Mad Movies: Glossaire des lieux communs - Mad Movies

Aller au contenu

  • (25 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Glossaire des lieux communs

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Blunt 

  • Why so serious ?
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 737
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Location:Red Bank, New Jersey

Posté 20 août 2008 - 15:23

Allez, suite à l'échange avec Mecha hier sur le topic Dark Knight, lançons ce topic qui devrait s'avérer assez ludique. Il s'agit donc d'essayer de dresser un lexique des expressions un peu toutes faites qui reviennent souvent dans les conversations tournant autour du cinéma. Les anciens lecteurs d'Impact se souviendront peut-être que le sujet avait donné lieu à une des rubriques John Choumchoum Jr. En tout bien tout honneur, je lancerais donc le topic en répertoriant celles dont je me souviens qu'il avait traité, en paraphrasant de tête les commentaires accompagnant:

-"un réalisateur en état de grâce": à la lecture de l'expression on imagine un réal qui arrive sur un plateau en flottant à trente centimètres au-dessus du sol et en bandant comme un cerf, qui lance la caméra d'une pichenette et qui s'en va béatifier dans un coin pendant que le chef d'oeuvre se fait tout seul

-"mou du genou": là je crois que ça causait du fait qu'on se représentait un type avec le cartilage de la rotule bousillé ^^

C'est les seules dont je me souviens, si quelqu'un a le numéro d'Impact correspondant (je crois que c'était celui de Juin/Juillet 2000 avec MI2 en couve, qu'il n'hésite pas à mettre les autres). Sinon hier on a trouvé "un film exigeant", mais je laisse Mecha venir rajouter la description, et à vous autres le soin de contribuer au lexique.

A vous les studios!
Si tous les metaleux du monde se donnaient la main, qui tiendraient les bières?

#2 L'utilisateur est en ligne   Fraggle 

  • Rock
  • Groupe : Members
  • Messages : 11 405
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme

Posté 20 août 2008 - 15:32

- "un film viscéral" : chef d'œuvre. Pour certains, se mesure à la quantité de tripes à l'écran plutôt qu'à l'effet que le film fait sur celle des spectateurs.

- "un pétard mouillé" : un film annoncé viscéral qui se révèle décevant pour 34,7% du public

- "un film adulte": absence de happy-end, gamme chromatique ne sortant que rarement de l'alternative bleu/gris/noir ou ocre/sepia.
exemple: "Les Spider-Man de Raimi, ce sont vraiment des films pour gamins bouffeurs de popcorn"
"This conversation can serve no purpose anymore. Goodbye." - HAL PACINO 9000

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Mechagodzilla 

  • Sim
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 029
  • Inscrit(e) : 16-décembre 03
  • Location:plus ici, en tout cas...

Posté 20 août 2008 - 15:40

- "un film exigeant" : se dit d'un film auquel on n'a pas tout compris mais qui a quand même l'air de parler de choses bien trop sérieuses pour qu'on ose en rigoler à la sortie.

exemple de film exigeant : "la pianiste" de Haneke

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Dr Zaius 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 634
  • Inscrit(e) : 25-février 03
  • Location:Rennes

Posté 20 août 2008 - 15:46

Moi c est le mot "séminal" qui m'a marqué en 2007. Il revenait dans tous les articles de notre journal préféré
Only 1,971 years until the Reign of Zaius!



#5 L'utilisateur est hors-ligne   Mechagodzilla 

  • Sim
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 029
  • Inscrit(e) : 16-décembre 03
  • Location:plus ici, en tout cas...

Posté 20 août 2008 - 15:47

CITATION(Dr_Zaius @ 20 8 2008 - 15:46) <{POST_SNAPBACK}>
Moi c est le mot "séminal" qui m'a marqué en 2007. Il revenait dans tous les articles de notre journal préféré



- "séminal" : se dit d'un film qu'on regarde d'une seule main. (v. Shogun)

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Pierru 

  • Japoniais
  • Groupe : Members
  • Messages : 16 848
  • Inscrit(e) : 24-décembre 05
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 20 août 2008 - 15:48

- "Tu as perdu ton âme d'enfant" : Se dit d'un film dont la niaiserie difficilement acceptable ne peut qu'être appréciée en ayant consommé de la drogue ou en clamant fièrement son adulescence.

- "C'est pas du Uwe Boll" : Expression que l'on utilise pour défendre un film dont la réalisation est laide, mais qui n'a pas encore touché le fond.

- "Généreux" : utilisé généralement pour les films dont "le fric dépensé se voit à l'écran" ou lorsque le réalisateur, ne sachant pas se contrôler, a voulu inclure tout ce qu'il avait à l'esprit sans chercher forcément une cohérence.

- "Jouissif": Explosions nombreuses, scénario ras les pâquerettes (Voir -> Michael Bay)
Posted Image

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Dr Zaius 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 634
  • Inscrit(e) : 25-février 03
  • Location:Rennes

Posté 20 août 2008 - 15:51

En effet, le terme "généreux" est abondamment employé. Souvent pour excuser un mauvais film (là je vise Vanhelsing par exemple)
Only 1,971 years until the Reign of Zaius!



#8 L'utilisateur est hors-ligne   Mechagodzilla 

  • Sim
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 029
  • Inscrit(e) : 16-décembre 03
  • Location:plus ici, en tout cas...

Posté 20 août 2008 - 15:52

- "classique instantanné" : ce dit d'un film qu'on aura oublié dans 3 mois.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Gutburger 

  • Je suis un grand fan de FFX
  • Groupe : Members
  • Messages : 15 189
  • Inscrit(e) : 10-juin 08
  • Profil:Homme

Posté 20 août 2008 - 15:54

sympa ce topic rolleyes.gif

-Des acteurs en roue libre: signifi souvent que les acteurs ne sont pas dirigé et/ou qu'ils en font des caisses. Point positif: un acteur en roue libre ne peut pas caler.

-Un acteur qui en fait des caisses: voir "Truand" (de Frédéric Schoendoerffer) ou Pef des Robin des bois.
Image IPB

Tu aimes les rythmiques endiablées et les guitares mélodiques ? Tape la bannière ci-dessus !

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Blunt 

  • Why so serious ?
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 737
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Location:Red Bank, New Jersey

Posté 20 août 2008 - 15:55

-"Imprime durablement la rétine": un film tellement puissant que quand t'en sors pendant une semaine au moins tu vois des images du film au lieu du monde réel (et dans le cas d'un uber chef d'oeuvre, c'est l'image qu'on récupère sur ta cornée après ta mort)
-"Revolution esthétique majeure": se dit en général de films qui appliquent une esthétique chébran trop en vogue qui sera dépassé dans la semaine suivant la sortie, et qu'on reverra en rigolant dans 10 ans
-"Fidélité absolue à l'oeuvre d'origine": cf ici
Si tous les metaleux du monde se donnaient la main, qui tiendraient les bières?

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Dr Zaius 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 634
  • Inscrit(e) : 25-février 03
  • Location:Rennes

Posté 20 août 2008 - 15:56

-cabotinage: Se dit d'un acteur qui grimace et exprime ses émotions en surjouant. Le cabotinage est cependant appréciable lorsqu'il s'agit d'une trogne burinée qui a roulé sa bosse dans le cinéma d'exploitation
Only 1,971 years until the Reign of Zaius!



#12 L'utilisateur est hors-ligne   Mechagodzilla 

  • Sim
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 029
  • Inscrit(e) : 16-décembre 03
  • Location:plus ici, en tout cas...

Posté 20 août 2008 - 15:58

- "plan de ouf" (plan de fou en verlant) : se dit d'un plan dont la complexité et le coût sont généralement inversement proportionnels à l'utilité narative.

exemple : "dans Bad Boys II t'as vraiment que des plans de ouf'"

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Pierru 

  • Japoniais
  • Groupe : Members
  • Messages : 16 848
  • Inscrit(e) : 24-décembre 05
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 20 août 2008 - 16:02

- "Le film de la maturité": Désigne un film dont l'acteur/le réalisateur avait 12 ans d'âge mental lors de son précédent film. Se dit aussi pour des rôles "sérieux" attribués à des acteurs généralement comiques.
Posted Image

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Elego 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 685
  • Inscrit(e) : 31-octobre 06
  • Location:Grenoble

Posté 20 août 2008 - 16:04

- "film maîtrisé" : se dit d'un film dont l'implication émotionnelle est tellement faible qu'il ne reste plus que la forme à contempler (l'inverse marche aussi : un film tellement ouvertement formellement travaillé qu'il en perd toute implication émotionnelle)

- "mise en scène dynamique" : se dit d'un film dont la caméra bouge tout le temps

- "un rythme haletant" : se dit d'un film où les scénaristes se contentent de multiplier les rebondissements inutiles aux dépens d'une intrigue et de personnages puissants

#15 L'utilisateur est hors-ligne   bilouff 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 194
  • Inscrit(e) : 05-juin 07
  • Location:Laïonne

Posté 20 août 2008 - 16:07

Cool ce topic sur le "style madmovies".

un film dont on en sort pas indemne: se dit d'un film que l'on a vu dans une salle dont le dernier rang était occupé par une horde de barbares belliqueux armés de haches et autres objets affutés.

dans le même genre: un film qui vous hante longtemps aprés le générique de fin: cf "imprime drablement la rétine"

6/6: note attribuée dès qu'un film est correct (ou pour faire style) dans certains mags

Partager ce sujet :


  • (25 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)