Mad Movies: KASSO CRACHE LE MORCEAU - Mathieu Kassovitz parle de Babylon A.D. - Mad Movies

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2

KASSO CRACHE LE MORCEAU - Mathieu Kassovitz parle de Babylon A.D.

#16 L'utilisateur est hors-ligne   TIMM 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 153
  • Inscrit(e) : 11-juin 08

Posté 28 août 2008 - 12:37

ah, ouais, j'oubliais... sur Woo.

j'aime bien "Paycheck", série B nerveuse digest en 1h30 de toute la trilogie Bourne ninja.gif . pas la peine de vous dire où va ma sympathie. et son "Chasse à l'homme" me fera toujours rire (un "Double Team" vraiment raté, pour le coup, mais tellement sympathique, contrairement à son "Broken Arrow" mesquin).

yo.

#17 L'utilisateur est hors-ligne   DreamProphet 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 714
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:En enfer, avec toi...

Posté 28 août 2008 - 12:40

C'est quand même un excellent cinéaste à la base, le Kasso. "Métisse" c'est sympatoche, "la Haine" c'est énorme, "Assassin(s)" c'est mortel et "les Rivières pourpres", malgré le scénar affreux, est d'une efficacité stupéfiante. Mais là, le voir s'enfoncer dans la médiocrité ("Gotika", c'est quand même vraiment nul !), la facilité (deux prods ricaines de suite, dont un gros succès, vive la prise de risques) et le renoncement (cet aveu d'impuissance fait quand même bien mal au cul), ça fait chier. Dégonfle un peu, mec, et revient en France, t'as les yeux plus gros que le ventre (vouloir révolutionner la grammaire cinématographique, plutôt que de se contenter de faire des films - ce qu'il maîtrise parfaitement - c'est un peu nawak keu même rolleyes.gif )

#18 L'utilisateur est hors-ligne   TIMM 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 153
  • Inscrit(e) : 11-juin 08

Posté 28 août 2008 - 12:54

oups, désolé, je me suis mis à parler d'autres choses... icon_mrgreen.gif

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Toorup 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 12
  • Inscrit(e) : 08-juillet 08

Posté 28 août 2008 - 19:28

En gros fan de Dantec que je suis, je vous le dis: cet auteur (surtout les propos sous-jacents) est inadaptable au cinoche. Comment Kasso (que par ailleurs j'adore!) a pu croire une seule seconde qu'il pourrait faire ce qu'il veut! Sa naiveté me surprend... Il aurait du s'en douter après gothika. Par principe, je n'irai pas voir ce show "vin dieselien".

Allez Matthieu, on croit en toi et je suis sur que tu vas rebondir!

#20 L'utilisateur est hors-ligne   JayMuz 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 39
  • Inscrit(e) : 11-octobre 07
  • Location:Thionville

Posté 29 août 2008 - 13:41

Comme plusieurs des intervenants ci-dessous, je aussi que les propos de Kasso pour se disculper/s'excuser de l'echec artistique que constitue Babylon, sont plus que discutables.
Car quiconque lit la presse-cinema regulierement sait, sans meme avoir mis le pied sur un plateau de tournage, que tourner avec un gros studio requiert autant de talent pour la mise en scene que pour la politique et l'art de la negociation pour parvenir a ses fins.
Alors que Kasso nous joue les vierges effarouchees me parait des plus legers... d'autant qu'il avait deja tente l'aventure americaine avec Gothika (un film de serie impersonnel, mais dans la norme, donc consommable). Il savait donc deja eu un bon apercu du mode de fonctionnement des studios et de leurs executifs.

D'ailleurs, notez bien que tous les executifs et producteurs du monde ne sont pas tous des incompetents, heureusement. Certains ont meme un role bien plus important qu'on ne le croit dans la reussite de certains films.
Le producteur est suppose etre le garde-fou, la voix de la raison au cours de la production. Idealement, cela veut dire qu'il s'assure que le film accomplira toutes ses ambitions artistiques; cela peut malheureusement aussi signifier que l'executif imposera son droit de veto sur certaines orientations trop anti-commerciales...
Mais n'est-ce pas le role de l'artiste (le real' donc) de defendre et justifier ses choix?

Si Kasso avoue avoir senti le vent tourner au cours de la production de son film, pourquoi est-il rester? Pensait-il raisonnablement qu'il pouvait encore redresser la barre alors qu'on ne laissait meme pas tourner ses plans comme il le voulait?
Il est reste jusqu'au bout et a empoche son cachet que je sache. Honnetement, je peux comprendre qu'il soit reste jusqu'au bout pour honorer son contrat et percevoir l'integralite de son salaire, mais dans ce cas, il me parait malvenu de cracher dans la soupe.
Pourquoi ne pas avoir abandonner le tournage ou, a defaut, utiliser un pseudo?

Comme l'a dit precedemment un madnaute, kasso cherche a sauver son honneur et sa reputation de cineaste suite a l'acceuil plus que mitige de la critique et du public.
Pas sur qu'il ait chercher a s'excuser de son film si celui-ci avait ete mieux recu...

Quant a l'experience que Kasso a vecu, a savoir un reve qui tourne au cauchemar, je ne peux que compatir et pleurer avec lui de voir un des rares projets de SF (anticipation, pardon Mathieu ;-) ambitieuse echouer de la sorte.
Mais qu'il garde la tete haute, que diable! Trop facile de jouer les martyres (ca sort bientot, tiens d'ailleurs!) du cinema. Son nom est sur l'affiche, point. C'est son film, qu'il le veuille ou non. Et si ce n'est pas le film qu'il avait imagine, c'est qu'il a echoue dans son entreprise de mise en scene. Qu'il n'ait pas pu, ou peut-etre pas su, imposer ses choix n'y change rien. Le film n'est pas un chef d'oeuvre. point.

Nombreux sont les cineastes qui avouent ne pas etre satisfait d'un film, ou qui ont ete deposseder de leur oeuvre (quand ils ne sont pas chasses de la salle de montage). Pour autant, ils ont fait leur boulot jusqu'au bout et ils assument. ASSUMER, un verbe que nous francais n'utilisons pas assez peut-etre.

Ce qui me derange le plus dans les propos de Kasso, ce n'est pas qu'il devoile les conflits survenus au cours de la production. Apres tout, le monde de cinema, c'est un boulot comme un autre: tout le monde joue des coudes, ca gueule si on depense trop, le chef ne prend pas tjrs les bonnes decisions (quand il en prend!) et ceux qui font le 'vrai' travail tous les jours ont toujours l'impression que le chef dans son bureau ne leur dit pas assez merci.
Non, ce qui me derange vraiment, c'est qu'il n'assume pas son travail. Parce que quoi qu'il dise, nous, public, nous sommes deplaces en grande partie parce qu'il s'agissait d'un film realise par Kassovitz!
Je me sens un peu pris pour un con, pas vous?
Si il avait de son film a ce point, pourquoi ne pas avoir crache le morceau dans la presse AVANT la sortie, en s'excusant d'avance d'un film qui ne tiendrait pas toutes ses promesses? Maintenant que les premiers pigeons se sont rues en salles et que les critiques descendent le film, il vient nous servir ses excuses.
Je dis NON, ce n'est pas acceptable.
En ce qui me concerne, je vois un film plutot faible, realise par Mathieu Kassovitz et en comparant les ambitions intitales au resultat final, mon avis est qu'il ne sait simplement pas mener un si gros projet. Qu'il retourne donc a ses 'petits' budgets francais (ou US d'ailleurs, peu importe) et qu'il arrete de s'attaquer a une logistique trop grosse pour lui.

Kassovitz ne peut pas d'un cote, cachetonner en travaillant pour la Fox (et en profiter pour se faire connaitre aux US, quels que soient les resultats du film)et d'un autre, se laver les mains de son mefait en denigrant le produit de son travail.
Il aurait pu expliquer ce qu'il avait en tete et les raisons pour lesquelles cette vision n'etait pas acceptable dans le cadre et avec les contraintes d'une production commerciale a gros budget, et j'aurais ete le premier a l'ecouter avec interet..
Mais nous jouer l'artiste incompris et victime ses trop grands ambitions, NON!
Et qu'il n'attende surtout pas de moi pour rever au "film qu'il aurait pu faire", parce que comme tout le monde, je ne peux voir que "le film qu'IL a fait".

#21 L'utilisateur est hors-ligne   darkseid 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 958
  • Inscrit(e) : 05-septembre 05
  • Profil:Homme
  • Location:DTC

Posté 29 août 2008 - 14:47

En même temps, il critique ce qui à l'heure actuelle est le pire des grands studios hollywoodiens, Proyas a d'ailleurs dit qu'il ne pourrait et ne voudrait pas adapter le Silver Surfer tant que la Fox aurait les droit.

#22 L'utilisateur est hors-ligne   alyx 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 67
  • Inscrit(e) : 11-mai 04
  • Location:fiorina 151

Posté 29 août 2008 - 15:01

J'allais justement écrire quelque chose de similaire à JayMuz, en effet Kasso ne prend pas ces responsabilités, trop facile de se faire passer pour un martyrs blink.gif de la fox.

Je trouve cela orgueilleux et pompeux et il ne c'est pas expliqué sur SA vision personnelle concernant cet œuvre.

Il semble blessé ?? Qu’il assume, il connait très bien la vindicte de la Fox, c'est comme ça et pas autrement.


Apres tout Kasso aurait il atteint les limites de sa créativité ?? wallbash.gif
prédator and aliens

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Colonel 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 125
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07

Posté 31 août 2008 - 19:26

Notre Kasso, c'est un personnage, c'est certain. Mais un artiste sincère et pasionné, possédant une vision typiquement française du cinéma, c-à-d viscéralement originale ou anti-conformiste. Il est un le pélerin s'en allant contre vents et marées, et contre toute raison, "évangéliser" ces faiseurs d'américains. D'où un clash digne du big-bang, des malentendus en pagaille et des frustrations de tous côtés. A ce propos, il serait intéressant d'avoir la pensée de la fox sur ce Babylon AD. Ne voulaient-ils pas faire en puissance un ersatz de xXx déguisé en appât de film d'auteur ? et donc, oh ironie !, un film bien plus commercial que le résultat final ?

Je les vois déjà déclarer avec effusion "Mr.Kassovitz nous a mis de sacrés batons dans les roues, avec son caractère impossible !; nous souhaitions faire un film qui pète de partout et qui en met plein la vue ! Résultat ? c'est raté ! beaucoup trop cérébral pour notre public cible..."
Drôle, non...?

Quoi qu'il en soit, je trouve les réactions ci-dessous bien sévères. Il doit être particulièrement frustrant, puis rapidement aliénant pour un français, un réalisateur comme Kasso, de devoir sans arrêt expliquer, justifier chaque plans, chaque intention scénaristique à ...combien de mecs différents ? 50 ? 100 ? chaque jour ? Difficile pour un réalisateur bien de chez nous, venir avec le cerveau français et avoir les moyens américains. Aïe !

Difficile pour les américains, que j'imaginent aisément admiratif de notre ingéniosité, de notre savoir-faire, de ne pas résister nous appeler, puis, la carotte et le baton finalement la logique de toute choses en ce bas monde, détruire plus ou moins consciemment cette candeur du singulier...

Deux mondes quoi; qui ne se rencontrent qu'exceptionnellement. N'est-ce pas Mr.Aja ?

#24 L'utilisateur est hors-ligne   alyx 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 67
  • Inscrit(e) : 11-mai 04
  • Location:fiorina 151

Posté 31 août 2008 - 20:20

Kasso est jugé sur sa réaction et pas sur son film (quoi que..) ,oui la fox ne comprend pas certains realisateurs (surtout français) .
Mais d'autres ont aussi imposé leur technique avec l'aide d'acteurs americain.


Ce que je lui repproche c'est de quitter le navire (après), il l'aurait du le quitter pendant le tournage ,cela c'est déja fait ,peu importe les conséquences.

Qand vous les prenez à la gorge ils bronchent pas, AJA c'est battu lui aussi pour Mirrors et je pense que Kiefer Sutherland l'a aider la dessus.


Aprés c'est à voir, "les frenchies" sont en train de s'imposer aux US, la créativité des réalisateurs ricain est au plus bas, "ils" font donc appel à nous, ensuite tout dépend la façon de s'imposer.
Kasso lui a rater le coche.
D"autres" éviteront (peut-être ) les mêmes erreurs.


A voir.............. cool.gif
prédator and aliens

#25 L'utilisateur est hors-ligne   mick_neo 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 73
  • Inscrit(e) : 16-juillet 08

Posté 01 septembre 2008 - 11:26

CITATION(Colonel @ 31 8 2008 - 19:26) <{POST_SNAPBACK}>
Mais un artiste sincère et pasionné, possédant une vision typiquement française du cinéma, c-à-d viscéralement originale ou anti-conformiste. Il est un le pélerin s'en allant contre vents et marées, et contre toute raison, "évangéliser" ces faiseurs d'américains


Ah bon ? Première nouvelle...Et on la trouve dans lequel de ses films, cette "vision originale et anti-confomrmiste" : Gothika ? Les rivières pourpres ?
Un échec une fois : OK, ça arrive, le monde du ciné est exigeant, difficile. Deux échecs : Possible, même si dans ce cas il faut se poser des questions sur la naïveté de son auteur. 3 échecs consécutifs (en plus d'être 3 films complètement impersonnels) : Là, non, y'a plus d'excuses.
Non, Kassovitz est un faiseur comme Hollywood sait si bien en entretenir, un bon technicien (et encore...) sans âme, sans tripes, et sans "touche" personnelle. C'est malheureux, mais bon, il peut se consoler en se disant qu'il n'est pas le seul (les Joe Johnston pour les plus sympathiques, et les brett Ratner pour les moins sympathiques, sont légion...). Il peut aussi se rassurer cyniquement en se disant qu'il gagne bien mieux sa vie comme ça que comme assistant sur un film indépendant produit par Lars Von Trier...

CITATION(Colonel @ 31 8 2008 - 19:26) <{POST_SNAPBACK}>
Il doit être particulièrement frustrant, puis rapidement aliénant pour un français, un réalisateur comme Kasso, de devoir sans arrêt expliquer, justifier chaque plans, chaque intention scénaristique à ...combien de mecs différents ? 50 ? 100 ? chaque jour ? Difficile pour un réalisateur bien de chez nous, venir avec le cerveau français et avoir les moyens américains. Aïe !


Ben il faut peut-être penser à changer de métier, alors, ou à réfléchir au moment de signer un contrat avec la Fox...
Comme je le disais : aucune excuse.

#26 L'utilisateur est hors-ligne   TIMM 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 153
  • Inscrit(e) : 11-juin 08

Posté 01 septembre 2008 - 13:46

oups... malgré les rares voix trouvant quelques circonstances atténuantes au kasso (un cas soc'...), l'affaire est entendue: NEXXXXXT!!!

p.s.1 Mirrors est une grosse merde aussi !!!

p.s.2 plus que 2 jours....

zombie-en-feu.gif

#27 L'utilisateur est hors-ligne   podzob 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 13-janvier 13

Posté 14 mars 2013 - 14:18

Voir le messagemikemovie, le 27 août 2008 - 15:25 , dit :

<!--quoteo(post=1029671:date=27 8 2008 - 14:29:name=mick_neo)--><div class='quotetop'>CITATION(mick_neo @ 27 8 2008 - 14:29) <a href="index.php?act=findpost&pid=1029671"><{POST_SNAPBACK}></a></div><div class='quotemain'><!--quotec-->En même temps, quand on signe avec la fox, on sait à quoi s'attendre, non ?
Il arrive un moment où je commence à avoir du mal à plaindre certains réalisateurs aussi sympathiques soient-ils (et MK a perdu auprès son capital sympathie depuis longtemps...simple, je n'étais déjà pas fan de la haine, mais je ne me rappelle pas un seul bon film de sa part depuis celui là - en tant que réal, j'entends, je suis beaucoup plus indulgent envers sa carrière d'acteur...), qui font des mauvais films, jamais par leur faute. OK, une fois, ils ne connaissent pas le système hollywoodiens, ils sont un peu naïfs, soit, ça passe. Après, les fois suivantes, c'est plus de la naïveté, c'est du masochisme (mention spéciale à John Mc Tiernan, avec Rollerball et le 13ème guerrier. Inexcusable de la part d'un type qui connaît le système hollywoodien par coeur...tellement par coeur qu'il l'a même fait espionner par un detective privé <img src="http://www.mad-movies.com/forums/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/laugh.gif" style="vertical-align:middle" emoid=":lol:/>" border="0" alt="laugh.gif" /> ).
Les réals étrangers sont un peu plus excusables au début (j'ai toujours du mal à imaginer que c'est Tsui Hark qui a réalisé Double Team, et Ringo Lam Replicant), mais pas éternellement (John Woo pourra raconter ce qu'il veut, il est directement responsable de la nullité d'un Windtalkers ou d'un paycheck).
La différence entre un Kassovitz et un Guillermo Del Toro, c'est que le deuxième est capable d'attendre des années (et même de refuser certains projets) pour être sûr qu'il fera le film qu'il veut, ou qu'il ne le fera pas. Et quand il arrive à faire son film, ça donne "Le labyrinthe de Pan" ou Hellboy. Une seule experience désagréable avec les studios (Mimic) lui a fait comprendre exactement comment cela fonctionne.
Kassovitz, pour être vulgaire, "va à la soupe"...Un navet horrifique avec Halle Berry ? OK. Une adaptation d'un roman de Grangé ? OK.
Je me dis que déjà, le remplacement de Cassel par Vin Diesel aurait du lui mettre la puce à l'oreille...
C'est malheureux surtout pour des réals comme Kassovitz, qui peuvent être pleins de bonnes intentions (j'imagine...c'est pas Pires ou Krawzyk quand même...) à défaut de beaucoup de talent, et qui commence à enchainer les casseroles...Quelle oeuvre laissera-t-il au cinéma ? Il faut bien avouer que ses films sont loin de laisser un souvenir impérissable. A force d'enchaîner les echecs publics et artistiques, finira-t-on par le retrouver aux commandes de "Police Academy 9" ?<!--QuoteEnd--></div><!--QuoteEEnd-->

Ta pensée est, je trouve, assez pertinente. Mais tes exemples beaucoup moins...
WINDTALKERS est une excellent film de guerre, et je n'ai pas entendu John Woo s'en plaindre même s'il n'a pas eu le director'cut. Pour son PAYCHECK, pas si nul que ça, c'est un pur film de commande dont il espérait le succès pour pouvoir ensuite faire les films qu'il voulait. Ca s'est planté dommage...
LE 13e GUERRIER reste même en l'état actuel un monument du film d'aventure, et ROLLERBALL malgrés ses coupes est supérieur à son modèle.
DOUBLE TEAM est un film beaucoup plus intelligent qu'on ne le croit avec sa démysthification de l'image de l'espion, et REPLICANT reste l'un des meilleurs films de Van Damme grâce au génie de Ringo Lam.


Je te trouve d'une grande tolérance cinématographiquement avec le père Woo ! Au niveau de la réa Windtalker n'est pas mauvais mais alors au niveau scénario la il nous fait du dégoulinant on se croirait presque dans l'ultra patriotique We were soldier quand a parler d'intelligence pour le trio Vandamme-Rodman-Rourke tous charger a la cocaine j'ai du louper un épisode mais les gouts et les couleurs ! Notre ami kasso est quand même l'auteur d'assassin un thriller fantastique sous un fond social et sociétal de banlieue qui suis la logique de la haine et ou son duo d'acteur avec Serault restera magistral

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2


Réponse rapide

  

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)