Mad Movies: Dog Pound - Kim Chapiron (2010) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Dog Pound - Kim Chapiron (2010) Prison et polissons

#61 L'utilisateur est hors-ligne   Cixi_Harkness 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 724
  • Inscrit(e) : 07-juin 10
  • Profil:Femme

Posté 13 juillet 2010 - 21:59

Je ne me sens pas capable de faire une critique originale dans la mesure ou l'avis d'Altaz correspond exactement à ce que j'ai envie d'exprimer.
Les acteurs sont parfaits, les décors sont parfaits, la musique est parfaite... tout est parfait pour moi, l'ambiance m'a plu.
J'ai aimé ces moments de détente aux milieu de ce monde brutal, j'ai aimé que les trois personnages principaux viennent de milieu différents et se retrouvent ensemble dans cette prison avec leurs passés si éloignés et surtout leur destins qui ne devraient pas être similaires. J'ai aimé que l'on s'attarde sur le geôlier, qui comme tout à chacun peut avoir des montées de colère. J'ai aimé cette fin où tout bascule.

Mais j'avoue qu'il me reste une question en suspend.
Pourquoi, alors qu'il vont au trou, les héros du film ne portent pas de vêtements orange ?




#62 L'utilisateur est hors-ligne   Inquisitor 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 359
  • Inscrit(e) : 24-avril 09
  • Profil:Femme
  • Location:Hellsass

Posté 16 juillet 2010 - 18:24

CITATION(Cixi_Harkness @ 13 7 2010 - 21:59) <{POST_SNAPBACK}>
Mais j'avoue qu'il me reste une question en suspend.
Pourquoi, alors qu'il vont au trou, les héros du film ne portent pas de vêtements orange ?



Chacun sa recette. Dans Oz, les détenus sont complètement nus quand ils vont au trou.


May you be touched by His Noodely Appendage!

#63 L'utilisateur est hors-ligne   Cixi_Harkness 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 724
  • Inscrit(e) : 07-juin 10
  • Profil:Femme

Posté 16 juillet 2010 - 18:37

CITATION(Inquisitor @ 16 7 2010 - 18:24) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Cixi_Harkness @ 13 7 2010 - 21:59) <{POST_SNAPBACK}>
Mais j'avoue qu'il me reste une question en suspend.
Pourquoi, alors qu'il vont au trou, les héros du film ne portent pas de vêtements orange ?



Chacun sa recette. Dans Oz, les détenus sont complètement nus quand ils vont au trou.

ha !!! interessant. Faut que je vois ce film... MERCI

Merci pour ta réponse. Mais en fait, la question est plutôt sur le fait que les autres personnages sont en orange mais pas les 3 principaux, qui pourtant vont au trou.
Je suis plus claire la ?




#64 L'utilisateur est hors-ligne   Altaz Killah 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 489
  • Inscrit(e) : 23-juin 09
  • Profil:Homme
  • Location:There's no place like home

Posté 16 juillet 2010 - 18:40

Oz est une série...

Oui, moi aussi, ça m'a interpellé cette histoire de combinaisons. Mais peut être que comme ce sont des nouveaux arrivants, ils n'ont pas encore de combis avec leurs matricules et tout ça...
That's a word from the mayor. Goodbye.

#65 L'utilisateur est hors-ligne   Evil Seb 

  • El Luchador
  • Groupe : Members
  • Messages : 19 302
  • Inscrit(e) : 10-février 04
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 16 juillet 2010 - 20:26

Ou alors c'est connement une erreur de scénario. Ca arrive.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB

#66 L'utilisateur est hors-ligne   PHANTOM 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 928
  • Inscrit(e) : 23-juillet 04

Posté 17 juillet 2010 - 19:58

Ce serait gros comme erreur...
Je me suis aussi posé la question.

J'ai beaucoup aimé, les acteurs sont vraiment excellents. La colère contenue, la violence qui s'exprime, l'injustice....
Très bon, vraiment.
4,5/6.
Image IPB

#67 L'utilisateur est hors-ligne   Cixi_Harkness 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 724
  • Inscrit(e) : 07-juin 10
  • Profil:Femme

Posté 18 juillet 2010 - 09:01

CITATION(PHANTOM @ 17 7 2010 - 19:58) <{POST_SNAPBACK}>
J'ai beaucoup aimé, les acteurs sont vraiment excellents. La colère contenue, la violence qui s'exprime, l'injustice....

Oui, ces sentiments sont vraiment bien menés. Et les scénes plus légères qui font sourire appuie vraiment ces sentiments.
Je penses à leur rigolade devant le dessin juste avant que le gardien s'énerve. Et à ce moment là, on a de la peine pour le petiot, de la terreur avec les deux copains, mais on est aussi dans le désespoir du gardien. Ce passage est vraiment très fort. Pareil pour le rêve dans le dortoir, on rit devant le film avant que tout n'éclate.
J'aime qu'un film me fasse passer du rire aux larmes. Et dans ce film, c'est crédible.



#68 L'utilisateur est hors-ligne   La Fleuj 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 204
  • Inscrit(e) : 10-mai 09
  • Profil:Homme
  • Location:Groland

Posté 18 juillet 2010 - 21:28

Je ne pensais pas que Dog pound suivait de si près le film d'Alan Clarke. (les scènes quasi identiques, le noms et caractère des personnages...)

L'original est excellent et son remake l'est tout autant car recontextuallisé dans une autre réalité sociale géographique et temporelle.

Un vrai "remake" qui pour le coup ne sert pas à rien et qui m'a permis de découvrir un film "Scum " et un autre réalisateur en marge dont je vais m'empresser de découvrir ses autres films (Elephant, The firm, Made in Britain, Road)

Bon article de "Libération"
http://www.liberation.fr/cinema/0101642895...rale-electrique


"Il (Butch) est à lui seul l’étincelle d’une révolte contemporaine qui tarde à définitivement exploser et tout emporter sur son passage."
www.lafleuj.com
www.jcvdcrew.tumblr.com
Image IPB

#69 L'utilisateur est hors-ligne   Leeo 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 099
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Milford Sound, NZ

Posté 02 septembre 2010 - 19:54

J'avais trouvé Sheitan à chier. Dog Pound est une bonne surprise. Un honnête film de prison même si pas très original, assez mature de la part de Shapiron. Les personnages sont convaincants. Le plus gros défaut, comme dit précédemment, est un défaut de structure : il manque clairement un dernier acte. Pour boucler la boucle, en quelque sorte, car là ça finit un peu en queue de poisson. Avec une dernière partie, le film aurait gagné en intensité et cohérence.

Spoiler


4/6
Image IPB

#70 L'utilisateur est hors-ligne   Diane 

  • Marquise des anges
  • Groupe : Members
  • Messages : 17 463
  • Inscrit(e) : 03-mars 07
  • Profil:Femme
  • Location:The F.B.Eye

Posté 10 septembre 2010 - 02:00

J'ai vu Dog Pound, sans savoir au début qu'il s'agissait d'un remake non officiel de Scum. Et je venais justement de découvrir Scum récemment.

Hé bein c'est dommage pour le film de Kim Chapiron, mais certainement que j'aurais été un peu plus intéressée par son film (son premier, Sheitan ça compte pas hein :mrgreen:) si je n'avais pas découvert le film original de la même histoire peu avant (honnêtement les différences entre les deux films sont ridicules, on est pas dans la variation d'une même histoire comme l'était L'Armée des Morts avec son modèle, mais bien dans le remake, il n'est juste peut-être pas suffisamment assumé.)

Sinon à part le fait qu'il soigne un tant soit peu ce qu'il fait (parce que Sheitan, ouf madonne), donc ça change (enfin ça reste très conventionnel encore), Dog Pound pêche exactement là où Scum parvient à quelque chose : le propos. Ici il ne s'agit que de suivre des p'tites frappes usuelles et leurs aléas finalement quand dans Scum on avait un discours très lucide et mordant sur le contexte politique de la Grande-Bretagne d'alors.

Il suffit également de mettre en parallèle les deux fins (qui sont les mêmes, presque) côte à côte et de comparer celle qui va au-delà de ce qu'elle montre et celle qui filme juste des jeunes durs à cuir en révolte. On peut s'amuser à mettre en parallèle d'autres scènes en commun des deux films : celle du viol (cent fois plus terrible dans l'original, à cause d'un élément bien particulier absent du Chapiron), celle du suicide (remarquablement éprouvante dans Scum) qui provoque la révolte finale etc. Tout montre que Dog Pound est un film à la traine comparé à son modèle, et même sans, même s'il avait été un film original, ça n'aurait pas été plus probant que ça ne l'est déjà.

De là à dire qu'on faisait bien mieux les films avant bein...

2/6
Image IPB

#71 L'utilisateur est hors-ligne   CowboysFromHell 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 468
  • Inscrit(e) : 15-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Dreamland

Posté 10 septembre 2010 - 14:57

Merci Diane ! Tu m'as donné envie de voir Scum... Avec le temps que j'ai et les tonnes de films que j'ai à voir etc... Merci !! xD
"You ain't got the Balls Son..."
Image IPB

#72 L'utilisateur est hors-ligne   Altaz Killah 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 489
  • Inscrit(e) : 23-juin 09
  • Profil:Homme
  • Location:There's no place like home

Posté 11 septembre 2010 - 08:44

J'ai découvert "Scum" avant-hier, et il est impossible de nier que le film d'Alan Clarke contient beaucoup plus de substance que sa ré-actualisation. Pourtant, il aurait été difficile pour Kim Chapiron d'égaler la portée du message du film d'Alan Clarke, et ce pour des raisons évidentes d'époques et de contexte politique diffèrent.
Les deux films sont sensiblement les mêmes au niveau de l'histoire, et pourtant de petites différences viennent ajouter plus de valeur à l'un comme l'autre. Il y a dans "Dog Pound" un esprit de camaraderie entre ces jeunes détenus qui attendrit forcement le spectateur et permet de plus l'intéresser à leur sort. Cet aspect m'a paru complètement inexistant dans "Scum", mais les nombreux points fort du film ne se trouvent pas dans la caractérisation des personnages, mais plutôt dans la façon de représenter l'opposition entre un système politique spoliateur et ses jeunes opposants, futurs citoyens mais déjà en marge, qui devront finalement se résoudre à l'accepter. D'ailleurs la scène finale de "Scum" me parait être la parfaite image du message, je crois.
Le film de Chapiron se porte beaucoup plus sur les personnalités des 3 personnages principaux, là ou Alan Clarke montre l'ensemble des détenus comme un seul bloc, une seule identité (bien qu'il y aille quelques oppositions entres quelques personnes) s'exprimant d'une seule voix.
Le message de "Scum" parait beaucoup plus politisé, plus en marge, alors que "Dog Pound" se contente d'être un clin d'œil à son ainé. Clin d'œil réussi, mais finalement presque anecdotique. Pourtant je garde une affectation pour le film de Kim Chapiron, puisqu'il m'a prouvé avec son deuxième film (Et oui, "Sheitan" est un film, brouillon, mais totalemnt WTF et jouissif) que c'est un réalisateur à suivre.

Dog pound 4,5/6 :arrow: 3,5/6
Scum 4,5/6

Première annonce une sortie dvd de "Dog Pound" pour le 10 novembre
That's a word from the mayor. Goodbye.

#73 L'utilisateur est hors-ligne   Inquisitor 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 359
  • Inscrit(e) : 24-avril 09
  • Profil:Femme
  • Location:Hellsass

Posté 12 septembre 2010 - 18:08

Vu hier et c'est assez décevant quand même. Meilleur que Sheitan mais quand même sacrément dispensable.

Pas inspiré, c'est l'adjectif qui me vient à l'esprit pour définir ce film. Ça se laisse regarder, c'est parfois plaisant, mais ça manque cruellement d'originalité, que ce soit le traitement des personnages ou le scénar qui à aucun moment ne sort des sentiers battus du film de prison.
Déjà Chapiron ne s'embarrasse pas d'une vraie trame narrative, il s'agit juste de suivre l'itinéraire carcéral de 3 petits frappes (2 en fait, le perso d'Angel passant complètement à la trappe), façon documentaire. Mais les situations sont beaucoup trop convenues et les persos trop stéréotypés pour qu'à un moment cela fonctionne. Parce que là, niveau clichés, il s'en donné à cœur joie le petit père Chapiron: Drogue, viol, bagarre, émeutes dans la cantoche, que du déjà vu 26 fois.
Le jeu d'acteur, boaf. Un Butcher pas convaincant du tout (les grands yeux bleus inexpressifs ça marche une fois, pas dix) et des persos secondaires assez insignifiants. Seul Kippel
Spoiler
et le pseudo sidaïque s'en sortent pas trop mal.

2.5/6


May you be touched by His Noodely Appendage!

#74 L'utilisateur est hors-ligne   Sin le sicilien 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 479
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Profil:Homme
  • Location:Loin, Super Loin...

Posté 12 septembre 2010 - 19:06

J'ai beaucoup aimé, comme dit précédemment par plusieurs madnaute mais après quelques minutes, je me suis rendu compte que j'étais resté sur ma faim.

Sinon en lui-même, le film reste crédible et même si j'aimais beaucoup le perso de Butch et que je comprenais tout à fait sa réaction à la toute fin, sa reste un jeune délinquant qui ne peut pas sortir de se camp de redressement. Trop impulsif le jeune, trop dangereux mais si l'on regarde bien l'environnement dans lequel il évolue, on peut aussi remarquer qu'il n'est pas aidé pour une future réinsertion dans la société avec des gardiens (même si certains sont sympathique et juste) qui peuvent être, eux aussi, dans des situations instables (ce qui est compréhensible aussi). C'est en cela que j'ai beaucoup aimé le film aussi.

4/6

J'avais aussi aimé Sheitan, bien qu'il y ai beaucoup de défaut, j'avais aimé son ambiance bien glauque. Malgré tout, son Dog Pound est bien plus maîtrisé.
Image IPB

#75 L'utilisateur est hors-ligne   Scalp 

  • Booby Lapointe
  • Groupe : Members
  • Messages : 16 562
  • Inscrit(e) : 03-décembre 07
  • Profil:Homme

Posté 20 novembre 2010 - 19:29

Bon film dans l'ensemble mais la fin arrive un peu trop vite j'aurais pas cracher sur 20 minutes de plus avec un vrai dernier acte.
C'est du film de prison tout ce qu'il y a de plus classique avec les figures imposés du genre : mitard, baston, racket, trafic, viol ( qui tarde a venir mais qui est bien là ), émeute ( moins marquante que dans Oz et Prison on Fire ) et problème avec les matons ( enfin on évite les matons sadique mais à la place on a des incompétents toujours dépassé par les évènements ) et jamais le film ne propose autre chose et ne s'écarte du schéma type du genre, par contre il évite avec intelligence les conflits raciaux ( et les prisonniers White trash c'est très bien ), alors heureusement c'est très bien traité et le coté gamin des ces bêtes sauvages est bien foutu ( l'anecdote avec la Milf tout droit sorti d'un porno est bien marrante ), par contre j'ai pas compris l'intérêt de présenter 3 personnages au départ si c'est pour rapidement en mettre un de coté.
Chapiron délaisse son style foutraque de Sheitan pour une réalisation très sobre et presque intimiste et immersive, par contre y a un plan très film d'horreur à un moment avec la caméra au ras du sol avec Davis complétement défoncé qui rampe pour sortir de sa chambre, niveau violence j'ai trouvé Chapiron très sage.
Le casting plus vrai que nature ( et pour cause ) est évidemment la qualité première du film, on a jamais l'impression que les acteurs jouent un rôle, Adam Butcher bouffe l'écran et son personnage toujours au bord de la rupture est vraiment excellent, Shane Kippel est le plus attachant et son dernier plan est très réussit ( tout en sobriété ).
La BO de Nikfurie ( de La Caution, meilleur groupe de rap FR de tout les temps, toujours utile de le rappeler ) est une tuerie.
Et j'ai pas vu Scum donc pas de comparaison mais pas contre c'est clair que Dog Pound ne tient pas la comparaison avec ces glorieux ainés.

4/6

Partager ce sujet :


  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)