pas chier, ne pas ouvrir la poche anale, mais il a choisi de chier (Artaud)

#231 L'utilisateur est hors-ligne   herbertwest 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 59
  • Inscrit(e) : 03-juillet 04
  • Profil:Homme

Posté 11 janvier 2012 - 21:22

JUSTE AVANT LE CREPUSCULE était un peu "décousu" je trouve, car il s'agissait de nombreuses nouvelles, écrites à des périodes différentes et sans forcément de grand rapport entres elles.

Celles ci sont différentes. La 1e est quelque peu décalée au reste de par le choix d'une histoire se déroulant dans le passé. Les 4 nouvelles de NUIT NOIRE, ETOILES MORTES sont sombres, violentes. Personnellement, j'ai préféré la 2e :-)

Ah et... l'éditeur a décidé de changer de couverture. Voici la nouvelle :

Image IPB

#232 L'utilisateur est hors-ligne   Larry Underwood 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 075
  • Inscrit(e) : 23-novembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 11 janvier 2012 - 22:04

La 1ere était mieux.

Ce recueil de novella façon Différentes Saisons a l'air quand même meilleur que Just Past Sunset (qui était incroyablement nul il faut bien le dire.)
Plus petite la sign, merci.

#233 L'utilisateur est hors-ligne   Big John Fallus 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 635
  • Inscrit(e) : 30-octobre 03
  • Profil:Homme
  • Location:Elsass !

Posté 14 janvier 2012 - 12:52

Voir le messageLarry Underwood, le 11 janvier 2012 - 22:04 , dit :

La 1ere était mieux.

Ce recueil de novella façon Différentes Saisons a l'air quand même meilleur que Just Past Sunset (qui était incroyablement nul il faut bien le dire.)

Mouais, je trouve aussi que la 1e était mieux, plus sobre (même si une couv. aussi jolie soit-elle, n'a jamais fait la qualité du contenu).

Vous faites une différence entre les recueils, vous ? (car je comprends pas la nuance lorsque tu écris "recueil façon Différentes saisons"). Sur quels critères ? Le nombre de nouvelles qui le composent ? Un recueil est un recueil, non ?
Là où ça sent la merde, ça sent l'être. L'homme aurait très bien pu ne pas chier, ne pas ouvrir la poche anale, mais il a choisi de chier (Artaud)

#234 L'utilisateur est hors-ligne   Larry Underwood 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 075
  • Inscrit(e) : 23-novembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 15 janvier 2012 - 01:21

Différentes saisons, Coeurs perdus en Atlantide, Minuit 2 et 4 sont des recueils de novellas ("court roman" ou "longue nouvelle" en anglais, pas d'équivalent précis en français.) Des histoires longues plus complexes que les nouvelles classiques de King. (3, 4 ou 5 histoires max par livre. Je trouve que c'est un genre dans lequel King excelle : il prend le temps de développer une histoire riche sans tomber dans l'excès inverse de certains de ses pavés de plus 500 pages qui n'en auraient pas mérité plus de 100.)

Brume, Rêves et cauchemars, Tout est fatal, Just past sunset sont des recueils de nouvelles proprement dites, plus courtes et plus nombreuses par recueil. Genre dans lequel King ne craint personne quand il se sort les doigts, mais dans lequel il produit aussi beaucoup de dêchets... qu'il a la fâcheuse habitude de publier quand même.
Plus petite la sign, merci.

#235 L'utilisateur est hors-ligne   Corvis 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 877
  • Inscrit(e) : 13-janvier 10
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 22 janvier 2012 - 04:56

Voir le messageBig John Fallus, le 11 janvier 2012 - 19:25 , dit :

Voir le messageherbertwest, le 01 janvier 2012 - 21:36 , dit :

Je ne crois pas que l'information ait été partagée sur ce forum, mais sachez que LA TOUR SOMBRE 4.5 qui sort en février aux USA sous le titre de THE WIND THROUGH THE KEYHOLE, sortira en 2012 en France !


En attendant, le 1er mars sortira NUIT NOIRE, ETOILES MORTES (titre original : FULL DARK, NO STARS)

Image IPB

Si ces nouvelles sont du même tonneau frelaté que celles du recueil Juste avant le crépuscule, je passe mon chemin...

Franchement, je sais plus quoi faire avec les écrits récents de King...

Suis en train de lire le premier tome de Dome et je trouve ça laborieux pour l'instant... J'ai l'impression de lire avec autant de plaisir qu'un coureur de fond qui courrait les pieds dans la mélasse...

Il y a 20 ans, j'achetais les éditions "full price" des romans de King dès qu'ils sortaient chez Albin Michel et les dévorais en quelques jours (il m'était impossible d'attendre la sortie des éditions de poche).
Depuis des années, je me borne à les emprunter en bibliothèque ; au mieux, je me fais chier, au pire, je les abandonne bien avant la fin.

Dure la vie, quoi...


Aïe, moi qui me réjouissait d'un nouveau recueil Kingien...
Heureusement que je l'ai eu à 3 € :)
Dome a eu d'assez bonnes critiques pourtant. Tu me diras quand tu l'auras fini ;)
De ce que j'ai lu des récents, j'ai beaucoup aimé Cellulaire (malgré les mauvais échos), j'ai trouvé ça très original dans l'ambiance à partir d'une structure walking deadesque classique.
Et tout est Fatal, s'il avait du déchet, comprenait aussi de très bonnes nouvelles je trouve.
Parait que 11/22/63 est très bon non ?
Quid de Histoire de Lisey et Duma Key ?

#236 L'utilisateur est hors-ligne   Big John Fallus 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 635
  • Inscrit(e) : 30-octobre 03
  • Profil:Homme
  • Location:Elsass !

Posté 22 janvier 2012 - 13:19

Voir le messageCorvis, le 22 janvier 2012 - 04:56 , dit :

Dome a eu d'assez bonnes critiques pourtant. Tu me diras quand tu l'auras fini ;)
De ce que j'ai lu des récents, j'ai beaucoup aimé Cellulaire (malgré les mauvais échos), j'ai trouvé ça très original dans l'ambiance à partir d'une structure walking deadesque classique.
Et tout est Fatal, s'il avait du déchet, comprenait aussi de très bonnes nouvelles je trouve.
Parait que 11/22/63 est très bon non ?
Quid de Histoire de Lisey et Duma Key ?

Sur Dome, je stagne grave... tout comme le récit lui-même : tu lis 150 pages et t'en es toujours au même point... Je dois me faire violence pour ouvrir le bouquin à chaque fois.

Cellulaire, j'avais trouvé l'entrée en matière assez bien faite (un peu comme l'intro réussie du Dawn of the dead de Snyder), mais le reste de l'histoire s'embourbe dans une sorte d'explication mystico-psycho-technologique à laquelle j'ai pas adhéré.

Tout est fatal je l'ai lu il y a longtemps et j'en ai aucun souvenir.

Histoire de Lisey, commencé puis abandonné au bout d'une centaine de pages : l'expérimentation dialectique de King pour nous faire entrer dans l'intimité de ses personnages via leurs délires syntaxiques m'a ennuyé au plus haut point (peut-être que la traduction française pêche à ce niveau là, mais je sais pas lire un roman en anglais).

Quant à Duma Key, au vu du pitch, je l'ai même pas essayé. Je voyais venir les délires de King sur le méta-langage et la mise en abyme de sa propre vie d'écrivain (comme dans l'imbitable Sac d'os), son travail sur l'invention d'une langue propre à un écrivain et ses théories sur la porosité entre univers fictionnel et réel, je trouve ça lourd (si je veux de la branlette intellectuelle sur la littérature, je lis Gérard Genette, pas Stephen King).
Là où ça sent la merde, ça sent l'être. L'homme aurait très bien pu ne pas chier, ne pas ouvrir la poche anale, mais il a choisi de chier (Artaud)

#237 L'utilisateur est hors-ligne   Corvis 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 877
  • Inscrit(e) : 13-janvier 10
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 22 janvier 2012 - 14:32

Voir le messageBig John Fallus, le 22 janvier 2012 - 13:19 , dit :

Voir le messageCorvis, le 22 janvier 2012 - 04:56 , dit :

Dome a eu d'assez bonnes critiques pourtant. Tu me diras quand tu l'auras fini ;)
De ce que j'ai lu des récents, j'ai beaucoup aimé Cellulaire (malgré les mauvais échos), j'ai trouvé ça très original dans l'ambiance à partir d'une structure walking deadesque classique.
Et tout est Fatal, s'il avait du déchet, comprenait aussi de très bonnes nouvelles je trouve.
Parait que 11/22/63 est très bon non ?
Quid de Histoire de Lisey et Duma Key ?

Sur Dome, je stagne grave... tout comme le récit lui-même : tu lis 150 pages et t'en es toujours au même point... Je dois me faire violence pour ouvrir le bouquin à chaque fois.

Cellulaire, j'avais trouvé l'entrée en matière assez bien faite (un peu comme l'intro réussie du Dawn of the dead de Snyder), mais le reste de l'histoire s'embourbe dans une sorte d'explication mystico-psycho-technologique à laquelle j'ai pas adhéré.

Tout est fatal je l'ai lu il y a longtemps et j'en ai aucun souvenir.

Histoire de Lisey, commencé puis abandonné au bout d'une centaine de pages : l'expérimentation dialectique de King pour nous faire entrer dans l'intimité de ses personnages via leurs délires syntaxiques m'a ennuyé au plus haut point (peut-être que la traduction française pêche à ce niveau là, mais je sais pas lire un roman en anglais).

Quant à Duma Key, au vu du pitch, je l'ai même pas essayé. Je voyais venir les délires de King sur le méta-langage et la mise en abyme de sa propre vie d'écrivain (comme dans l'imbitable Sac d'os), son travail sur l'invention d'une langue propre à un écrivain et ses théories sur la porosité entre univers fictionnel et réel, je trouve ça lourd (si je veux de la branlette intellectuelle sur la littérature, je lis Gérard Genette, pas Stephen King).


Tu me fais peur, je viens d'acheter Sac d'Os et Histoire de Lisey :mrgreen:

#238 L'utilisateur est hors-ligne   dj fest 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 460
  • Inscrit(e) : 26-mai 06
  • Location:Lille

Posté 23 janvier 2012 - 14:59

Voir le messageLarry Underwood, le 15 janvier 2012 - 01:21 , dit :

Brume, Rêves et cauchemars, Tout est fatal, Just past sunset sont des recueils de nouvelles proprement dites, plus courtes et plus nombreuses par recueil. Genre dans lequel King ne craint personne quand il se sort les doigts, mais dans lequel il produit aussi beaucoup de dêchets... qu'il a la fâcheuse habitude de publier quand même.

Dans le genre Danse macabre est excellent aussi, peut-être son meilleur recueil.
Mourir, c'est pour les idiots.

Charlie Sheen

#239 L'utilisateur est hors-ligne   Tingle 

  • Salvador Tingle
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 854
  • Inscrit(e) : 09-janvier 05
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 13 mars 2012 - 14:50

Pas de nouveaux retours concernant "Nuit noire, étoiles mortes"?
Image IPB

#240 L'utilisateur est hors-ligne   Larry Underwood 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 075
  • Inscrit(e) : 23-novembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 13 mars 2012 - 17:01

Un bon recueil après les désastreux Just past sunset et Duma Key et le pétard mouillé The Dome.

Assez peu d'éléments fantastiques (tant mieux), et quand il y en a ça tient la route.

4 longues nouvelles très pessimistes qui foutent bien le cafard, dans une veine plus Bachman que King (tant mieux aussi.)


1922 : la plus longue et la moins intéressante. Ça aurait mérité d'être raccourci d'une trentaine de pages, mais les persos sont attachants et c'est très bien écrit. Rien de neuf sous le soleil par contre avec cette histoire d'épouse acariatre assassinée et balancée dans un vieux puits dont le fantôme revient hanter le mari.

grand chauffeur : trop longue elle aussi, mais King revisite le rape and revenge et cite abondamment la colline a des yeux et la dernière maison sur la gauche. Sans renouveller le genre malgré ses remarques méta-narratives à la Scream ("elle se croyait dans un film de rednecks") qui vont pas plus loin que le petit clin d'oeil. Reste un personnage de femme forte bien campé, quelques scènes bien dégueulasses et une sacrée ambiance. Par contre le coup des voix fantômes dans la tête de l'héroine, faut vraiment qu'il arrête.

extension claire : mythe de faust revisité façon american way of life, une nouvelle cynique, cruelle et drôle qui va droit au but et qui m'a beaucoup plu.

bon ménage : la meilleure du recueil selon moi, ambiance glaçante et reflexion sur le couple et le mariage assez flippante. King ne craint personne pour camper en 3 lignes des personnages crédibles et réalistes. Une histoire très sombre et déprimante.


Voilà, petit sursaut de qualité donc pour un auteur vieillissant qui n'a plus rien à prouver et hélas souvent pu grand chose à raconter. J'attends tout de même le prochain Tour Sombre et son truc sur l'assassinat de Kennedy, on verra bien. Ne plus rien attendre de King reste encore le meilleur moyen d'être surpris.

(HS : je réalisais hier que j'étais incapable de citer le moindre nom de personnage de ses derniers romans alors que je connais par coeur tous ceux du Fléau, de Ça, de la Tour Sombre et de pas mal d'autres...)
Plus petite la sign, merci.

Partager ce sujet :


  • (40 Pages)
  • +
  • « Première
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)