Mad Movies: Les musiques de la PEUR - Mad Movies

Aller au contenu

  • (8 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les musiques de la PEUR

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Waco 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 894
  • Inscrit(e) : 16-novembre 03

Posté 05 mars 2006 - 03:06

Il y a des  musiques qui donnent envie d’aimer, d’autres de haire, de rigoler, de chialer, de tout casser, de rêver, de dormir, de fuir, voir de vomir. Et puis il y a les musiques qui font flipper, celles que l'on écoute au milieu de la nuit histoire de ressentir le plaisir malsain du petit frisson qui nous picote la nuque...

A une époque lointaine (celle où j'avais comme pseudo Berlusconi666), j'avais ouvert ici même un topic (élitiste) pompeusement baptisé "La peur en quelques notes" (ou un truc dans le genre) qui se proposait de faire un passage en revue des BO inquiétantes voire flippantes. Son énorme succès ne l'a malheureusement pas empêché de s'éteindre doucement, seul dans son petit coin (c'est la vie qui veut ça de toute façon) mais, étant de nature plutôt opportuniste, je vous propose de le faire revivre, à la différence près qu'il sera cette fois-ci beaucoup plus spectaculaire (bigger, stronger, faster) que l'original (un remake quoi... c'est la loi du marché qui veut ça de toute façon) car englobant toutes les formes de musiques et non plus seulement les scores de films. Libre à vous donc de parler autant du Alien de Jerry Goldsmith que de la dark ambiante etouffante ^^


Bon, ben j'ouvre le feu de manière tout à fait classique avec un score bien particulier...

...oui parce que c'est quand même dingue la flippe qu'on peut ressentir à l'écoute de simples instruments à cordes (ça utilise pourtant les mêmes instru qu'André Rieu !!).

A la base, William Friedkin avait demandé au légendaire Bernard Herrman de se charger de l'écriture du score mais pour une histoire de planning non concordant, la collaboration entre les deux génies resta lettre morte. Lalo Schifrin (pas n'importe qui non plus) pris donc la relève mais il fut congédié par le réalisateur au bout de quelques jours (après seulement 2 journées de travail paraît-il).
Plutôt que de faire appel à un 3e compositeur, Friedkin choisit alors de piocher directement dans le répertoire de la musique contemporaine en utilisant des oeuvres de Krzysztof Penderecki, Hans Werner Henze, Jack Nitzsche et Anton Webern. A côté de ça, on trouvera un truc plus pop avec le célèbrissime "Tubular Bells" de Mike Oldfied, un morceau qui réussira en quelques notes à symboliser (avec l'affiche) le film pour l'éternité.

A l'écoute du score, on se dit que Willy (?) ne pouvait pas faire mieux avec ce patchwork musical qui se révèle au final très homogène et qui surtout, parvient à reproduire le même genre de malaise que l'on peut ressentir lorsque l'on est devant les images du film. Pour s'en convaincre il suffit juste d'écouter quelques morceaux comme "Polymorphia", "The Wind Harp" ou bien encore "String Quartet No. 1". Je suis absolument pas expert en la matière mais je crois pas avoir écouté des sons aussi bizarres sortant de violons et autres intruments à corde. L'ensemble est tellement sombre, stridant, dissonant, tendu, voir carrément violent (cf. l'assaut brutal lancé sur nos oreilles avec "Kanon For Orchestra and Tape") que je me demande si les musiciens étaient vraiment humains (je pense qu'il s'agissait en réalité d'insectes, plus particulièrement des cafards rouges géants d'Amazonie). Si j'osais, je dirais que la musique du Diable ne se trouve pas entre les sillons d'un disque de blues ou de rock mais bien plutôt sur cette BO maléfique qui, à chaque fois que je l'écoute, me transporte quelque part entre le désert irakien brûlant et la chambre glaciale de Regan. Et même que des fois, j'ai l'impression que Pazuzu en personne me parle (brrrrrr...).

Dire que ça a 23 ans...

#2 L'utilisateur est hors-ligne   dam 

  • mad
  • Groupe : Members
  • Messages : 23 003
  • Inscrit(e) : 30-décembre 02
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 05 mars 2006 - 03:18

moi la musique ça me fait pas flipper,
sauf peut etre ça :

http://www.mad-movies.com/forums/viewtopic.php?t=16048

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Waco 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 894
  • Inscrit(e) : 16-novembre 03

Posté 05 mars 2006 - 03:24

t'es pas sympa : ça fait plus vomir que flipper

#4 L'utilisateur est hors-ligne   murderworks 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 431
  • Inscrit(e) : 24-mars 05

Posté 05 mars 2006 - 06:22

Je me replonge depuis quelques jours dans la discographie d' In Slaughter Natives, one man band de Dark Indus on va dire, et à défaut de faire flipper, ces albums dégagent une ambiance des plus noire. Un morceau comme " Head " parsemé de hurlements et autres bruits stridents peut facilement dégager un certain malaise. Idéal pour calmer les petits morveux un peu trop agités icon_twisted.gif

Et quand le " groupe " se fait moins inquiétant, ce n'est que pour mieux sombrer dans le désespoir total.

A écouter dans le noir complet pour laisser les ambiances s'installer dans de bonnes conditions.
Image IPB

#5 L'utilisateur est hors-ligne   roboris45 

  • GO du club Mad
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 640
  • Inscrit(e) : 18-janvier 05
  • Profil:Homme
  • Location:dans la cave.

Posté 05 mars 2006 - 12:27


de Joseph LoDuca

CITATION(Waco)
mais je crois pas avoir écouté des sons aussi bizarres sortant de violons et autres intruments à corde. L'ensemble est tellement sombre, stridant, dissonant, tendu, voir carrément violent .

Les pistes "Rape Of The Vines", "Automatic Writing" et "The Cabin/
Wounded Melody", c'est comme écouter le son d'ongles qui raclent sur un plancher en bois pourri ... ou pire, mais je ne saurai te dire quoi... on entre dans le domaine de l'indicible, là.

Les scores du 2 et 3 sont plus mainstream (et ne suscitent plus la peur -comme les films d'ailleurs)...

J'éditerai dès que possible pour m'étendre davantage...
PSYSHOOT --> http://psyshoot.canalblog.com/
SEX SHOP WONDERLAND (BD - sortie 2014) --> http://sexshopwland.canalblog.com/

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Maniak 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 831
  • Inscrit(e) : 03-janvier 05
  • Profil:Homme
  • Location:Vosges

Posté 05 mars 2006 - 12:43

Je trouve certains titres de dark ambient que Dreef avait mis je sais plus où très flippant...

Dreef?
Spoiler

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Elric 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 547
  • Inscrit(e) : 04-décembre 05
  • Location:Somewhere in the Multiverse

Posté 05 mars 2006 - 13:06

L'album Escape de Ram-Zet est très flippant quand on se penche sur les paroles, l'histoire d'un fou qui séduit une infirmière pour s'en sortir et bon, il finit gentiment par la tuer... La musique en plus est très froide, clinique...

#8 L'utilisateur est en ligne   Dirty Flichty 

  • Squirt Lover
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 997
  • Inscrit(e) : 14-juillet 04
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 05 mars 2006 - 13:34

Je citerais volontiers :
- la BO de Forbidden Planet des frères Barron et ses plages atmosphériques persemées de bidouillages électroniques qui créent une ambiance bien flippante
- celle de L'exorciste II par Ennio Morricone et Pazuzu, son thème dévastateur donnant dans la musique de culte paien.
- un peu comme la morceau de Bruce Broughton pour la cérémonie funéraire de Young Sherlock Holmes qui me faisait me cacher derrière le canapé quand je regardais le film étant gamin. AMHETEP !
- sans oublier le Prince of Darkness de John Carpenter, soit sa BO la plus sombre pour son film le plus sombre qui distille là un crescendo des plus éprouvants et stressants.
Image IPB

#9 L'utilisateur est hors-ligne   bathory 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 994
  • Inscrit(e) : 23-février 05
  • Location:Les Royaumes du Nord

Posté 05 mars 2006 - 14:10

Un album qui dégage une ambiance assez flippante :

Hexerei im Zwielicht der Finsternis de Aghast :



Sorte de dark ambiant très très dark.

#10 L'utilisateur est hors-ligne   greg 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 282
  • Inscrit(e) : 17-septembre 02
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 05 mars 2006 - 14:26



MONARCH

Cà c'est pas mal aussi ! Lent, lourd, ambiance malsaine, larsen, 3 morceaux pour 1h30 de musique !

Après çà t'écoutes Bézu et le "Pélé coumcoum" d'Aurélien en boucle pendant une semaine !

#11 L'utilisateur est hors-ligne   profondo rosso 

  • Bluette Prof
  • Groupe : Members
  • Messages : 22 052
  • Inscrit(e) : 24-février 03
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 05 mars 2006 - 14:40




on en entend pas plus de la moitié dans le film de Carpenter mais on a rarement fait plus glacial, minimaliste et sombre que ça, quel talent ce Ennio Morricone.  Mention speciale trouille aux morceau "Bestiality", "Solitude", Humanity"...

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Waco 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 894
  • Inscrit(e) : 16-novembre 03

Posté 05 mars 2006 - 15:08

CITATION(roboris 45)

de Joseph LoDuca
Les pistes "Rape Of The Vines", "Automatic Writing" et "The Cabin/
Wounded Melody", c'est comme écouter le son d'ongles qui raclent sur un plancher en bois pourri ... ou pire, mais je ne saurai te dire quoi... on entre dans le domaine de l'indicible, là.

Comme bcp de monde, je connais le film par coeur mais j'ai jamais pensé à en écouter la bo. Va falloir que je corrige ça (et vite). Sinon, bien d'accord avec Flichty pour le Prince of Darkness de Carpenter et avec profondo rosso pour The Thing.
Tout le reste, j'ai jamais écouté, donc c'est l'occasion ou jamais pour moi d'apprendre des trucs (continuez à poster des exemples quoi ^^ ).


Un morceau d'histoire musicale (mais il en a signé tellement d'autres)...

Jerry Goldsmith reçu l'oscar pour cette bo (pourquoi celle-ci en particulier alors qu'il aurait pu l'avoir à de nombreuses autres occasions? mystère...).
Une utilisation des choeurs -en latin svp- absolument grandiose qui donne un cachet unique à cette musique bien sombre et hautement suggestive (carrément démoniaque même ouais !). Nan parce que excusez-moi les amis mais lorsque l'on se penche un peu sur les paroles chantées -ou plutôt scandées- , on a le droit de se poser quelques questions (cf. la plage d'ouverture qui s'intitule tout simplement "Ave Satani" et qui dit la chose suivante :
Sanguis bebimus corpus edimus
Tolle corpus Satani
Ave versus Christus
Ave Satani

En gros : On boit le sang, on mange le corps. Levons (?) le corps de Satan. Ave l'Antechrist. Ave Satan... ).

Bref, la bande-son parfaite pour s'organiser tranquillement une petite messe noire chez soi entre amis.

#13 L'archiviste*

  • Groupe : Guests

Posté 05 mars 2006 - 15:29

CITATION(Waco)
Lalo Schifrin (pas n'importe qui non plus) pris donc la relève mais il fut congédié par le réalisateur au bout de quelques jours (après seulement 2 journées de travail paraît-il).

A priori, ce fut un moment un peu plus "friedkinien". Lors d'une écoute de la maquette de Schifrin, le réalisateur arracha les bandes du magnéto, ouvrit la fenêtre et balança le tout dans un parking qui faisait face à l'immeuble.

Deux extraits du score de Lalo :
Music from the Unused Trailer
Rock Ballad (Unused Theme from The Exorcist)

Le deuxième morceau rend effectivement violent
icon_twisted.gif

#14 L'utilisateur est hors-ligne   roboris45 

  • GO du club Mad
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 640
  • Inscrit(e) : 18-janvier 05
  • Profil:Homme
  • Location:dans la cave.

Posté 05 mars 2006 - 15:35

CITATION(Waco)
Comme bcp de monde, je connais le film par coeur mais j'ai jamais pensé à en écouter la bo. Va falloir que je corrige ça (et vite).


Il existe un triple cd import Japonais Evil Dead trilo à l'intérieur assez heu... moche.

A part ça je pense à la bo de Event Horizon (pas écouté sans le film) et au passage dans les ténebres de l'album "Meedle" de Pink Floyd...

et puis à ces 2 là:




Fatti misteriosi icon_arrow.gif http://s65.yousendit.com/d.aspx?id=25KY9AR...RJ1YGR3HMGG708N
Apoteosi del mistero (le superbe thème principal)  :arrow: http://s65.yousendit.com/d.aspx?id=0VZMNOE...LD20VY1KIWN0APK
PSYSHOOT --> http://psyshoot.canalblog.com/
SEX SHOP WONDERLAND (BD - sortie 2014) --> http://sexshopwland.canalblog.com/

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Waco 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 894
  • Inscrit(e) : 16-novembre 03

Posté 05 mars 2006 - 15:43

CITATION(L'archiviste)
A priori, ce fut un moment un peu plus "friedkinien". Lors d'une écoute de la maquette de Schifrin, le réalisateur arracha les bandes du magnéto, ouvrit la fenêtre et balança le tout dans un parking qui faisait face à l'immeuble.

Grandiose !

Je viens d'écouter les 2 morceaux (merci de nous en faire profiter) : le 1er est bien dans le ton du film par contre le 2e, pardon Lalo, mais bonjour le foutage de gueule ! (je comprend mieux le geste "friedkinien" maintenant).

PS3 : le score de Schifrin a été édité? (bootleg peut-être?)

Partager ce sujet :


  • (8 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)