Mad Movies: La tête dans les étoiles - Mad Movies

Aller au contenu

  • (45 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La tête dans les étoiles Hubert Reeves & Les petits hommes verts

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Peav' 

  • Site Admin
  • Groupe : Administrators
  • Messages : 27 509
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 26 août 2008 - 02:20

Cet article quoté plus bas qui provient de Libé est l'occasion d'ouvrir un nouveau sujet qui servira à rapporter (et commenter) les nouvelles découvertes et avancées régulières de la science en cosmologie, astrophysique, astronomie etc.

CITATION
L'observatoire astronomique européen XMM-Newton a décelé le plus important amas de galaxies jamais observé dans l'univers lointain, une découverte qui confirmerait l'existence de l'énergie noire, a annoncé ce lundi dans un communiqué l'Agence spatiale européenne (Esa).
Ce "monstre", baptisé 2XMM J083026+524133, contiendrait "une masse correspondant à un millier de grandes galaxies" et a été observé alors que XMM-Newton, qui a pour mission d'établir un catalogue de sources cosmiques émettrices de rayons X (planètes, comètes, quasars...), était focalisé sur un autre objet.

J083026+524133 a été remarquée parce qu'elle formait une tache très brillante. Observée ensuite avec un puissant télescope d'Arizona, elle s'est révélée être un amas de galaxies contenant un millier de fois la masse de notre galaxie, la Voie Lactée.

"La présence de cet amas confirme bien l'existence d'un élément mystérieux de l'Univers, l'énergie noire", présumée responsable de l'accélération de l'expansion de l'Univers, a souligné dans le communiqué Georg Lamer, de l'Institut d'astrophysique de Potsdam (Allemagne)

Selon les astrophysiciens, la plus grande partie de cet amas situé à 7.700 millions d'années lumière serait formée d'un gaz atteignant une température de 100 millions de degrés.


Sinon à l'heure actuelle, la plupart des télescopes des astronomes sont consacrés à la recherche d'exo-planètes qui sont de plus en plus nombreuses et passionnantes, et à la recherche d'eau de préférence à l'état liquide dans notre système solaire et donc de possible vie "extra-terrestre".
Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Lux Yukiiste 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 775
  • Inscrit(e) : 27-décembre 06
  • Profil:Homme
  • Location:Lyon / Internet

Posté 26 août 2008 - 03:15

J'en rêve de la vie extra-terrestre ! Je reste fasciné par le fait que notre planète Terre soit si "extraordinaire" dans le sens où on n'en a pas encore trouvé d'équivalente...

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Peav' 

  • Site Admin
  • Groupe : Administrators
  • Messages : 27 509
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 26 août 2008 - 03:47

CITATION(Innocence @ 26 8 2008 - 03:15) <{POST_SNAPBACK}>
J'en rêve de la vie extra-terrestre ! Je reste fasciné par le fait que notre planète Terre soit si "extraordinaire" dans le sens où on n'en a pas encore trouvé d'équivalente...


Dans la mesure où notre univers est infini, il doit exister de multiples équivalentes à notre bonne vieille Terre. Reste plus qu'à les trouver ^^
Image IPB

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Diane 

  • Marquise des anges
  • Groupe : Members
  • Messages : 17 498
  • Inscrit(e) : 03-mars 07
  • Profil:Femme
  • Location:The F.B.Eye

Posté 26 août 2008 - 04:02

CITATION(Innocence @ 26 8 2008 - 03:15) <{POST_SNAPBACK}>
J'en rêve de la vie extra-terrestre ! Je reste fasciné par le fait que notre planète Terre soit si "extraordinaire" dans le sens où on n'en a pas encore trouvé d'équivalente...


D'autant plus qu'on découvre des planètes gravitant autour d'étoiles qui se rapprochent énormément de notre planète. Il semblerait même que ce modèle dans l'univers soit plus répandu que nous le pensions.

CITATION
Des chercheurs de 3 laboratoires français dont le Laboratoire d'astrophysique de Grenoble (LAOG - UJF/CNRS), de l'Observatoire de Genève et du Centre d'astronomie de Lisbonne viennent de détecter pour la première fois un système planétaire extra-solaire incluant une planète de type terrestre habitable. Située autour de l'étoile naine rouge Gl581, à 20,5 années lumière de notre planète, cette super Terre est la plus légère parmi les 200 planètes extra-solaires connues à ce jour. Elle est aussi la première à posséder à la fois une surface solide ou liquide et une température proche de celle de la Terre. Des points communs avec notre planète qui permettent d'imaginer l'existence d'une éventuelle vie extra-terrestre. Cette découverte sera prochainement publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics.

La version complète de l'Info-hebdo n°15
"Dans le cadre d'une grande collaboration entre Grenoble et Genève, l'équipe FOST du LAOG dirige le programme de recherche de planètes autour des naines rouges, à partir d'observation menées depuis 3 ans sur le télescope de 3,6 mètres de diamètre de l'ESO à l'observatoire de la Silla au Chili. Les données sont analysées conjointement par les chercheurs de Genève et de Grenoble. Le premier à avoir détecté la présence de cette premiere planète habitable est Xavier Bonfils, un Isèrois, ancien thésard en co-tutelle UJF-Observatoire de Genève, actuellement en post-doctorat à l'Observatoire de Lisbonne au Portugal" précise Xavier Delfosse, Astronome UJF.

L'étoile Gl581 est une étoile naine rouge (de très faible masse). Située a 20,5 années lumière de la Terre, elle figure parmi les 100 étoiles les plus proches de notre système solaire. Sa masse représente moins du tiers de celle du Soleil. Les naines rouges sont des cibles privilégiées pour la recherche de telles planètes. En effet, leur température de surface étant relativement peu élevée, les planètes habitables orbitent près de leurs étoiles et sont alors plus facilement détectables. De plus, les naines rouges sont les étoiles les plus nombreuses de la Galaxie : sur les 100 étoiles les plus proches de nous, 80 font partie de cette famille.

La température d'une planète dépend à la fois de la distance par rapport à son étoile, mais aussi de sa capacité à réfléchir une partie de la lumière qu'elle reçoit (albedo). Les modèles utilisés par les chercheurs indiquent que la température moyenne de cette planète extra solaire est comprise entre entre 0 et 40 degrés Celsius, conditions permettant théoriquement la présence d'eau liquide à sa surface. D'une masse très faible (5 fois celle de la Terre) cette planète orbite autour de son étoile en 13 jours. Pour une telle masse, les modèles prévoient soit une constitution rocheuse (comme sur la Terre), soit une surface couverte d'océan. La gravité à sa surface est de 2,2 fois celle à la surface de la Terre. Son rayon doit être 1, 5 fois supérieur à celui de la Terre. De par sa température (qui la rend habitable) et sa relative proximité avec notre propre système solaire (20,5 années lumière seulement), cette planète va devenir la cible privilégiée des prochaines missions dédiées à la recherche de vie extra-terrestre, notamment avec le satellite DARWIN.

Une autre planète, de la masse de Neptune et orbitant en 5,4 jours autour de l'étoile Gl581, avait déjà été découverte en 2005 par la même équipe. Une troisième planète d'une masse 8 fois supérieure à celle de la Terre et orbitant en 84 jours autour de cette même étoile vient également d'être mise en évidence par les chercheurs. Le système de Gl581 est donc constitué d'au moins 3 planètes de moins de 15 fois la masse de la Terre : la première qui ressemble à Neptune et ces deux super Terre dont la seconde, à distance de son étoile, est habitable.

"C'est un résultat marquant pour le LAOG mais nous nous posons déjà la question du défi suivant. Il reste encore beaucoup de choses à étudier : que peuvent dire nos modèles sur l'atmosphère de cette planète ? Si l'effet de serre est trop important, ne devient-elle pas brûlante ? A terme, nous aimerions trouver de vraies jumelles de la Terre : encore plus légères par exemple ; la nouvelle planète pesant 5 fois la masse de la Terre et ayant une gravité deux fois supérieure" conclut Xavier Delfosse.

Image IPB

#5 L'utilisateur est hors-ligne   keutof 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 111
  • Inscrit(e) : 09-février 04
  • Location:Toujours plus a l'ouest

Posté 26 août 2008 - 04:31

CITATION(Peav @ 26 8 2008 - 02:47) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Innocence @ 26 8 2008 - 03:15) <{POST_SNAPBACK}>
J'en rêve de la vie extra-terrestre ! Je reste fasciné par le fait que notre planète Terre soit si "extraordinaire" dans le sens où on n'en a pas encore trouvé d'équivalente...


Dans la mesure où notre univers est infini, il doit exister de multiples équivalentes à notre bonne vieille Terre. Reste plus qu'à les trouver ^^


Rien aujourd'hui ne permet d'affimer (ou d'infirmer) que notre univers est infini. Du moins, il peut être infine mais borné (comme dans le cas d'un tore tridimensionnel par exemple), et admettre une finitude donc un nombre fini de galaxies / systèmes solaires / planètes.

Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).

Et fais chier, ça fait plusieurs semaines que je prépare un méga-post "cosmologie et physique quantique" pour ouvrir un nouveau topic sur ce sujet ô combien passionnant, et tu me coupes l'herbe sous le pied à quelques jours près... sad.gif

Diane, concernant ton dernier message, les dernières découvertes d'exoplanètes restent encore bien loin de planètes telluriques comparables à la Terre. Ce sont généralement des planètes gazeuses et chaudes, plutôt comparables à Jupiter, et en rotation proche de leur étoile. Et de nouveaux éléments tendent à démontrer qu'au contraire, notre système solaire pourrait bien être un cas particulier (tout comme les systèmes d'étoile binaire sont en fait les plus répandus). Je file la source dès que je remets la main dessus.
Edit : Le Système Solaire : une exception dans la galaxie ?

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Dark Link 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 533
  • Inscrit(e) : 30-avril 04
  • Profil:Homme

Posté 26 août 2008 - 10:10

CITATION(Peav @ 26 8 2008 - 03:47) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Innocence @ 26 8 2008 - 03:15) <{POST_SNAPBACK}>
J'en rêve de la vie extra-terrestre ! Je reste fasciné par le fait que notre planète Terre soit si "extraordinaire" dans le sens où on n'en a pas encore trouvé d'équivalente...


Dans la mesure où notre univers est infini, il doit exister de multiples équivalentes à notre bonne vieille Terre. Reste plus qu'à les trouver ^^


Oui, moi aussi j'espère qu'il existe une vie extra-terrestre. Pourquoi serions-nous les seuls dans l'univers?
En tout cas, les films de science-fiction aident en partie à rêver ou donner libre cours à son imagination.

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Jamic 

  • :rolleyes:
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 351
  • Inscrit(e) : 24-septembre 03
  • Profil:Homme
  • Location:Colombes

Posté 26 août 2008 - 11:28

CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).
La réponse est pourtant simple : parce que l'Univers est tellement vaste que ça tiendrait du miracle.

C'est comme si tu essayais de trouver sur la Terre un atome précis dont tu ne connais ni l'emplacement, ni les caractéristiques exactes et dont tu n'es même pas sûr qu'il existe vraiment.

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Peav' 

  • Site Admin
  • Groupe : Administrators
  • Messages : 27 509
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 26 août 2008 - 13:32

CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Et fais chier, ça fait plusieurs semaines que je prépare un méga-post "cosmologie et physique quantique" pour ouvrir un nouveau topic sur ce sujet ô combien passionnant, et tu me coupes l'herbe sous le pied à quelques jours près... sad.gif


Te gêne surtout pas pour nourrir ce thread, surtout si tu l'as déjà en partie écrit. Tu peux aussi me l'envoyer par MP, je le mettrai avec plaisir dans mon premier message pour mieux présenter la (vaste) chose.

Sinon j'ai du mal à conceptualiser un univers "fermé", avec des bords, car qu'est que l'on trouverait au delà de ses frontières ? Ceci dit la notion d'infini est tout aussi vertigineuse.
Image IPB

#9 Le Grand Wario*

  • Groupe : Guests

Posté 26 août 2008 - 16:33

CITATION(Peav @ 26 8 2008 - 13:32) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Et fais chier, ça fait plusieurs semaines que je prépare un méga-post "cosmologie et physique quantique" pour ouvrir un nouveau topic sur ce sujet ô combien passionnant, et tu me coupes l'herbe sous le pied à quelques jours près... sad.gif


Te gêne surtout pas pour nourrir ce thread, surtout si tu l'as déjà en partie écrit. Tu peux aussi me l'envoyer par MP, je le mettrai avec plaisir dans mon premier message pour mieux présenter la (vaste) chose.

Sinon j'ai du mal à conceptualiser un univers "fermé", avec des bords, car qu'est que l'on trouverait au delà de ses frontières ? Ceci dit la notion d'infini est tout aussi vertigineuse.

Je crois qu'une bonne analogie pourrait être la surface d'un ballon : Elle est finie tout en n'ayant pas de bout. Sauf que l'univers a n dimensions et la surface du ballon, 2...

#10 L'utilisateur est hors-ligne   kea 

  • En kit
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 810
  • Inscrit(e) : 27-janvier 04
  • Profil:Homme
  • Location:Loin devant...

Posté 26 août 2008 - 18:47

Wow...sujet maousse blink.gif (c'est rien d'le dire sweat.gif )

C'est l'heure de l'apéro, là, alors on va rester léger.

Pour ceux que le sujet intéresse, et qui n'auraient pas encore téléchargé célestia (et ses plugins de folie), il n'est jamais trop tard. (installez-ça sur un portable, et ce soir vous pourrez draguer les deux hollandaises qui campent sur la plage.)

CITATION(Jamic @ 26 8 2008 - 11:28) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).
La réponse est pourtant simple : parce que l'Univers est tellement vaste que ça tiendrait du miracle.

C'est comme si tu essayais de trouver sur la Terre un atome précis dont tu ne connais ni l'emplacement, ni les caractéristiques exactes et dont tu n'es même pas sûr qu'il existe vraiment.

Vaste, vaste...c'est un bien grand mot. Tu devrais relativiser un peu. icon_mrgreen.gif (élue blague de l'année 2008 par des associations de consommateurs)

(Pis le coup du ballon, j'ai toujours trouvé que c'était une image en carton)

Mais bon, comme je disais, c'est l'heure de l'apéro...Alors comme vous avez l'air partis chaud bouillants sur nos petit amis verts à trois doigts, il est grand temps d'aller faire un tour sur le site du geipan.

Yec'h mad ! o/

(et on veut le truc de keutof sur la physique quantique ! On se se marre vraiment qu'en faisant des trucs infinitésimaux aux mouches ! smile.gif )
For tata josette is a little compliquay

#11 Le Grand Wario*

  • Groupe : Guests

Posté 26 août 2008 - 18:53

CITATION(kea @ 26 8 2008 - 18:47) <{POST_SNAPBACK}>
(Pis le coup du ballon, j'ai toujours trouvé que c'était une image en carton)

Pourtant, ça l'est pas. Et je t'emmerde, ordure capitaliste ! mad.gif

#12 L'utilisateur est hors-ligne   kea 

  • En kit
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 810
  • Inscrit(e) : 27-janvier 04
  • Profil:Homme
  • Location:Loin devant...

Posté 26 août 2008 - 21:09

CITATION(Le Grand Wario @ 26 8 2008 - 18:53) <{POST_SNAPBACK}>
ordure capitaliste ! mad.gif


La racaille passéiste dans ton genre ne nous inquiète plus depuis un bon moment. Vous vous êtes ramollis, dispersés, vous n'êtes plus une menace, nous dressons nos enfants pour qu'ils se moquent de vous dans la rue et vous jettent des cailloux en riant. cool.gif
Toi aussi, sois pragmatique et réaliste...rejoins nous tant qu'il y a encore du butin à partager dans la france d'après.
Nous dresserons nos trônes sur l'autel de vos illusions. icon_twisted.gif


Sinon, à part ça et pour en revenir au sujet, un lien plutôt connu, mais toujours intéressant pour tout madnaute de base, AMHA, c'est le site de L'ITSF
Qu'est-ce que l'ITSF ?
CITATION
L'objectif de l'étude "ITSF" a été d'extraire des oeuvres de science-fiction (livres, films, illustrations, oeuvres d'art, etc.) un choix d'inventions imaginaires touchant au domaine de l'astronautique et des techniques associées à la conquête spatiale. Le but final était donc de trouver dans cet inventaire des idées sur lesquelles faire plancher (éventuellement) les ingénieurs de l'ESA... Ce qui est actuellement en cours. Une étude plus approfondie sera alors éventuellement faite sur un nombre limité de ces technologies, celles qui possèdent le plus grand potentiel...

Bon, le site mériterait largement d'être upgradé et mis à jour, mais ça reste rigolo.

Et puis, avec mes potes du MEDEF, on envisage d'exporter le fordisme dès qu'on aura trouvé d'autres formes de vie...Du coup on se penche sur l'exobiologie :
La page du CNRS
Une page compréhensible avec des liens sympas.
Un lien sympa (mais un peu dépassé)

Hail Xenu ! V
For tata josette is a little compliquay

#13 L'utilisateur est hors-ligne   keutof 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 111
  • Inscrit(e) : 09-février 04
  • Location:Toujours plus a l'ouest

Posté 27 août 2008 - 00:30

CITATION(Jamic @ 26 8 2008 - 10:28) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).
La réponse est pourtant simple : parce que l'Univers est tellement vaste que ça tiendrait du miracle.

C'est comme si tu essayais de trouver sur la Terre un atome précis dont tu ne connais ni l'emplacement, ni les caractéristiques exactes et dont tu n'es même pas sûr qu'il existe vraiment.


Oui... mais non. Du moins ta réponse est très incomplète. De plus elle prend pour parti pris qu'il y aurait UNE autre civilisation, forcément perdue et donc invisible dans l'immensité de l'Univers.

L'Univers est très vaste (et non pas infiniment vaste, en tous cas faute de preuve on se gardera d'utiliser ce terme), mais il est aussi TRES vieux. Environ 13,5 milliards d'années... Un chiffre tellement vertigineux qu'on a même du mal à s'en faire une représentation. Parlons de probabilités : sur 13,5 milliards d'années, et j'aimerai qu'on se rende compte à quel point c'est énorme, comment se fait-il qu'aucune forme de vie ne soit rentrée en contact avec nous ?

Et quand je parle de "contact", je veux dire par quelque moyen que ce soit. Si la moindre civilisation extraterrestre existait, comment se fait-il que nous ne voyons pas d'artefact extraterrestre ? Si une civilisation avait, disons, quelques millions d'avance sur nous (ce qui, soulignons-le, n'est RIEN comparé à l'âge de l'Univers), nous devrions voir une trace de leur présence, ne serait-ce qu'énergétique. Une telle civilisation devrait être capable de puiser de l'énergie depuis les étoiles, ou en exploitant l'état quantique du vide, ou tout simplement en émettant quantité d'ondes comme nous le faisons, ondes qui nous seraient parvenues au bout d'un moment. Or il faut bien constater que rien, absolument rien ne vient étayer un tel scénario.

La question qui se pose alors est : pourquoi ? Peut-être qu'il y a une, ou quelques civilisations disséminées dans l'Univers, et qu'aucune n'a encore atteint la maturité nécessaire afin de laisser des traces visibles pour les autres. Hypothèse à retenir, mais je pense qu'elle n'est pas la plus probable, et de loin. D'autres hypothèses, en vrac : il y a bien d'autres civilisations extraterrestres, mais toutes s'effondrent avant d'avoir atteint la maîtrise technologique suffisante. Ou encore, des cataclysmes intersidéraux viennent régulièrement faire le ménage parmi les galaxies, détruisant toute forme de civilisation. Ou encore, ces civilisations ont les moyens de nous tenir dans l'ombre afin que l'on ne remarque pas leur présence, pour quelque raison que ce soit. Et enfin : peut-être sommes-nous seuls, après tout. Peut-être que certaines de ses hypothèses vous ont fait sourire, mais souvenez-vous que l'homo sapiens n'existe que depuis quelques milliers d'années, quand l'Univers affiche plus de 13 milliards d'années au compteur.

Tout ça pour dire que si ce paradoxe a tenu la communauté scientifique en haleine depuis tout ce temps, c'est bien parce qu'il soulève nombre de questions complexes et qu'il n'est rien tant moins difficile que de le résoudre d'une simple tournure rhétorique. C'est en tous cas tout ce dont la science n'a pas besoin.

Mais ça reste un très beau paradoxe, parce que riche de questions, d'interrogations, et qui continue de stimuler l'imagination des plus grands chercheurs.

CITATION(Peav)
Sinon j'ai du mal à conceptualiser un univers "fermé", avec des bords, car qu'est que l'on trouverait au delà de ses frontières ? Ceci dit la notion d'infini est tout aussi vertigineuse.


Désolé pour les images en carton, mais à moins d'y aller à fond dans l'abstrait, il va bien falloir y passer.

Imaginons que l'Univers est une feuille plane, donc en 2 dimensions, déjà comme tu le constates, on baisse d'une dimension pour que ça reste "conceptualisable".

Tu prends cette feuilles et tu mets un microbe sur l'un des points de cette feuille, il te dira que selon sa perception de son environnement, il est sur un univers plane à 2 dimensions. maintenant il suffit de plier la feuille en tube et de joindre 2 côtés, pour obtenir un cylindre. Ensuite, tu joins les 2 bouts de ce cylindre, et tu obtiens ce qu'on appelle un tore, et donc voici l'illustration :



Imaginons que ce soit un très très grand tore, aussi grand pour le microbe que l'Univers l'est à notre échelle. Revenons à notre microbe : il est toujours sur le tore, qui est constitué topologiquement d'une surface plane, donc il s'agit par définition d'un objet à 2 dimensions. Et, toujours par définition, il existe pour nous dans un environnement en 3 dimensions, qui le contient.

Ton microbe se balade à la surface, et à son échelle, il a une perception intuitive de son environnement qui est que son Univers est plat, et non courbé ; pourtant, à très très grande échelle, son environnement est courbé si l'on en croit la figure du tore ci-dessus ! Pour le microbe, il apparaît aussi qu'il peut aller à droite, à gauche, devant ou derrière... Il ne rencontrera jamais de bord, il peut se balader indéfiniment sur toute la surface du tore sans jamais atteindre une limite. On dira donc que le tore est infini, mais qu'il est borné. En effet, sa taille est limitée, mais on peut le parcourir à l'infini sans rencontrer de bornes, et dans quelque direction que ce soit.

Bon, maintenant, on passe le tout à une dimension supplémentaire. On se retrouve avec un cube à la place de la feuille : si tu joins chaque face du cube l'une à l'autre, 2 à 2, comme on l'a fait pour la feuille de papier à l'instant, tu te retrouves avec une figure en 3D qu'on appelle un hypertore (et qui n'est pas représentable par une illustration, hélas). Tout comme le tore ci-dessus, tu pourrais te balader dans n'importe quelle direction, dans les 3 dimensions, à l'infini, et sans jamais rencontrer de bornes. Et pourtant, la taille de cet Univers n'est pas infini.

Cet Univers, qui pourrait bien être le nôtre par ailleurs, ne doit pas nécessairement être contenu dans un Univers de dimension supérieure. En fait, physiquement et mathématiquement parlant, notre Univers peut très bien contenir lui-même toutes les dimensions (certaines théories parlent même de 25 dimensions, ou 21 d'entre elles sont imperceptibles car repliées sur elles-même sur des distances inférieures à celles de Planck). Par conséquent, physiquement et mathématiquement parlant, notre Univers n'a pas à être fatalement contenu dans un environnement de dimension supérieure : il se suffit à lui-même, il se contient lui-même.

En fait, l'homme ne peut pas conceptualiser un objet qui ne serait pas contenu dans un environnement de dimension supérieure. Pour l'Univers cependant, il faut accepter cela, qu'il n'est pas contenu, car il est déjà toute chose.

#14 L'utilisateur est en ligne   Lurdo 

  • Aventurier en série(s)
  • Groupe : Members
  • Messages : 20 500
  • Inscrit(e) : 07-février 04
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 27 août 2008 - 00:43

CITATION(keutof @ 27 8 2008 - 00:30) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Jamic @ 26 8 2008 - 10:28) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).
La réponse est pourtant simple : parce que l'Univers est tellement vaste que ça tiendrait du miracle.

C'est comme si tu essayais de trouver sur la Terre un atome précis dont tu ne connais ni l'emplacement, ni les caractéristiques exactes et dont tu n'es même pas sûr qu'il existe vraiment.


Oui... mais non. Du moins ta réponse est très incomplète. De plus elle prend pour parti pris qu'il y aurait UNE autre civilisation, forcément perdue et donc invisible dans l'immensité de l'Univers.

L'Univers est très vaste (et non pas infiniment vaste, en tous cas faute de preuve on se gardera d'utiliser ce terme), mais il est aussi TRES vieux. Environ 13,5 milliards d'années... Un chiffre tellement vertigineux qu'on a même du mal à s'en faire une représentation. Parlons de probabilités : sur 13,5 milliards d'années, et j'aimerai qu'on se rende compte à quel point c'est énorme, comment se fait-il qu'aucune forme de vie ne soit rentrée en contact avec nous ?

Et quand je parle de "contact", je veux dire par quelque moyen que ce soit. Si la moindre civilisation extraterrestre existait, comment se fait-il que nous ne voyons pas d'artefact extraterrestre ? Si une civilisation avait, disons, quelques millions d'avance sur nous (ce qui, soulignons-le, n'est RIEN comparé à l'âge de l'Univers), nous devrions voir une trace de leur présence, ne serait-ce énergétique. Une telle civilisation devrait être capable de puiser de l'énergie depuis les étoiles, ou en exploitant l'état quantique du vide, ou tout simplement en émettant quantité d'ondes comme nous le faisons, ondes qui nous seraient parvenues au bout d'un moment. Or il faut bien constater que rien, absolument rien ne vient étayer un tel scénario.


.... parce que l'homme ne dispose de moyens technologiques suffisants pour étudier les étoiles et l'espace de manière à peu près décente que depuis 50 ans (et encore, c'est une estimation überoptimiste).

Et que les probabilités qu'en l'espace de 50 ans on arrive à repérer les signes de l'existence d'une civilisation extraterrestre quelconque, que l'on sâche les analyser et identifier comme telles, et qu'on puisse confirmer les résultats est quasiment nulle.



(et tout ça, c'est bien entendu en excluant l'hypothèse ovnis/anciens astronautes comme preuve potentielle de la visite d'extraterrestres)
"Mediocrity is excellent to the eyes of mediocre people."

#15 L'utilisateur est hors-ligne   keutof 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 111
  • Inscrit(e) : 09-février 04
  • Location:Toujours plus a l'ouest

Posté 27 août 2008 - 00:53

CITATION(Lurdo @ 26 8 2008 - 23:43) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 27 8 2008 - 00:30) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Jamic @ 26 8 2008 - 10:28) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(keutof @ 26 8 2008 - 04:31) <{POST_SNAPBACK}>
Sans mentionner le bon vieux paradoxe de Fermi : s'ils existent, comment se fait-il que nous n'ayons encore jamais vu ou reçu de traces de leur existence ? Un paradoxe qui a la dent dure... (qu'on ne s'y méprenne pas, j'adorerais qu'on puisse démontrer qu'il ne tient pas).
La réponse est pourtant simple : parce que l'Univers est tellement vaste que ça tiendrait du miracle.

C'est comme si tu essayais de trouver sur la Terre un atome précis dont tu ne connais ni l'emplacement, ni les caractéristiques exactes et dont tu n'es même pas sûr qu'il existe vraiment.


Oui... mais non. Du moins ta réponse est très incomplète. De plus elle prend pour parti pris qu'il y aurait UNE autre civilisation, forcément perdue et donc invisible dans l'immensité de l'Univers.

L'Univers est très vaste (et non pas infiniment vaste, en tous cas faute de preuve on se gardera d'utiliser ce terme), mais il est aussi TRES vieux. Environ 13,5 milliards d'années... Un chiffre tellement vertigineux qu'on a même du mal à s'en faire une représentation. Parlons de probabilités : sur 13,5 milliards d'années, et j'aimerai qu'on se rende compte à quel point c'est énorme, comment se fait-il qu'aucune forme de vie ne soit rentrée en contact avec nous ?

Et quand je parle de "contact", je veux dire par quelque moyen que ce soit. Si la moindre civilisation extraterrestre existait, comment se fait-il que nous ne voyons pas d'artefact extraterrestre ? Si une civilisation avait, disons, quelques millions d'avance sur nous (ce qui, soulignons-le, n'est RIEN comparé à l'âge de l'Univers), nous devrions voir une trace de leur présence, ne serait-ce énergétique. Une telle civilisation devrait être capable de puiser de l'énergie depuis les étoiles, ou en exploitant l'état quantique du vide, ou tout simplement en émettant quantité d'ondes comme nous le faisons, ondes qui nous seraient parvenues au bout d'un moment. Or il faut bien constater que rien, absolument rien ne vient étayer un tel scénario.


.... parce que l'homme ne dispose de moyens technologiques suffisants pour étudier les étoiles et l'espace de manière à peu près décente que depuis 50 ans (et encore, c'est une estimation überoptimiste).

Et que les probabilités qu'en l'espace de 50 ans on arrive à repérer les signes de l'existence d'une civilisation extraterrestre quelconque, que l'on sâche les analyser et identifier comme telles, et qu'on puisse confirmer les résultats est quasiment nulle.



(et tout ça, c'est bien entendu en excluant l'hypothèse ovnis/anciens astronautes comme preuve potentielle de la visite d'extraterrestres)


Oui oui, d'accord avec tout ça. On en est aux balbutiements de l'étude de l'Univers, je crois que c'est clair.

Ce que je veux dire, c'est qu'il y a une myriade de façons via lesquelles d'autres civilisations (existantes ou déchues) auraient pu laisser des traces ou prendre contact : colonisation des galaxies via des machines auto-réplicantes (déjà presque à notre portée), émission d'ondes, exploitation de sources d'énergie sidérales... et rien. Il y a un moment où il faut admettre que les probabilités font honneur au paradoxe de Fermi, malgré les échappatoires qu'on peut lui trouver.

En fait la réponse la plus simple (vive le rasoir d'Occam) et la plus probable, c'est qu'on n'a rien vu car il n'y a rien à voir.

La Page Wikipedia sur le sujet est pas mal faite.

Partager ce sujet :


  • (45 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)