Aller au contenu


Photo

Last Exile


  • Please log in to reply
81 réponses sur ce sujet

#1 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22566 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 14 February 2005 - 12:47 PM

Lancé pour les 10 ans du studio Gonzo, Last Exile n’a pas laissé indifférent la critique et le public. Mélange d’aventure et de drame, la série marque surtout les progrès dans le domaine technique notamment l’intégration des CGI (images de synthèse) à l’animation 2D traditionnelle. Avant d’être déclinée en série de 26 épisodes, Last Exile aurait pu devenir un film, mais ses producteurs ont préféré choisir la solution du petit écran pour réduire les risques. Dommage, car l’univers aurait pu parfaitement s’intégrer à celui d’un long-métrage de cinéma, finalement pas si lointain d’un Miyazaki. Il faudra donc se contenter d’une série animée, qui on va le voir, va marquer les esprits.

Claus Valca et Lavie Head sont deux jeunes pilotes de vanship (petit avion biplace nécessitant un pilote et un navigateur) subvenant à leurs besoins en faisant des livraisons. Leur train de vie est modeste et ils acceptent tout type de travail, même les plus dangereux. Leur dernier travail consiste à livrer une lettre au commandant de navire de guerre David Mad-Thane qui se trouve en plein combat aérien. Un terrible conflit se déroule en effet dans le monde de Prester entre les deux principales nations, Anatorey et Dithis. Ce conflit se caractérise par d'immenses joutes aériennes mettant en scène de gigantesques navires de guerre. Celles-ci sont régies par la Guilde, qui fournit aux différents protagonistes du conflit la technologie nécessaire pour les combats.



Nous retrouvons à la réalisation, Koichi Chigara qui travailla au même post sur Full Metal Panic !, une autre production Gonzo. C’est lui qui sera chargé avec Mahiro Maeda (futur réalisateur de Gankutsuo) de créer le monde de Prester, un univers imaginaire, qui empreinte à la fois au 19ème siècle (pour le cadre de vie) et au 20ème (début de l’aviation). L’influence du Steampunk se fait nettement sentir tout au long de la série. Le design des vanships est fortement inspiré des avions du début du 20ème, le Silverna et les vaisseaux de Anatorey rappellent les navires de guerre allemand de la seconde guerre mondiale et ceux de Dithis évoquent le Hindenburg, le célèbre zeppelin. Le soin apporté à la création de l’ensemble est une des forces de Last Exile.

L'animation est, elle aussi, de très grande qualité. C’est beau, même très beau quand les batailles font rage au-dessus des nuages. L’utilisation des CGI s’intègre parfaitement à l’ensemble (à part quelques fois, où elles sont trop voyantes) et donne une force visuelle que la 2D ne pourrait retranscrire. Je pense notamment aux ballets aériens des vanships. La 3D est donc très présente tout au long de l’animé, le premier épisode en regorge plus que certaines séries entières ! Visuellement, Last Exile dispose de peu de couleurs. Hormis, le ciel bleu, la colorimétrie tend principalement vers l’ocre, donnant un cachet plus sombre à l’entreprise (et plus vieillot). Côté bande son, elle est généralement bien adaptée aux images, s’accélérant en fonction de l’action. De même, l’opening est sublime, il faut le dire.



En effet, Last Exile n’a rien d’une série humoristique pour adolescents. Même si ces héros ont leurs âges, il est question ici de voyage initiatique, de conflits guerriers et de vengeance destructrice. Revenons un peu sur l’intrigue, puisque pendant une course digne de celle de La Menace Fantôme, Claus et Lavie se portent au secours d’un vanship criblé de balles. Un homme leur demande de poursuivre sa mission : remettre un chargement au bâtiment de guerre le Silverna et à son capitaine Alex Rowe. Cependant, ce chargement est peu ordinaire puisqu'il s'agit d'une petite fille, Alvis. Ils acceptent et ne tardent pas à être pris en chasse par un curieux vaisseau en forme d'étoile. Après une longue course poursuite, nos deux héros sont sauvés in extremis par Alex. Ayant pris la décision de rester sur le navire, ils se trouveront mêlés au conflit qui secoue leur monde et qui les met aux prises avec la toute puissante Guilde, à la recherche de l’Exile, source de toute puissance.

Le gros point fort de Last Exile est sans conteste son scénario (pourtant graphiquement on atteint déjà des sommets). Passionnant de bout en bout, toujours surprenant, on comprend rapidement pourquoi l’animé est un des plus respecté de ses dernières années. L’histoire met du temps à se mettre ne place, mais rapidement la progression dramatique devient constante, jusqu’à un final renversant. Les personnages sont nombreux, tous haut en couleurs et oh miracle échappant aux stéréotypes habituels (quoique Alex nous refait le coup d’un certain Capitaine Harlock). Certaines relations entre les protagonistes sont ambiguës. En effet, qu’est Lavie pour Claus exactement ? Juste une "soeur" ? De même, qu’éprouvent exactement Tatiana et Sophia pour Claus ? Tatiana retrouve le goût de vivre pleinement grâce à Claus, Sophia embrasse carrément Claus alors qu’elle est clairement attirée par Alex. Vu comme ça, on se croirait dans un feuilleton romantique aseptisé, mais la complexité des relations amoureuses donne un cachet humaniste à l’ensemble. L’amour étant la seule lueur d’espoir dans ce monde voué à la guerre.



Vous l’aurez compris, Last Exile n’est pas vraiment un animé joyeux. L’humour est presque absent, le seul catalyseur de situations comiques étant la bande de mécaniciens du Silverna. La série nous offre de grands moments de tragédie (spoilers). Des instants dramatiques viscéraux mais aussi poétiques : la mort d’Alex, prêt à rejoindre son amour perdu ou le sacrifice de Lucciola et son combat digne d’un ballet. Le personnage de Dio est un des plus intéressant, d’abord ennemi de Claus, il va au fur et à mesure se faire accepter par l’équipage du Silverna avant de sombrer dans la folie (merci au lavage de cerveau). Il passe, en quelques épisodes, du personnage horripilant, à celui de personnage attachant qui va finir tel un héros de tragédie grecque. Sa mort brutale est un des moments les plus crus de la série. L’évolution des différents protagonistes est, sans conteste, une des forces de l’animé (on pourrait aussi citer le destin héroïque du trouillard Mullin). Fin des spoilers. Le fait de voler, a été un des désirs les plus ardent de l’Homme au cours de son existence. Or, dans Last Exile, le fait de parcourir le ciel est une façon de se déplacer mais aussi de s’exprimer, de s’affirmer. Cet aspect métaphorique donne une connotation philosophique plutôt étonnante à l’ensemble.

Last Exile est clairement, pour moi, une des séries les plus marquantes de ses dernières années. Pour sa qualité graphique indéniable, mais surtout pour la complexité de ses intrigues et des relations entre les différents personnages (ainsi que leurs évolutions tout au long de l’histoire). L’aspect dramatique est très poussé, la série est très adulte dans son traitement, les derniers épisodes mettent vraiment le spectateur sous pression. On en est même soulagé d’assister à un happy end bucolique lors du générique de fin. Pour découvrir ce petit bijou, je vous conseille les deux coffrets parus chez Déclic Images, c’est une bonne occasion d’investir sur un produit de qualité, qui va vous permettre de rêver un peu, la tête dans les nuages.

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#2 Jamic

Jamic

    :rolleyes:

  • Members
  • 8025 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Colombes

Posté 14 February 2005 - 15:52 PM

[quote]Je pense notamment aux balais
Ah, y'a aussi des sorcières ?


[quote]pendant une course digne de celle de La Menace Fantôme[/quote]
Fais gaffe : avec ce genre de comparaisons, tu vas faire fuir tout le monde. laugh.gif



Plus sérieusement, je suis globalement d'accord avec ta critique, sauf en ce qui concerne la fin de la série, que je trouve trop vague (j'aurais notamment aimé en apprendre plus sur l'Exile). Mais à part ça, je confirme que cette série est vraiment à découvrir. Last Exile[i], c'est un peu ce qu'on aurait pu avoir si Miyazaki avait décidé de réaliser [i]Laputa sous la forme d'une série de 26 épisodes.

#3 Flying Totoro*

Flying Totoro*
  • Guests

Posté 14 February 2005 - 15:58 PM

Je trouve aussi que la série accuse une baisse de forme et d'imagination sur les derniers épsodes mais bon, ça reste très au dessus de la moyenne.
Et au menu des rumeurs en tous genres, Joel Silver serait en négociation avec Gonzo pour une adaptation live de Last Exile. Et si... 8)

#4 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22566 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 14 February 2005 - 16:30 PM

[quote=Jamic][quote=Flying Totoro]Et au menu des rumeurs en tous genres, Joel Silver serait en négociation avec Gonzo pour une adaptation live de Last Exile. Et si... 8)[/quote]

J'ai vu ça en effet. Aussi, je trouve que Capitaine Sky s'inspire pas mal de la série, même au niveau visuel (les couleurs sont identiques pour la photographie).

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#5 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22566 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 26 March 2005 - 23:00 PM

Quelques précisions sur l'univers de Last Exile si ça intéresse quelqu'un :

CITATION(Bryce)
Le monde où se déroule Last Exile, Prestale, est en réalité abrité à l'intérieur d'une station orbitale géante que l'on voit à la fin du dernier épisode. Ce complexe en forme de sablier met face à face deux territoires (un sur chacune des bases du "sablier"), qui deviendront les royaumes d'Anatorey et Dithis. Ils sont donc reliés entre eux par le Grand Stream qui dissimule en réalité le trou correspondant au milieu du sablier. Ceci explique d'ailleurs pourquoi après la disparition du Grand Stream, on peut apercevoir Dithis dans le ciel depuis Anathorey. Ceci explique aussi pourquoi les deux royaumes ne puvent se rejoindre qu'en passant par le Grand Courant.


Et surtout sur l'Exile :

CITATION(Bryce)
L'Exile est tout simplement un vaisseau permettant de relier la station orbitale à la Terre, la planète bleue. Un moyen pour la population de Prestale de s'exiler du monde articifiel défaillant pour une Terre complètement vierge et ressourcée.

Une chose qui n'a d'ailleurs pas été très bien comprise est que la fin de Last Exile se passe sur Terre. On nous le symbolise avec l'existence des saisons. Les funérailles des pères de Claus et Lavie se passent d'ailleurs sur la planète bleue.

Après, Last Exile laisse -volontairement je pense- quelques zones d'ombres sur certains points. Le fait est que les auteurs nous placent à même auteurs que les personnages de la série. On en sait pas beaucoup plus qu'eux en fait.


J'ai appris des trucs. 8O

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#6 Jamic

Jamic

    :rolleyes:

  • Members
  • 8025 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Colombes

Posté 26 March 2005 - 23:47 PM

CITATION(Zak)
Quelques précisions sur l'univers de Last Exile si ça intéresse quelqu'un :
[...]

8O
Euh... J'ai deux questions à propos de ça :
1) ça vient d'où ?
2) Est-ce que c'est officiel ou juste l'interprétation d'un fan ?

#7 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22566 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 27 March 2005 - 08:50 AM

Ca vient de là :

http://www.jeuxvideo...t=6442&start=45

Il faut savoir aussi qu'il existe un encyclopédie sur l'univers de Last Exile.

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#8 Foubert

Foubert

    Critters

  • Members
  • 282 Messages :

Posté 27 March 2005 - 09:31 AM

Juste pour dire à tout ceux qui comptent acheter le premier coffret en occaz' de faire super gaffe ; une bonne partie de ceux mis en vente ont un défaut de pressage (pas d'épisode 5 ni 9, épisodes 6 et 10 en double) ; les versions corrigées sont normalement rajoutées dans des pochettes plastiques, mais certains malins s'amusent à revendre les versions défectueuses (je me suis fait avoir deux fois)...

#9 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22566 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 27 March 2005 - 11:46 AM

CITATION(Foubert)
Juste pour dire à tout ceux qui comptent acheter le premier coffret en occaz' de faire super gaffe ; une bonne partie de ceux mis en vente ont un défaut de pressage (pas d'épisode 5 ni 9, épisodes 6 et 10 en double) ; les versions corrigées sont normalement rajoutées dans des pochettes plastiques, mais certains malins s'amusent à revendre les versions défectueuses (je me suis fait avoir deux fois)...


Oui en effet, il est fortement conseillé d'acheter neuf le premier coffret et éviter l'occaz sous risque de se faire avoir.

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#10 sir_burton

sir_burton

    Critters

  • Members
  • 393 Messages :
  • Location:Aupres de Peggy Bundi

Posté 14 April 2005 - 21:00 PM

Hop la ! Encore un grand moment passé grace au studio Gonzo !
Meme si la fin n'est pas tres claire, cette serie n'usurpe pas sa renomée...

#11 quarx

quarx

    Gremlins

  • Members
  • 1539 Messages :
  • Location:la 4e dimension sur la droite

Posté 26 June 2006 - 18:04 PM

une copine m'a prêté cette série et c'était vraiment du tout bon.
Intrigue ptet un poil longue a se mettre vraiment en route, scénario globalement pas super inventif non plus par rapports à d'autres oeuvres du même genre, mais c'est visuellement magnifique, et les persos sont ultra-attachants.

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! SPOILERS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J'étais juste un peu dégouté que Dio meure comme une merde dans le dernier ep, parce que c'était sans doute mon perso préféré.
Mais bon, ainsi va la vie... :-)

#12 Jamic

Jamic

    :rolleyes:

  • Members
  • 8025 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Colombes

Posté 26 June 2006 - 19:14 PM

Y'en a qu'ont pas compris le concept des spoilers... :roll:


À part ça, pour ceux qui ne le savent pas encore, apprenez que Range Murata (le chara-designer de Last Exile) travaille sur une série d'OAV intitulée Mardock Scramble. biggrin.gif

#13 quarx

quarx

    Gremlins

  • Members
  • 1539 Messages :
  • Location:la 4e dimension sur la droite

Posté 26 June 2006 - 23:32 PM

CITATION(Jamic)
Y'en a qu'ont pas compris le concept des spoilers... :roll:


Vraiment désolé, j'ai édité tout ça, c'est mieux maintenant.
Mais bon, la série ayant kan même 4 ans je me disais que les seules personnes susceptibles de venir sur ce topic avaient déjà du voir la série dans son intégralité.
Mea culpa

#14 Bret Gimson

Bret Gimson

    Impôt de Satan

  • Members
  • 8711 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Be Strong Be Wrong

Posté 22 August 2007 - 12:49 PM

J'ai fini la série et je l'ai trouvée top. Techniquement c'est assez impressionnant pour du rendu TV et sur le fond ça fait plus que suivre. Mélange épique d'aventures feuilletonesques où la dimension humaine tient une place prépondérante, la série est portée par une galerie de nombreux personnages très variés et au chara design parfait (ils sont l'oeuvre de Range Murata) qui prennent vie au gré d'interactions complexes entre péripéties et retournements de situations psychologiques. L'action prend place dans un univers un peu difficile à appréhender, sorte de mélange entre Space Op et Steam soft et les intentions des auteurs ne paraissent pas toujours très claires; Ils semblent tirer l'univers dans un sens puis dans l'autre au fil des épisodes, développant certains éléments pour partir dans d'autres directions ensuite, comme en témoigne les quelques épisodes tournant autour de l'Impératrice et surtout la fin dont le caractère plus qu'allusif peut laisser perplexe. En pratique le manque d'info ne gêne pas le déroulement de l'action puisque qu'on la suit principalement au travers des périgrinations des deux personnages principaux : le sympatoche Claus Valca et son attachante copilote, Lavie Head (mon perso d'anime préféré depuis Fuu) et on s'y accroche surtout au travers de problématiques très triviales et d'objectifs à court termes. La dynamique entre cet aspect trivial et le côté surplombant un peu gadget d'un univers de SF devient finalement une des dynamiques principales de la série et une de ses qualités. Le fil thématique principal semble finalement être l'éradication de ce que le progrès et la sophistication ont de plus pervers : la perte de valeur humaine et le danger du retour à une forme de barbarie (en tout cas j'ai l'impression que c'est cela qui sous-tend la structure du background de Last Exile, et l'idée de l'exil originel d'ailleurs)

PLISSKEN-Interforum3.jpg
Zen fascists will control you
100% natural
You will jog for the master race
And always wear the happy face


#15 Linsky

Linsky

    Wookie

  • Members
  • 2594 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Land Of the Dead (dans le sud mais c'est pareil)

Posté 22 August 2007 - 14:13 PM

c'est toujours bon a prendre une serie originale où les graphisme sont fins, avec une intrigue omnipresente et des personnages interessant qui evoluent au fil des episodes :
Alex ne tourne pas dans la caricature, Dio devient attachant, Sophia n'est plus "seconde", on se languit de savoir quel est le mystere de Alvis et surtout de l'Exile qui attise tres fort la curiosité..
je suivais la serie grace à des fansubs (merci TV perso Freebox.), mais malheureusement, elle s'est brutalement arreté à l'episode 21..(inutile de preciser que c'est au meilleur moment !)
met une pièce dans la fente :

http://insert-coins-for-continue.over-blog.com/

#16 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 18357 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 22 August 2007 - 16:14 PM

Tu sais que les 2 coffrets Dévédé sortis chez Declic sont pas mal aussi, hein.

http://www.dvdanime....d_critique=1278

C'est quand même une série qui vaut le coup d'être achetée.

36536110qw469.png


#17 Bret Gimson

Bret Gimson

    Impôt de Satan

  • Members
  • 8711 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Be Strong Be Wrong

Posté 22 August 2007 - 17:58 PM

L'intégrale 7 DVD VO/VF est dispo chez Manga Distrib pour 30 euros en fait. Par contre, comme dit sur la page précédente, fuyez les versions d'occase : il manque des épisodes (j'avais acheté le premier volume comme ça en croyant faire une affaire et je me suis fait carotte. J'ai trois jolis sous bocs à l'effigie de la série maintenant)

PLISSKEN-Interforum3.jpg
Zen fascists will control you
100% natural
You will jog for the master race
And always wear the happy face


#18 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 18357 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 22 August 2007 - 22:56 PM

Mmmmmmh. Je me rappelle avoir eu 3 DVD foireux dans le premier coffret des Declic, mais les 3 bons DVD étaient inclus en même temps dans la boite. Les DVD H.S. étaient donc en double. C'était un problème récurrent avec le premier coffret si je me rappelle bien. Au début il fallait demander les 3 bons DVD, mais après ils étaient inclus dans la boite directement.

(Je parle de l'intégrale séparée en 2 coffrets de 3 DVD chacun. Ca doit s'appeler édition simple.)

36536110qw469.png


#19 space_cowboy

space_cowboy

    JarJar

  • Members
  • 48 Messages :

Posté 24 August 2007 - 10:48 AM

CITATION(Bret Gimson @ 22 8 2007 - 18:58) <{POST_SNAPBACK}>
fuyez les versions d'occase : il manque des épisodes
Les épisodes manquants y sont bien, en fait ils ne sont accessibles qu'en passant par la télécommande avec le chapitrage.

#20 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 14317 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 24 August 2007 - 11:30 AM

Exact.


Mon premier contact avec la saga fût d'arriver chez un ami ayant commandé le coffret 1 et l'ayant reçu ce jour.
Il découvre avec stupeur que le colis contient 6 dvd au lieu de 3. Nous comprenons vite l'erreur réparée par l'éditeur et je me retrouve avec les 3 dvd pseudo défectueux qui contiennent quand même l'intégralité de la première moitié de la saga.

Puis j'ai acheté le second coffret dès sa sortie.

Puis je me suis payé le coffret de rangement de l'intégrale chez Déclic pour ranger ces 6 dvd.



LAST EXILE est un chef d'oeuvre.

7563021984.png
I'm nuclear, I'm wild, I'm breaking up inside, A heart of broken glass, Defiled, Deep inside, The abandoning child





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)