Mad Movies: Jacques Audiard - Cinéaste Mad ? - Mad Movies

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Jacques Audiard - Cinéaste Mad ?

#61 L'utilisateur est hors-ligne   Chuck Apic 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 145
  • Inscrit(e) : 15-décembre 05
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 03 novembre 2012 - 12:13

Le film m'a mis un uppercut en plein coeur. J'ai trouvé le matthias schoenaerts hallucinnant. Une énergie primale très troublante. Visuellement et narrativement, le métrage ne correspond en rien à ce qui me plait d'habitude, mais je ne sais quelle magie d'Audiard m'a totalement engouffré dedans. Et le final m'a brisé le moral.

Quote

tu comprends vraiment jamais rien à rien toi, t'es désolant comme type

#62 L'utilisateur est hors-ligne   Johann Kraus 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 039
  • Inscrit(e) : 03-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Lingette !!

Posté 03 novembre 2012 - 15:38

Comme mes camarades du dessus, le film restera l'un des meilleurs de l'année.
On peut une nouvelle fois souligner la grande maîtrise formelle d’Audiard qui parvient à érotiser avec une superbe sensibilité le handicap (les effets spéciaux sont à ce titre parfaits).
Formidable réalisation donc, doublée dune direction d’acteurs géniale. Les deux personnages principaux sont d’une puissance et d’une complexité rares. Schoenaerts insaisissable entre bestialité et vulnérabilité mais surtout une Marion Cotillard dont la beauté et le charisme sont très déroutants.
Excellent film dont la seule fausse note est un dernier quart d’heure tirant un peu sur la corde. Peut être passera-t-il mieux à la revoyure…
Image IPB

#63 L'utilisateur est hors-ligne   stan corben 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 707
  • Inscrit(e) : 26-avril 07

Posté 23 décembre 2012 - 16:28

De rouille et d'os.

Quel film, quel uppercut dans la gueule, je suis sur d'y avoir laisser des dents. Beau film, magistralement raconté et des acteurs au top.
Audiard maîtrise vraiment son art.
5.5/6.

Partager ce sujet :


  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)