Mad Movies: Mamoru Oshii - Mad Movies

Aller au contenu

  • (14 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Mamoru Oshii

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Mikio 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 20-septembre 05
  • Location:Kyoto

Posté 03 octobre 2005 - 21:10

Image IPB

Mamoru Oshii, comme Tarkovski (L'enfance d'Ivan, Andrei Rublev), compose des plans confondants de beauté, les assemble avec une harmonie et une maîtrise saisissante (digne de Kubrick), pour réussir à former une oeuvre cohérente, sensuelle, poétique et émouvante.

Image IPB

Avalon est une oeuvre difficile que l'on ne peut apprécier pleinement dès la première vision.
Avalon procure d'abord un choc esthétique immense (l'utilisation du sépia, de la retouche graphique est sensationnelle).

Image IPB

Avalon parle avant tout de solitude. La détresse qu'éprouve Ash à la "disparition" de son chien est bouleversante.

Image IPB

Si Avalon est habité par Bergman (Le Septième sceau) et Tarkovski (Stalker), Ghost in the shell se réclame de Blade Runner.
Mais Ghost in the shell, davantage que Blade Runner, est un film incroyablement sensuel (la "naissance" de Kusanagi, ses "strip teases").

Image IPB

Image IPBImage IPB

Ghost in the shell, à l'image de Blade Runner, est un film existentiel majeur. Le film s'ouvre sur une séquence renversante qui montre Kusanagi offrir au vide son corps dénudé.

Image IPB

Image IPBImage IPB

Ghost in the shell est un film émouvant et héroique (le jusqu'au boutisme de Kusanagi, sa quête d'exister). Motoko, contrairement à Deckard, croit en sa mission.

Image IPB

Les paroles de la musique de Kenji Kawai s'inspirent de la poésie japonaise classique vieille de 1000 ans, elles se terminent par la formule shintoïste destinée à réveiller l'esprit de Dieu : "To-o kami emi tame".

Le film trouve sa conclusion sur la fusion entre le maître des poupées et Kusanagi. Une nouvelle étape vient d'être franchie dans l'Evolution de la Vie, la conscience (humaine ou non) vient de trouver un nouveau vecteur pour exister (se perpetuer indéfiniment) : la matière n'est plus indispensable.

Image IPB

Si l'âme du premier opus est le major Kusanagi, l'âme du second est cette fillette promise à devenir une gynoide, une cyborg conçue à des fins sexuelles ("je ne veux pas être une poupée").
Innocence, davantage qu'Avalon et Ghost in the shell, est une expérience sensorielle inouie.
Innocence est un film bouleversant sur la recherche du ghost de Kusanagi, sur l'innocence de ces poupées téléguidées pour tuer (et se donner la mort).

Image IPB

Innocence, au même titre qu'Avalon et Ghost in the shell, est un monument du cinéma inoubliable.

Image IPB

Image IPB

Patlabor 2 est un grand film d'amour avant d'être un grand film de politique fiction. L'amour que se porte le maître, devenu terroriste, Tsugé, et l'élève, loyaliste, le Capitaine Nagumo, symbolisé dans l'un des plus beaux plans du cinéma d'Oshii : les doigts de Nagumo qui se mêlent à ceux de Tsugé après que Nagumo ait procédé à son arrestation en lui mettant une menotte.
Patlabor 2, à l'image du magnifique temple khmer envahi par les lianes et contemplé par Tsugé, est un grand film contemplatif sur le futur sombre de l'humanité.

Image IPB

To-o kami emi tame

__________________________________________________________________



#2 L'utilisateur est hors-ligne   Astuce Mario 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 007
  • Inscrit(e) : 15-novembre 03
  • Profil:Homme
  • Location:+ - - OO

Posté 03 octobre 2005 - 21:15

CITATION(Mikio)


Avalon est une oeuvre difficile que l'on ne peut apprécier pleinement dès la première vision.
Avalon procure d'abord un choc esthétique.
Avalon imprime une musique, des images qui vous hantent tout doucement pour finalement ne plus vous lâcher.
Avalon révèle ensuite des trésors inestimables, recèle des secrets, des trésors cachés propices à de multiples lectures.
Avalon prouve que le sépia et la retouche graphique, ordinairement utilisés en photographie, peuvent être aussi sensationnels dans un film.


Avalon est aussi tres chiant.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   jason13thh 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 914
  • Inscrit(e) : 02-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Bruxelles

Posté 03 octobre 2005 - 21:17

J'ai Ghost In The Shell en dvd et c'est du tout bon mais pas si facile d'accès que ça je trouve.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Mikio 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 20-septembre 05
  • Location:Kyoto

Posté 03 octobre 2005 - 21:24

Trois façons d'appréhender le cinéma : ceux qui le considèrent comme un simple loisir, ceux qui le considèrent comme un art, ceux qui le considèrent comme un art et un loisir (c'est mon cas). Avalon appartient surtout à la catégorie des oeuvres d'art.
La première fois que j'ai vu Avalon, je me suis endormi (comme Blade Runner).
La seconde, je l'ai vu d'un oeil distrait. La musique commençait néanmoins à faire son effet, à me hanter, comme certaines images.
La troisième fois était la bonne.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Astuce Mario 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 007
  • Inscrit(e) : 15-novembre 03
  • Profil:Homme
  • Location:+ - - OO

Posté 03 octobre 2005 - 21:27

CITATION(Mikio)
Trois façons d'appréhender le cinéma : ceux qui le considèrent comme un simple loisir, ceux qui le considèrent comme un art, ceux qui le considèrent comme un art et un loisir (c'est mon cas). Avalon appartient surtout à la catégorie des oeuvres d'art.


Ouais une oeuvre d'art raté (par ce que chiante - c'est un des principes du film, ennuyer le spectateur, du moins dans la premiere partie - enfin je suppose que c'était censé le fasciner mais ça marche pas, resultat c'est chiant).

Mais sinon...

CITATION(Mikio)
Innocence procure d'abord un choc esthétique.
Innoncence imprime une musique, des images qui vous hantent tout doucement pour finalement ne plus vous lâcher.


Là dessus, je suis d'accord.

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Mikio 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 20-septembre 05
  • Location:Kyoto

Posté 03 octobre 2005 - 21:30

j'ai pas dit çà, je l'ai pas encore vu, je viens tout juste d'acheter le dvd, et je m'apprète à le mettre dans mon lecteur. Je vais donc compléter le post dès que possible.
Avalon n'est pas chiant pour moi puisque je ne cesse de le visionner. laugh.gif

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Astuce Mario 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 007
  • Inscrit(e) : 15-novembre 03
  • Profil:Homme
  • Location:+ - - OO

Posté 03 octobre 2005 - 21:32

CITATION(Mikio)
j'ai pas dit çà.


Je sais mais pour Innocence, je trouve que ça colle.

#8 L'utilisateur est hors-ligne   muf 

  • 'Muff said !
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 975
  • Inscrit(e) : 11-décembre 03
  • Profil:Homme

Posté 03 octobre 2005 - 21:33

C'est marrant mais il ne m'est jamais venu à l'idée de voir la fin de GITS comme un "sacrifice héroïque" de Kusanagi. J'ai l'impression que c'est pas vraiment le problème arrivé à ce stade (mais pourquoi pas).
Par contre je trouve vraiment pas que GITS soit difficile d'accès (peut-être à l'époque de sa sortie): c'est quand même très dialogué, les enjeux ne sont pas vraiment sibyllins.

Avalon, par contre, c'est effectivement un peu chiant et déjà plus hermétique (mais j'aime bien quand même).

De façon générale, Oshii c'est un peu "incontournable" quand on s'intéresse à la SF (oui je mets des guillemets parce que j'aime pas trop l'expression, mais j'me comprends).


Edit: et pis Innocence ça tue sa reum.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   jason13thh 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 914
  • Inscrit(e) : 02-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Bruxelles

Posté 03 octobre 2005 - 21:37

CITATION
Par contre je trouve vraiment pas que GITS soit difficile d'accès (peut-être à l'époque de sa sortie): c'est quand même très dialogué, les enjeux ne sont pas vraiment sibyllins.


J'ai dit: pas si facile d'accès que ça.

Il y'a quand même bcp de moments contemplatitfs et des dialogues philosophiques.

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Mikio 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 20-septembre 05
  • Location:Kyoto

Posté 03 octobre 2005 - 21:39

motoko n'a effectivement peut-être pas l'intention de se sacrifier (un robot va jusqu'au bout de sa mission), mais comme j'aime bien l'héroisme, je préfère le voir comme çà laugh.gif
ou alors, le robot prend le dessus et n'a pas conscience de sa mort s'il présume de ses forces. Je préfère penser que Kusanagi a conscience qu'elle va mourir en forçant le tank. Elle tente le tout pour le tout.

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Mikio 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 20-septembre 05
  • Location:Kyoto

Posté 03 octobre 2005 - 21:42

CITATION(jason13thh)
CITATION
Par contre je trouve vraiment pas que GITS soit difficile d'accès (peut-être à l'époque de sa sortie): c'est quand même très dialogué, les enjeux ne sont pas vraiment sibyllins.


J'ai dit: pas si facile d'accès que ça.

Il y'a quand même bcp de moments contemplatitfs et des dialogues philosophiques.


Ghost in the shell n'est pas qu'un film de SF, c'est surtout une oeuvre d'art. Oshii prend son temps, et ne le perd pas dans de vaines scènes d'action comme la plupart des réalisateurs auraient pu le faire.

#12 L'utilisateur est hors-ligne   wallaceJD 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 056
  • Inscrit(e) : 12-mai 03
  • Location:Innsmouth

Posté 03 octobre 2005 - 21:44

CITATION(muf)
Avalon, par contre, c'est effectivement un peu chiant et déjà plus hermétique (mais j'aime bien quand même).


Je suis sans doute un peu pervers mais je crois que le côté hermétique fait largement partie du plaisir que je prend en regardant Avalon. J'aime l'idée d'être devant l'oeuvre d'un mec qui va jusqu'au bout de son délire cyberpunk/SF en ne s'adressant qu'au 0.01% de gens capables d'apprécier ce qu'il fait même si ça se paye par des moments un peu chiants il est vrai. Des fois on a envie d'être dans la salle de montage pour pouvoir mettre un taquet dans la nuque de Oshii pour qu'il passe à la scène suivante tellement il bloque comme un autiste sur certaines scènes.
"Wow Susan, you look like shit !"

#13 L'utilisateur est hors-ligne   muf 

  • 'Muff said !
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 975
  • Inscrit(e) : 11-décembre 03
  • Profil:Homme

Posté 03 octobre 2005 - 22:06

[quote=Mikio]motoko n'a effectivement peut-être pas l'intention de se sacrifier (un robot va jusqu'au bout de sa mission), mais comme j'aime bien l'héroisme, je préfère le voir comme çà laugh.gif
ou alors, le robot prend le dessus et n'a pas conscience de sa mort s'il présume de ses forces. Je préfère penser que Kusanagi a conscience qu'elle va mourir en forçant le tank. Elle tente le tout pour le tout.[/quote]

Remarque, on touche un peu au fond du truc là (donc j'avais ptêt un peu tort quand je disais que c'était pas le problème ^^): qu'est-ce qu'on est censé ressentir à ce moment-là? (on retrouve un peu la même "manipulation" dans une séquence de The Second Renaissance d'Animatrix:



situation dramatique de "sacrifice" (volontaire ou non), qui nous rappelle en même temps de façon éclatante, violente, que ce sont des robots qui sont concernés...)

[quote=Mikio][quote=jason13thh][quote=wallaceJD][quote=muf]Avalon, par contre, c'est effectivement un peu chiant et déjà plus hermétique (mais j'aime bien quand même).[/quote]

Je suis sans doute un peu pervers mais je crois que le côté hermétique fait largement partie du plaisir que je prend en regardant Avalon. J'aime l'idée d'être devant l'oeuvre d'un mec qui va jusqu'au bout de son délire cyberpunk/SF en ne s'adressant qu'au 0.01% de gens capables d'apprécier ce qu'il fait même si ça se paye par des moments un peu chiants il est vrai. Des fois on a envie d'être dans la salle de montage pour pouvoir mettre un taquet dans la nuque de Oshii pour qu'il passe à la scène suivante tellement il bloque comme un autiste sur certaines scènes.[/quote]

Oui mais non: on peut être jusqu'au-boutiste (et c'est effectivement intéressant) sans être hermétique. Pour moi "hermétique" c'est forcément péjoratif (à partir du moment où on produit une oeuvre, je vois pas l'intérêt de la cadenasser).

#14 L'utilisateur est hors-ligne   wallaceJD 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 056
  • Inscrit(e) : 12-mai 03
  • Location:Innsmouth

Posté 03 octobre 2005 - 22:19

CITATION(muf)
Oui mais non: on peut être jusqu'au-boutiste (et c'est effectivement intéressant) sans être hermétique. Pour moi "hermétique" c'est forcément péjoratif (à partir du moment où on produit une oeuvre, je vois pas l'intérêt de la cadenasser).


C'est pour ça que j'emploi le terme de "pervers" car c'est un plaisir coupable. En règle générale je suis d'accord avec toi tourner le dos au public c'est ni très malin ni très respectueux mais sur ce thème en particulier qui me turlupine* singulièrement je sais pas pourquoi mais j'aime le fait qu'il n'y ait aucun effort d'explication et qu'il faille se raccrocher au moindre élément pour piger où il veut en venir.



*j'adore ce mot.
"Wow Susan, you look like shit !"

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Zak 

  • Modo de la Section 9
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 22 248
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Près d'un cratère...

Posté 03 octobre 2005 - 22:25

Bien que Avalon ne soit pas un film d'animation (quoique...), ce topic a plus sa place dans la section animation.
Image IPB

Partager ce sujet :


  • (14 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)